GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreFrom mid-plate to subduction zone: stratigraphy of the northeast Juan de Fuca Plate, offshore British Columbia
TéléchargerTéléchargements
AuteurRohr, K M M; King, H; Riedel, M; Schmidt, U
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) 2019-4, 2019, 14 pages, https://doi.org/10.4095/314906 (Accès ouvert)
Année2019
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/314906
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf (Adobe® Reader®)
ProvinceColombie-Britannique; Région extracotière de l'ouest
SNRC92D; 102A
Lat/Long OENS-129.2000 -126.0000 48.9000 47.1000
Sujetslevés géophysiques; levés sismiques marins; levés de reflexion sismiques; profils sismiques marins; bathymétrie; sédiments marins; dépôts de glissement de terrain; dépôts de coulée de débris; cônes sous-marins; antécédents géologiques; antecedents de sedimentation; débit de sedimentation; diagenèse; structures sédimentaires; antécédents tectoniques; déformation; formation de failles; cadre tectonique; zones de subduction; fosses abyssales; système hydrothermal; géologie du substratum rocheux; caractéristiques structurales; failles; lithologie; roches sédimentaires; analyse de carottes; bassins sédimentaires; biostratigraphie; lithostratigraphie; Plaque de Juan de Fuca; Zone de subduction de Cascadia ; Bassin de Cascadia ; géologie marine; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; stratigraphie; paléontologie; géophysique; Sciences et technologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; profiles; seismic profiles
ProgrammeDéveloppement des ressources durable des régions extra-côtières, Géoscience en mer
Diffusé2019 11 01
RésuméLa stratigraphie sédimentaire du Quaternaire au site 1027 du Programme de sondage des fonds marins a été calée sur trois coupes régionales de sismique-réflexion multicanal qui traversent la partie nord-est de la plaque Juan de Fuca et se prolongent jusqu'à la zone de subduction de Cascadia. Un gradient de vélocité tiré d'une étude de sismique-réfraction a permis un bon ajustement de la profondeur des horizons stratigraphiques au temps de trajet double. La topographie des crêtes du socle empêche la corrélation régionale des horizons chronostratigraphiques antérieurs à 0,76 Ma dans les coupes de sismique-réflexion. À cette époque, l'accumulation de sédiments avait presque atteint le sommet des crêtes du socle et le dépôt du cône Nitinat avait commencé. Après 0,46 Ma, des sédiments plus grossiers et des coulées de débris en provenance du cône ont été déposés dans les parties extérieures du bassin de Cascadia et, au-dessus de l'horizon chronostratigraphique de 0,28 Ma, le caractère de la réflexion associée aux dépôts situés au pourtour du cône est celui de dépôts de transport de masse mal triés présentant une stratification intermittente. Plus de la moitié des sédiments dans la fosse proviennent du cône de Nitinat; ils sont plus jeunes d'environ deux millions d'années qu'on ne l'avait pensé. Des failles synsédimentaires résultant des contraintes de flexion liées à la surcharge sédimentaire et à la subduction sont principalement observées dans des intervalles qui sont antérieurs à la formation du cône de Nitinat et se sont accumulés suivant des taux de sédimentation plus faibles. Ces failles semblent emprunter la trace de failles d'extension qui font partie de la fabrique originale de la croûte ignée.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Nous avons corrélé les résultats de forage au milieu de la plaque Juan de Fuca aux profils acoustiques qui relient la plaque intermédiaire sur 100-125 km à la tranchée située à l'extérieur de la zone de subduction. Nous avons constaté que les sédiments dans la tranchée sont plus jeunes que prévu. Cela affecte les modèles de la façon dont les tremblements de terre pourraient se produire dans les parties les plus élevées de la faille de mégathrust de la zone de subduction et la taille potentielle d'un tsunami. Les sédiments agissent comme une couverture isolante sur la plaque ignée chaude, produisant une plaque chaude et subductée. La rupture sur une méga-poussée pourrait alors se produire à des niveaux moins profonds sous le talus continental que ce que l'on pensait auparavant.
GEOSCAN ID314906