GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSnow cover measurement networks / Réseaux nivométriques
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 8, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la localisation des stations de cheminements nivométriques ainsi que les agences qui sont responsables de leur fonctionnement. Au Canada, les lignes de prélèvement de neige relèvent pour la plupart du ministère fédéral des Pêches et de lEnvironnement et des ministères provinciaux chargés des ressources en eau. Bien que les principes des relevés nivométriques aient été mis au point en grande partie aux États-Unis, lexpérience canadienne date du début du XXe siècle, les lignes de prélèvement ayant été tracées et étudiées sans interruption en Colombie-Britannique, au bassin de la rivière Bow en Alberta, au bassin de la rivière Shawinigan au Québec ainsi quà Terre-Neuve. Dautres organisations se sont intéressés aux travaux durant les années trente et quarante. Le Conseil national de recherches a subventionné dimportantes études à travers le pays sur les caractéristiques physiques de la neige. Lexpansion récente du réseau peut être attribuée au rôle accru des administrations publiques dan
GEOSCAN ID295274

TitreAnnual snowfall / Chutes de neige annuelles
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 9, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la quantité des chutes de neige annuelles (en centimètres) calculées sur une période de trente ans, de 1941 à 1970. On détermine la quantité de neige en insérant une règle en plusieurs endroits de la neige fraîchement tombée, pour en obtenir lépaisseur et évaluer dans quelle mesure la neige a été chassée ou emportée. À la plupart des stations climatologiques, on estime léquivalent en eau de la neige, en supposant simplement que la neige fraîchement tombée possède une densité de 0,10 gramme par centimètre cube. En moyenne, pour la plus grande partie du pays, cette approximation est acceptable, même si des variations de 0,05 à 0,15 dune tempête à lautre sont courantes. Dans les régions plus sèches, la densité moyenne est probablement de 0,08 gramme par centimètre cube. Depuis 1961, on utilise aux stations principales des nivomètres à écran de Nipher pour déterminer léquivalent en eau de la neige captée quon a fait fondre. Aux stations éloignées on fait la mesure de léquivalent en eau a
GEOSCAN ID295275

TitreDepth, duration, and frequency of point rainfall - 10-minute rainfall for 2-year, 5-year, 10-year and 25-year return periods. / Hauteur, durée et fréquence des précipitations ponctuelles - intervalle de 10 minutes et périodes de récurcurrence de 2, 5, 10 et 25 ans.
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 4, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes de pluviosité de 10 minutes (en millimètres) pour des périodes de récurrence de 2 ans, de 5 ans, de 10 ans et de 25 ans. Chaque carte montre un carton plus détaillé de la région de Vancouver. Ces quatre cartes nont pas été analysées pour le Yukon et les régions montagneuses de la Colombie-Britannique en raison du nombre limité de stations, du fait que les stations situées dans les vallées ne sont pas représentatives de la région et de la variabilité des précipitations causées par les facteurs orographiques. Linsuffisance des données rend impossible le tracé exact, sur des cartes dressées à léchelle nationale, des isolignes indiquant des quantités de pluie correspondant à de courtes durées. On a reporté sur les cartes les valeurs ponctuelles qui correspondent à des durées de moins de 24 heures et qui proviennent de toutes les stations situées à louest des montagnes Rocheuses ainsi quau Yukon. Pour la zone métropolitaine de Vancouver, les pluviographes sont en opérati
GEOSCAN ID295276

TitreDepth, duration and frequency of point rainfall - 60 minute rainfall for 2-year, 5-year, 10 year and 25-year return periods / Hauteur, durée et fréquence des précipitaions ponctuelles - intervalle de 60 minutes et périodes de récurrence de 2, 5, 10 et 25 ans
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 5, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes de pluviosité de 60 minutes (en millimètres) pour des périodes de récurrence de 2 ans, de 5 ans, de 10 ans et de 25 ans. Chaque carte montre un carton plus détaillé de la région de Vancouver. Ces quatre cartes nont pas été analysées pour le Yukon et les régions montagneuses de la Colombie-Britannique en raison du nombre limité de stations, du fait que les stations situées dans les vallées ne sont pas représentatives de la région et de la variabilité des précipitations causées par les facteurs orographiques. Linsuffisance des données rend impossible le tracé exact, sur des cartes dressées à léchelle nationale, des isolignes indiquant des quantités de pluie correspondant à de courtes durées. On a reporté sur les cartes les valeurs ponctuelles qui correspondent à des durées de moins de 24 heures et qui proviennent de toutes les stations situées à louest des montagnes Rocheuses ainsi quau Yukon. Pour la zone métropolitaine de Vancouver, les pluviographes sont en opérati
GEOSCAN ID295277

