GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreÉvaluations des besoins des utilisateurs de l'infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG)
TéléchargerTéléchargements
AuteurHatfield Consultants
SourceL'infrastructure canadienne de données géospatiales, Produit d'information 55f, 2019, 205 pages, https://doi.org/10.4095/314607 (Accès ouvert)
Année2019
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/314607
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est une traduction de Hatfield Consultants; (2019). Canadian Geospatial Data Infrastructure (CGDI) user needs assessments , L'infrastructure canadienne de données géospatiales, Produit d'information no. 55e
Formatspdf (Adobe® Reader®)
Sujetsinfrastructure des données spatiales
Illustrationstables; schematic representations; flow charts; sketch maps; pie charts; bar graphs
ProgrammeNormes opérationelles, politiques et GéoConnexions, GéoConnexions
Diffusé2019 04 23
Résumé(Sommaire)
L'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) est née à la fin des années 1990 dans le but d'aider les Canadiens à acquérir de nouvelles perspectives sur les enjeux sociaux, économiques et environnementaux, en fournissant un réseau de ressources en ligne qui favorise le partage, l'utilisation et l'intégration de données spatiales partout au Canada. Les récentes avancées qui entourent la technologie de l'information et de communications, la technologie de la géomatique et la disponibilité des données spatiales offrent aux Canadiens de nouvelles possibilités et présentent de nouveaux défis. Les besoins et la capacité des utilisateurs actuels et potentiels de l'ICDG ont changé au fil du temps. Dans un tel contexte, Ressources naturelles Canada (RNCan) a mandaté une équipe de recherche pour mener des études d'évaluation des besoins des utilisateurs (ÉBU) et des études sur la conception centrée sur l'utilisateur (CCU) de l'ICDG afin de définir et de comprendre les besoins actuels des intervenants canadiens en tant qu'utilisateurs ou fournisseurs de données, tout en tenant compte des travaux antérieurs réalisés sur le sujet. L'équipe de recherche, dirigée par Hatfield Consultants, était composée d'entreprises et d'organismes de partout au Canada : Strata360, Hickling Arthurs Low (HAL), RHEA, Thorpe Consulting Services, BigSky Consulting, Acosys Consulting Services et le Centre autochtone de ressources environnementales (CARE).
L'étude a été structurée en deux parties afin de permettre à l'équipe de recherche d'accorder suffisamment d'attention aux principaux groupes d'intervenants concernés par l'ICDG. Ainsi, les travaux se sont divisés en deux études parallèles :
Partie A - Intervenants canadiens, y compris les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux, les universités, le secteur privé et les organismes non gouvernementaux;
Partie B - Organismes autochtones (Premières nations, Inuit, Métis) au Canada, y compris les gouvernements autochtones, les conseils tribaux, les organismes régis par un traité, les ONG/les organismes à but non lucratif autochtones et les entreprises privées détenues par des Autochtones.
Le présent rapport offre une synthèse des résultats de la consultation, une évaluation des besoins des utilisateurs et des recommandations servant à orienter de futures phases d'engagement et de communication avec les intervenants qui permettraient de répondre aux besoins des différentes communautés et encourageraient l'adoption et la mise en oeuvre de l'ICDG.
Méthodes utilisées
L'approche ÉBU-CCU était composée de quatre méthodes, la première étape consistant en un examen de la documentation existante. Par la suite, dans le cadre de l'étude, on a dressé les profils des utilisateurs actuels et potentiels de l'ICDG, on a créé et mis en oeuvre un sondage en ligne et on a mené des entrevues structurées auprès d'utilisateurs sélectionnés.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les besoins et la capacité des utilisateurs actuels et potentiels de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) ont changé au fil du temps. Dans un tel contexte, Ressources naturelles Canada (RNCan) a mandaté une équipe de recherche pour mener des études d'évaluation des besoins des utilisateurs (ÉBU) et des études sur la conception centrée sur l'utilisateur (CCU) de l'ICDG afin de définir et de comprendre les besoins actuels des intervenants canadiens en tant qu'utilisateurs ou fournisseurs de données, tout en tenant compte des travaux antérieurs réalisés sur le sujet. L'étude a été structurée en deux parties afin de permettre à l'équipe de recherche d'accorder suffisamment d'attention aux principaux groupes d'intervenants concernés par l'ICDG. Ainsi, les travaux se sont divisés en deux études parallèles :
Partie A - Intervenants canadiens, y compris les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux, les universités, le secteur privé et les organismes non gouvernementaux;
Partie B - Organismes autochtones (Premières nations, Inuit, Métis) au Canada, y compris les gouvernements autochtones, les conseils tribaux, les organismes régis par un traité, les ONG/les organismes à but non lucratif autochtones et les entreprises privées détenues par des Autochtones.
Le présent rapport offre une synthèse des résultats de la consultation, une évaluation des besoins des utilisateurs et des recommandations servant à orienter de futures phases d'engagement et de communication avec les intervenants qui permettraient de répondre aux besoins des différentes communautés et encourageraient l'adoption et la mise en oeuvre de l'ICDG.
GEOSCAN ID314607