TitreDepth, duration and frequency of point rainfall - 24-hour rainfall for 2-year, 5-year, 10 year and 25-year return periods / Hauteur, durée et fréquence des précipitaions ponctuelles - intervalle de 24 heures et périodes de récurrence de 2, 5, 10 et 25 ans
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 6, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes de pluviosité de 24 heures (en millimètres) pour des périodes de récurrence de 2 ans, de 5 ans, de 10 ans et de 25 ans. Chaque carte montre un carton plus détaillé de la région de Vancouver. Ces quatre cartes nont pas été analysées pour le Yukon et les régions montagneuses de la Colombie-Britannique en raison du nombre limité de stations, du fait que les stations situées dans les vallées ne sont pas représentatives de la région et de la variabilité des précipitations causées par les facteurs orographiques. Linsuffisance des données rend impossible le tracé exact, sur des cartes dressées à léchelle nationale, des isolignes indiquant des quantités de pluie correspondant à de courtes durées. On a reporté sur les cartes les valeurs ponctuelles qui correspondent à des durées de moins de 24 heures et qui proviennent de toutes les stations situées à louest des montagnes Rocheuses ainsi quau Yukon. Pour la zone métropolitaine de Vancouver, les pluviographes sont en opératio
GEOSCAN ID295278

TitreDepth, duration, and frequency of point rainfall - ratios of 6-hour, 48-hour, and 72-hour rainfall to 24-hour extremes; location of recording rain gauges used in the analyses / Hauteur, durée et fréquence des précipitations ponctuelles - rapports des valeurs de 6, 48 et 72 heures aux valeurs extrêmes de 24 heures; emplacement des pluviomètres enregistreurs employés dans les analyses
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 7, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes. La première carte montre lemplacement des pluviomètres enregistreurs employés dans les analyses des cartes ainsi que leur dossier du nombre dannées denregistrement. Les trois autres cartes montrent les rapports des extrêmes de pluie tombée en 6 heures, 48 heures et 72 heures à celle qui est mesurée après un intervalle de 24 heures. Les rapports de la hauteur de pluie tombée en 6 heures à celle qui est mesurée après un intervalle de 24 heures varient entre un peu moins de 0,5 et un peu plus de 0,8 ; la plus petite valeur se rapportant aux zones côtières affectées par des systèmes de basses pressions qui se déplacent, tandis que la valeur la plus haute correspond aux Prairies et au sud de lOntario, régions dans lesquelles les phénomènes de convection et les orages violents de courte durée prédominent. Les isolignes représentant le rapport de la hauteur de pluie tombée en 48 heures à celle qui est mesurée après un intervalle de 24 heures montrent moins de variations s
GEOSCAN ID295279

TitreMean maximum depth of snow and time of occurrence / Épaisseur maximale moyenne de neige et date moyenne d'observation
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 11, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre lépaisseur maximale moyenne de neige en centimètres, lécart type de lépaisseur maximale moyenne de neige et la date moyenne de lépaisseur maximale moyenne de neige. Linformation illustrée sur la carte a été dressée à laide des données de cheminements nivométriques recueillies de 1961 à 1970 ainsi que des données de lépaisseur de la neige pour la période allant de 1955 à 1972. Il est essentiel de connaître la quantité de neige accumulée sur un basin versant à la fin de lhiver pour établir les prévisions des crues printanières et prendre des décisions plus rationnelles en ce qui concerne le transport routier et la protection de la faune. On a ainsi établi des lignes de prélèvement de neige pour évaluer les épaisseurs de neige régionales et leur équivalent en eau, par surcroît aux mesures effectuées aux stations météorologiques principales et à maintes stations climatologiques. Lépaisseur de la neige est déterminée soit à laide dun carottier enfoncé dans un endroit relativement libre de
GEOSCAN ID295280

TitreRadiation / Rayonnement
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 12, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetstemperature; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes : (1) une carte du réseau denregistrement du rayonnement global et de linsolation ; (2) du rayonnement global annuel ; (3) du rayonnement moyen des journées de juin sans nuage ; et (4) de la moyenne annuelle de radiation nette. Les données ont été enregistrées jusquà la fin de 1970. Le rayonnement solaire et le rayonnement net sont mesurés à partir dun réseau de plus de 50 stations. Dautres renseignements sont aussi fournis par quelques 200 stations de relevés héliographiques. Les données courantes du réseau sont publiées dans le Sommaire du rayonnement mensuel dont la publication débuta en 1952 et fournissait les totaux quotidiens du rayonnement et, en 1960, on y ajouta les totaux horaires. La répartition spatiale du réseau canadien nétait pas assez uniforme pour permettre de faire de bonnes évaluations quantitatives à tous les endroits. Heureusement, il existe une excellente corrélation entre les moyennes mensuelles de la durée dinsolation et les moyennes mensuell
GEOSCAN ID295281

TitreMean January daily temperature / Température quotidienne moyenne en janvier
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 14, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetstemperature; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la température quotidienne moyenne en janvier fondée sur une période de trente ans, de 1941 à 1970. Les températures moyennes quotidiennes de janvier les plus basses atteignent -35 degrés Celsius et se trouvent sur les îles Ellesmere et Axel Heiberg, ainsi quau sud de la péninsule Boothia au Nunavut. Les plus hautes moyennes de température quotidienne sont au-dessus de 0 degré Celsius et sont enregistrées sur la côte ouest de la Colombie-Britannique. En général, la moyenne augmente du nord au sud, passant de -35 à -2,5 degrés Celsius. Au Canada, les régimes de température changent radicalement de saison en saison; il y a souvent, à lintérieur même dune saison, des changements considérables qui modifient globalement la nature et les caractéristiques des activités en plein air. Les principaux facteurs qui influent sur la température sont la latitude, et par conséquent la durée du jour, laltitude, la répartition des terres et de leau, les vents dominants, ainsi que les couloirs de tempê
GEOSCAN ID295282

TitreMean July daily temperature / Température quotidienne moyenne en juillet
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 15, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetstemperature; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la température quotidienne moyenne pour le mois le plus chaud au Canada, fondée sur une période de trente ans, de 1941 à 1970. Bien que le rayonnement solaire soit le plus direct et le plus intense au mois de juin, il y a un décalage dans le réchauffement de la surface terrestre, faisant ainsi que le mois le plus chaud au Canada est normalement le mois de juillet. Les températures moyennes quotidiennes de juillet les plus basses natteignent pas les 5 degrés Celsius et sont enregistrées dans les îles Arctiques. Les plus hautes moyennes de température quotidienne sont au-dessus de 20 degrés Celsius et se retrouvent dans le sud de lOntario, le sud du Québec, au sud de Winnipeg, Manitoba, dans la région de Medicine Hat en Alberta et dans quelques vallées de lintérieur de la Colombie-Britannique. En général, la moyenne augmente du nord au sud, passant de 2,5 à 22,5 degrés Celsius. En Colombie-Britannique, les températures les plus élevées sont dans les bassins fluviaux de la Cordillère.
GEOSCAN ID295283

TitreFreeze-up and break-up of rivers and lakes / Gel et débâcle des glaces des cours d'eau et des lacs
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 19, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsclimat; eaux de ruissellement; lacs; rivières; niveaux d'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes montrant la date moyenne du gel des cours deau, la date moyenne du gel des lacs, la date moyenne du départ des glaces des cours deau et la date moyenne du départ de la glace des lacs. Ces quatre cartes indiquent dune manière générale, les dates moyennes auxquelles les nappes deau douce du Canada deviennent complètement recouvertes de glace en automne et complètement libres au printemps. La formation dune couverture de glace à la surface dune nappe deau est désignée du nom de prise de la glace ; la rupture et lélimination du couvert de glace en rivière constituent la débâcle. La glace commence à se former quand leau de surface atteint 0 degré Celsius et que les cristaux font leur apparition. La surface de la plupart des lacs gèle complètement; cependant, celle de certains cours deau ne gèle pas, en vertu de leur situation géographique, leur dimension et les caractéristiques de leur écoulement. La débâcle samorce habituellement quand la température de lair dépasse 0
GEOSCAN ID295284

TitreRiver systems of Canada / Réseaux fluviaux du Canada
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 20, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetslacs; rivières; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la distribution des rivières, des glaciers, ainsi que les six régions géomorphologiques du Canada. Les rivières servent de canaux de drainage naturels pour les eaux de surface. Le réseau formé par les rivières est approvisionné en eau à partir de deux sources principales : le ruissellement et le débit de base. Le ruissellement est constitué de la partie des précipitations qui sécoule vers un cours deau sur la surface du sol (ruissellement proprement dit) ou immédiatement sous sa surface (écoulement hypodermique ou retardé). Lévapotranspiration et lécoulement vers les eaux souterraines sont exclus. Pour comprendre lévolution des réseaux fluviaux illustrés sur la carte, il est nécessaire de supposer que les processus physiques qui sont manifestes aujourdhui sont les mêmes que ceux qui sont intervenus au cours de lhistoire géologique. Compte tenu de cette continuité, il devient évident que la formation des rivières peut être attribuée à un certain nombre de facteurs dont des changements
GEOSCAN ID295285

TitreStreamflow gauging stations / Stations de jaugeage du débit
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 21, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsniveaux d'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la distribution des stations de la division des relevés hydrologiques du Canada et des stations du ministère des richesses naturelles du Québec, ainsi que leur dossier du nombre dannées denregistrement de données. Presque 9 pour cent de toutes les eaux déversées dans les océans du monde proviennent du Canada. En raison de la grande valeur de leau en tant que ressource naturelle il est essentiel de jauger les cours deau du Canada afin dévaluer dune façon continue la répartition et la variabilité de leurs débits. La carte indique lemplacement des stations où lon mesure le niveau de leau, lequel est converti en débit (pieds cubes par seconde ou mètres cubes par seconde). Cette conversion est effectuée grâce à une courbe « hauteur-débit », connue aussi sous le nom de courbe de tarage. Les mesures du débit et du niveau correspondant, qui se produisent au cours dune année, servent à tracer ou à vérifier la courbe de tarage de la station de jaugeage. Les profondeurs et les vitesses découlem
GEOSCAN ID295286

TitreLarge lakes / Lacs à grande étendue
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 18, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetslacs; hydrogéologie; géologie de l'environnement; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la distribution de 565 lacs et réservoirs dont la superficie dépasse 100 kilomètres carrés ou 38,6 milles carrés. Un tableau énumère les quinze plus grands lacs classés selon leur superficie et donne leur profondeur maximale. Toute étude des sous-systèmes hydrologiques intérieurs doit nécessairement insister sur le rôle des lacs et des systèmes lacustres. Cela est surtout vrai du Canada où leau douce recouvre environ huit pour cent de la superficie totale, soit une surface plus grande que la province de lAlberta qui constitue environ cinq pour cent du territoire canadien. Le taux dévaporation des lacs à grande étendue dépend de la température superficielle de ces lacs. Bien que les forces découlement hydraulique aient linfluence la plus importante sur la vitesse à laquelle les lacs évacuent leur eau de surface vers laval, les courants de densité peuvent aussi naître de la variation de la densité de leau en différents points sur le lac. Les seiches produites par le vent ont souvent pr
GEOSCAN ID295287

TitreAnnual large river flow / Débit annuel des grands cours d'eau
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 22, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsécoulement des cours d'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre les six principales régions hydrographiques, les principales dérivations existantes en 1975, ainsi que le débit (en mètres cubes par seconde) des cours deau dont le débit moyen annuel à lexutoire du bassin fluvial est de plus de 400 mètres par seconde. Les fleuves Mackenzie et Saint-Laurent possèdent les deux plus grands débits annuels. Le plus grand fleuve du monde, lAmazone, véhicule en moyenne 212 000 mètres cubes deau par seconde, soit plus dun sixième du débit total des cours deau du globe. Le débit moyen du Congo, second fleuve du monde, est de 39 600 mètres cubes deau par seconde, soit moins dun cinquième de celui de lAmazone. Le plus grand fleuve de lAmérique du Nord, le Mississippi, a un débit moyen de 17 300 mètres cube deau par seconde. Il passe 10 100 mètres cubes deau par seconde dans le Saint-Laurent, premier fleuve canadien, à Nicolet ; le Mackenzie, le second, véhicule vers locéan Arctique une moyenne annuelle de 9 910 mètres deau par seconde. Les débits présentés sur
GEOSCAN ID295288

TitreVariation of monthly river flows / Variation des débits mensuels des cours d'eau
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 23, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsécoulement des cours d'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient les graphiques montrant les variations des débits mensuels maximal, minimal et moyen pour 36 stations de jaugeage de rivière choisies. Trente-six stations de jaugeage, réparties à travers le Canada, ont été choisies pour représenter un échantillon des cours deau de divers types et de taille différente. La plupart des cours deau ont un débit naturel ; toutefois, certain font lobjet dune régulation mineure pour diverses raisons, telles que la production hydroélectrique, lemmagasinage deau pour les périodes sèches, lirrigation et la prévention des crues. La forme de chaque tracé présenté sur la carte dépend en grande partie de la quantité deau emmagasinée dans chaque bassin. Par exemple, le bassin de la rivière Saskatchewan emmagasine peu deau et son débit décroît rapidement, tandis que le bassin de la rivière Churchill accumule beaucoup deau dans de nombreux lacs, et son débit est beaucoup plus régulier. Le stockage dune grande quantité deau tend à uniformiser le débit et à diminue
GEOSCAN ID295289

TitreAnnual runoff / Écoulement annuel
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 24, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsécoulement des cours d'eau; eaux de ruissellement; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre lécoulement annuel en millimètres. Lécoulement annuel nest pas le même dune année à lautre en raison des variations dans les précipitations, dans lévaporation et dans lemmagasinement naturel. La carte indique la moyenne à long terme de ces variations annuelles. Lécoulement annuel est le plus faible au sud de la Saskatchewan et dans le sud-est de lAlberta, avec des valeurs plus basses que 25 millimètres. Les plus grands écoulements annuels ont lieu sur la côte ouest de la Colombie-Britannique où les valeurs dépassent 3200 millimètres. Dans lest du pays, les valeurs sont autour de 1000 à 1400 millimètres sur la côte de Terre-Neuve et diminuent en allant vers louest, jusquà des valeurs plus basses que 200 millimètres au Manitoba. La carte est basée sur des données réelles et extrapolées qui proviennent dun certain nombre différent de sources. Dans la plupart des régions du pays, les isolignes de lécoulement annuel moyen sont données à intervalles de 100 millimètres, mais pour les région
GEOSCAN ID295290

TitreWater quality networks / Réseaux de contrôle de la qualité des eaux
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 27, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsqualité de l'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre lemplacement de chacune des stations des réseaux dobservation de la qualité des eaux opérés par la Direction de la qualité des eaux du ministère fédéral des Pêches et de lEnvironnement et par les organismes provinciaux de la qualité des eaux du Québec, de lOntario, de la Saskatchewan, de lAlberta et de la Colombie-Britannique. Les programmes de relevés fédéraux et provinciaux fournissent des données qui permettent : de caractériser la qualité des eaux naturelles et les substances polluantes, des interprétations de ces données pouvant servir à un groupe varié dutilisateurs impliqués dans la gestion des ressources en eau, des études dévaluation des répercussions environnementales et de contrôle de la pollution, la formulation de projets de loi et la poursuite de recherches, de formuler des ententes fédérales-provinciales, interprovinciales et internationales. Les programmes ont avant tout pour objet de détecter et de quantifier la pollution des eaux, de définir les caractéristiques de
GEOSCAN ID295291

TitreWater quality of surface waters / Qualité des eaux de surface
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 28, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetslacs; rivières; qualité de l'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes : Dureté des eaux de surface, Matières dissoutes totales dans les eaux de surface, Turbidité des eaux de surface et Qualité chimique des eaux de surface typique au Canada. Ces cartes de la qualité des eaux ont été préparées à partir de données recueillies en 1970 et 1971 aux stations nationales dobservation de la qualité des cours deau. Seules les stations où lon a effectué au moins cinq analyses pendant cette période ont été retenues. Linformation indiquée aux stations ayant moins de cinq prélèvements et pour les régions pour lesquelles on ne disposait daucune donnée, a été déduite par extrapolation des résultats obtenus dans les régions avoisinantes. Certaines provinces, ainsi que le gouvernement fédéral, ont défini des critères de qualité pour différents types dutilisation de leau, tel que lalimentation en eau potable, la récréation ou la valeur esthétique des cours deau, lélevage de mollusques et de crustacés, la protection de la faune, lindustrie, lagriculture
GEOSCAN ID295292

TitreGroundwater observation wells / Puits d'observation des eaux souterraines
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 29, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsaquifères; eau souterraine; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la localisation de six régions hydrogéologiques au Canada et la distribution des puits dobservation des eaux souterraines. La carte montre aussi la composition du terrain incluant les roches cristallines, les roches cristallines mélangées, les roches sédimentaires plissées et les roches sédimentaires horizontales. Les limites méridionales des zones de pergélisol continu et de pergélisol discontinu apparaissent également sur la carte. Le Canada est divisé en six régions hydrogéologiques établies à partir des ressemblances au niveau de la géologie, du climat et de la topographie. Ces six régions hydrogéologiques sont : (1) les Appalaches, qui couvrent le Nouveau-Brunswick, lÎle-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve, Gaspé et les Cantons de lEst au Québec ; (2) les Basses-terres du Saint-Laurent, qui englobent lîle dAnticosti, la région extrême sud du Québec et la partie méridionale de lOntario ; (3) le Bouclier canadien qui se situe au nord des Basses-terres du Saint-Laure
GEOSCAN ID295293

TitreSurficial hydrogeology / Hydrogéologie des dépôts meubles
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 30, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetseau souterraine; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la quantité et la qualité des eaux souterraines. La qualité est exprimée par la quantité de solides dissous en parties par million. La quantité est exprimée par le nombre de litres par seconde. À lépoque du Pléistocène, la majeure partie du Canada était couverte par les glaciers ; il est donc normal que les dépôts meubles dorigine glaciaire y soient prédominants. Les alluvions (dépôts de rivières) sont aussi très répandus et importants du point de vue hydrologique ; les dépôts éoliens (déposés par le vent) par contre occupent des superficies relativement restreintes. Cest dans ces dépôts glaciaires épais et de forme très irrégulière que lon retrouve plusieurs des meilleurs aquifères de surface. Leurs potentialités aquifères sont fonction de la porosité et de la perméabilité quils acquièrent lors de leur déposition. Certains matériaux glaciaires ont été déposés directement par la glace, dautres par les torrents ou les lacs proglaciaires issus de leau de fonte. Leur granulométrie varie
GEOSCAN ID295294

TitreBedrock hydrogeology / Hydrogéologie de la roche de fond
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 31, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsgéologie du substratum rocheux; eau souterraine; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre lemplacement et la distribution des nappes aquifères de la roche de fond. La qualité est exprimée par la quantité totale de particules solides dissoutes en parties par million. La quantité est exprimée en litres par seconde. Au Canada, la roche de fond se compose de roches sédimentaires, métamorphiques et ignées. Contrairement aux aquifères supérieurs formés de matériaux non consolidés, les couches sédimentaires, dont le potentiel aquifère est bien plus grand que celui des deux autres types de roche de fond, sont communément enfouies à de grandes profondeurs, relativement inaccessibles et plus dispendieuses à utiliser. Les roches métamorphiques et ignées, dont la porosité et la perméabilité sont faibles, constituent presque invariablement de pauvres aquifères coûteux à exploiter, mais les eaux souterraines qui circulent aux travers des zones de fractures et de cisaillements peuvent satisfaire aux besoins domestiques locaux ou aux demandes restreintes. Évidemment, la quantité et la qu
GEOSCAN ID295295

TitreWinds / Les vents
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 16, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsevaporation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La planche contient quatre cartes : Vents annuels, Vents de mars, Vent daoût, et Vitesses maximales annuelles des vents. Chacune des trois premières cartes montre la fréquence des vents, la vitesse moyenne des vents et la fréquence des périodes de calme ; léchelle de fréquence étant de 1 millimètre égale 2 pour cent. Ces valeurs sont présentées pour 50 endroits à travers le Canada. La carte des vitesses maximales annuelles des vents montre les valeurs maximales des vents (en kilomètres par heure) pour une période de récurrence de trente ans. Pour mesurer les vents on peut utiliser plusieurs types danémomètres. Au Canada, on se sert de deux sortes dappareils ; tous deux sont composés dun moulinet à coupes fixé à un mât et pouvant tourner avec le vent pour indiquer la vitesse et dune girouette pour donner la direction du vent. On utilise à présent environ 200 de ces anémomètres. Conformément aux normes établies par lOrganisation météorologique mondiale, les anémomètres sont installés à 10 mètres au-de
GEOSCAN ID295296

TitreMean annual lake evaporation / Évaporation annuelle moyenne des eaux lacustres
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 17, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsevaporation; climat; lacs; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte donne les valeurs moyennes (en millimètres) de la perte annuelle deau par évaporation à la surface des nappes deau libre comme les étangs, les lacs peu profonds et les réservoirs. Ces valeurs sont fondées sur une période de dix ans, de 1957 à 1966. Les valeurs dévaporation annuelle moyenne des lacs les plus importantes sont au-delà de 900 millimètres et surviennent dans le sud-ouest de la Saskatchewan et le sud-est de lAlberta. Les valeurs les plus petites, soit moins de 100 millimètres, sont enregistrées dans les îles de lArctique. Lévaporation annuelle moyenne des lacs diminue généralement du sud au nord du Canada. La carte montre aussi la distribution du réseau de bacs dévaporation de classe A utilisés dans lanalyse ainsi que dautres qui étaient exploités en 1974. Le taux dévaporation des eaux lacustres dépend de la vitesse à laquelle lénergie est fournie à la surface pour transformer leau en vapeur (2,47 joules par kilogramme sont nécessaires) et la vitesse de diffusion de la vapeur dea
GEOSCAN ID295297

TitrePermafrost / Pergélisol
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 32, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetspergélisol; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la distribution de la zone continue de pergélisol et de la zone discontinue de pergélisol, incluant les régions où le pergélisol est répandu, celles où il est parsemé, ainsi que celui situé dans la Cordillère. La carte indique aussi pour six endroits (Inuvik, Yellowknife, Thompson, Resolute, Rankin Inlet et Schefferville) lépaisseur du pergélisol en mètres ainsi que la température du sol. Le terme pergélisol décrit le régime thermique des matériaux de la lithosphère tels que le sol et le roc, si leur température reste constamment inférieure à 0 degré Celsius pendant plus dune année. La moitié du territoire canadien repose sur une couche de pergélisol, comprenant une zone continue dans le nord et une zone discontinue dans le sud. Dans la première, le pergélisol se trouve partout sous la surface du sol et atteint une épaisseur variant entre quelque 100 mètres dans la partie méridionale et 1000 mètres dans le Grand-Nord. Le mollisol descend habituellement jusquà la couche du pergélisol.
GEOSCAN ID295298

TitreWater balance - derived precipitation and evapotranspiration / Bilan hydrique - précipitation et évapotranspiration dérivées
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 25, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; evaporation; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre les isolignes indiquant la quantité des précipitations annuelles ainsi que de lévapotranspiration annuelle (en millimètres). Leau est obtenue par précipitation, perdue par évapotranspiration ou par écoulement, et retenue par emmagasinage souterrain ou superficiel. Puisque les variations évaluées sur plusieurs années peuvent être négligées dans lemmagasinage de leau pour une région particulière, la précipitation (P) est donc « équilibrée » par lévapotranspiration (E) et par lécoulement (N). En 1944, Thornthwaite a utilisé le bilan hydrique pour calculer lévapotranspiration. Depuis, on emploie ce concept de bien des façons ; pour cette carte, le bilan hydrique est illustré par léquation : P = N + E. Sous cette forme, léquation du bilan hydrique peut servir à évaluer nimporte laquelle des valeurs P, N, et E, lorsque les deux autres variables sont connues, ou à vérifier des résultats quand chacune des valeurs est mesurée indépendamment. Les champs de précipitation et dévapotranspiration
GEOSCAN ID295299

TitreThe hydrologic cycle / Le cycle hydrologique
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 1, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsmilieu hydrologique; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
Lhydrologie est la science qui étudie lincidence et la répartition de leau sur le sol et dans le sous-sol. La météorologie est la science qui traite de latmosphère et des déplacements atmosphériques de leau tant à létat de vapeur quà létat liquide. Ces deux sciences sintéressent au cycle hydrologique, cest-à-dire à la circulation de leau à partir des océans jusque dans latmosphère, puis à son retour dans les océans soit directement, soit par voie de surface ou par voie souterraine. Leau est constamment en mouvement. Très nombreuses sont les surfaces où il peut y avoir évaporation ; il peut sagir aussi bien dun plan deau libre de locéan que lhumidité sur une feuille. Les précipitations peuvent se présenter sous diverses formes, dont la neige, la pluie ou la grêle. De plus, il peut y avoir précipitation dhumidité sur la surface du sol par formation de rosée et de givre. Leau est emmagasinée pendant diverses périodes sous un certain nombre de formes, dont lhumidité atmosphérique, leau des marécages et
GEOSCAN ID295300

TitreDates of formation and loss of snow cover / Date d'apparition et de disparition de la couverture neigeuse
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 10, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre des isolignes pour quatre différentes dates : 1) le jour de lannée où la couverture neigeuse est plus petite ou égale à 2,5 centimètres et reste absente pendant 7 jours ou plus ; 2) lécart type de la date moyenne de la disparition de la couverture neigeuse ; 3) le jour de lannée où la couverture neigeuse est plus grande ou égale à 2,5 centimètres et persiste pendant plus de 7 jours ; et 4) lécart type de la date moyenne de lapparition de la couverture neigeuse. Au Canada, on reconnaît habituellement le début et la fin de lhiver à lapparition en automne du manteau nival et à sa disparition au printemps. La durée de la couverture neigeuse varie considérablement dune année à lautre dans les régions méridionales et côtières du pays. Même dans les régions continentales du nord, des chutes de neige hâtives et tardives produisent une couverture éphémère. Le début et la fin de la saison de neige canadienne sont définis comme étant les premières et les dernières dates où lon mesure 2,5 centi
GEOSCAN ID295301

TitreSuspended sediment concentration / Concentration des sédiments en suspension
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 26, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsqualité de l'eau; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la concentration (charge annuelle) de sédiments en suspension dans les rivières (en milligrammes par litre). La charge de sédiments est plus petite dans la région du Bouclier canadien et sur les îles de lArctique. Les plus grandes charges se trouvent dans les provinces des Prairies et dans la Cordillère. La carte montre aussi un histogramme de la charge moyenne mensuelle et annuelle des sédiments en suspension, en tonnes métriques par jour et par kilomètre carré, multipliée par 10-3 , pour dix rivières au Canada. Les données ont été recueillies de 1961 à 1970. Chaque année, environ 300 millions de tonnes métriques de sédiments sont transportés par les cours deau canadiens vers les océans ou à lextérieur du pays. Pour se rendre compte des volumes transportés, il suffit de supposer que tous les sédiments en suspension qui atteignent lembouchure du fleuve Fraser au cours dun an saccumulent en un tas de forme conique présentant des pentes de 45 degrés. La hauteur de ce cône serait équiva
GEOSCAN ID295302

TitrePrecipitation networks / Réseaux de précipitation
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 2, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
Le Service de lenvironnement atmosphérique nexige aucune norme quant à la densité du réseau de stations pluviométriques. Dans les zones rurales, les instruments de mesure sont normalement distants denviron 15 milles (24 kilomètres). Dans les zones très peuplées ainsi que dans les zones à fortes influences orographiques, il est nécessaire dimplanter un réseau plus dense. Pour la gestion et létude des bassins versants, la densité du réseau dépend des besoins de chaque programme. Pour les régions qui ont un relief très varié telles que les régions montagneuses et le littoral, il est préférable que les stations où lon effectue des relevés pour de longues périodes, soient exposées de façon à fournir des données représentatives des éléments physiographiques importants, par exemple les pentes et le fond des vallées. De temps à autre, des réseaux spéciaux sont implantés afin de répondre aux exigences des programmes de recherches ou détudes conjointes. En général, ces stations pluviométriques sont exploitées
GEOSCAN ID295303

TitreAnnual precipitation / Précipitations annuelles
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 3, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsprécipitation; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
Les précipitations proviennent de la condensation ou sublimation de la vapeur deau contenue dans lair et prennent diverses formes solides, liquides ou des mélanges de celles-ci, quon retrouve tombant à la surface de la terre. La condensation ou la sublimation de la vapeur deau engendre la formation de nuages, et les précipitations se produisent lorsque les gouttelettes ou les cristaux de glace croissants contiennent, finalement, une masse suffisante pour vaincre les forces verticales qui les soutenaient en suspension devant lattraction gravitationnelle de la terre. Leau atmosphérique transférée au sol au moyen des précipitations est retournée à latmosphère par lévapotranspiration des végétaux et par lévaporation provenant du sol et des nappes deau. Les océans qui couvrent 71 pour cent du globe sont la source principale de lévaporation, quoique les grandes étendues deau douce puissent avoir une importance locale, particulièrement aux latitudes plus méridionales. La carte montre les précipitations ann
GEOSCAN ID295304

TitreAir temperature measurement network / Réseau de mesure de la température de l'air
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 13, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetstemperature; climat; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la localisation des stations de température de lair. À la fin des XVIe et XVIIe siècles, des explorateurs européens de lArctique nord-américain ont établi et publié des rapports météorologiques incomplets. Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, des employés de la compagnie de la Baie dHudson ont fait des observations météorologiques dans louest du Canada dont on peut encore trouver dans les archives de la compagnie. Entre le 1er avril 1765 et le 30 avril 1766, des observations météorologiques détaillées et régulières ont été faites pour le compte de la ville de Québec. Dautres observations météorologiques quotidiennes à long terme, effectuées au Canada, ont été exécutées à laide dun thermomètre et dun baromètre entre les années 1768 et 1769, à Fort Prince of Wales sur la Baie dHudson. Entre les années 1788 et 1822, des forts et des postes de traite de fourrure ont été construits à travers les Prairies de louest où des thermomètres, des girouettes et des baromètres furent installés. LOb
GEOSCAN ID295305

TitreInfluence of glaciers on streamflow / Influence des glaciers sur le débit des cours d'eau
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 33, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsécoulement des cours d'eau; niveaux d'eau; glaciers; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre la distribution des glaciers et des calottes glaciaires et indique aussi les rivières et les lacs qui sont alimentés par les eaux de fonte des glaciers (ou des calottes glaciaires). La présente planche a pour objet lidentification des cours deau alimentés par les eaux de fonte des glaciers. En raison de léchelle de la carte, on a négligé dindiquer beaucoup de glaciers de faible importance, et, par conséquent, on na pas identifié les cours deau alimentés par ces glaciers comme des cours deau fluvio-glaciaires. La proportion des eaux glaciaires aux eaux non glaciaires diminue à mesure quon progresse en aval des glaciers. La carte montre de nombreux cours deau peu importants des îles arctiques et des montagnes de louest du Canada, qui sont influencés par la fonte des glaciers. Toutefois, les parties inférieures de grands cours deau alimentés par les glaciers, tels que les fleuves Mackenzie et Columbia, ne sont guère influencées par la présence des glaciers à lintérieur de leur bassin ve
GEOSCAN ID295306

TitreInfluence of man / Facteurs anthropiques
TéléchargerTéléchargements
SourceAtlas hydrologique du Canada 34, 1978, 1 feuille
Année1978
ÉditeurCanada Direction des levés et de la cartographie
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
Cartes1 carte
Info. cartehydrographique, 1/10,000,000
ProjectionProjection conique conforme de Lambert
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; jpg
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsniveaux d'eau; barrages; électricité; hydrogéologie; géologie de l'environnement
Résumé(non publié)
La carte montre lemplacement des barrages ainsi que la capacité demmagasinement de leur réservoir en 1969, les dérivations des eaux en 1975, les centrales à vapeur de plus de 20 mégawatts en opération en 1974, lemplacement des puits servant à lévacuation des déchets industriels existant en 1970, la superficie des aires irriguées en 1970, ainsi que la superficie des aires drainées et protégées en 1970. Lhomme exerce une influence profonde sur maints secteurs des systèmes hydrologiques naturels. Bien quon ne puisse les cartographier, surtout à léchelle restreinte de la présente carte, les exemples suivants illustrent bien certains de ces secteurs où les activités humaines ont engendré des conséquences nuisibles sur le milieu aquatique. Bien que la population canadienne soit à 90 pour cent concentrée dans une zone située à 150 milles au plus de la frontière internationale, au Canada, les eaux découlement sont transportées à 60 pour cent environ par des cours deau qui partent des zones méridionales dens
GEOSCAN ID295307