GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreChange detection monitoring with InSAR in the Thompson River valley, British Columbia, Canada
AuteurHuntley, D; Bobrowsky, P; Hendry, M; Macciotta, R; Journault, J
SourceResources for Future Generations, Conference Abstracts Volume; 2038, 2018 p. 1
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180460
RéunionRFG2018 - Resources for Future Generations; Vancouver, BC; CA; juin 16-21, 2018
Documentsite Web
Lang.anglais
Mediapapier; numérique
Formatsdocx
SNRC92I/11
Lat/Long OENS-121.3167 -121.2500 50.7500 50.6000
Sujetsglissements de terrain; mouvement de masse; moyens de transport; dépôts glaciaires; argiles; déplacement; télédétection; imagerie par satellite; méthodes radar; eaux de surface; rivières; eau souterraine; niveaux d'eau; niveaux des eaux souterraines; infrastructure; réseau ferroviaire; surveillance; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'ingénieur; Transport; géophysique
ProgrammeGéoscience pour la sécurité publique, Géo-risques marins
Diffusé2018 06 01
Résumé(non publié)
Le corridor de transport ferroviaire national du Canada traverse un tronçon instable de 10 km de long dans la vallée de la rivière Thompson, en Colombie-Britannique. De Ashcroft (50.75ºN, 121.25ºW) au Basque Ranch (50.60ºN, 121.31ºW), les glissements de terrain se produisent dans les dépôts glaciaires et glissent très lentement (mm à cm / an) sur des couches d'argile faibles; bien qu'à l'époque préhistorique, de plus grandes masses de glissière se déplaçaient plus rapidement. Pour aider à évaluer les risques potentiels associés aux opérations ferroviaires, les glissements de terrain récents ont été surveillés à l'aide d'analyses de points cohérents et d'empilement différentiel d'interférogrammes de dispersion persistante InSAR de RADARSAT-2. Des déplacements en surface inférieurs à 5 cm / an sont détectés sur des glissements de terrain traversés par des infrastructures ferroviaires (voies de chemin de fer du CN et du CP et murs de soutènement en écluses). De nombreux glissements de terrain ont des zones de déplacement plus actives que d¿autres parties de la pente. Les changements saisonniers du niveau de la rivière et du niveau de la rivière entraînent de fortes variations des taux de déplacement dans ces zones. Les techniques InSAR permettent de capturer efficacement les mouvements de surface détectés par les stations GPS, le LiDAR au sol, les piézomètres de forage et les installations de fibres optiques sur le site d¿essai de Ripley Landslide. Cette application réussie suggère qu'InSAR convient à la surveillance de terrains instables dans d'autres environnements distants où les infrastructures de transport, les ressources naturelles, l'environnement, les communautés locales et la sécurité publique sont menacés.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le corridor de transport ferroviaire national du Canada traverse un tronçon instable de 10 km de long dans la vallée de la rivière Thompson, en Colombie-Britannique. Les techniques de télédétection capturent efficacement les mouvements de surface détectés par d'autres installations sur le site d'essai de Ripley Landslide. La télédétection convient à la surveillance des terrains instables dans d'autres régions éloignées où les infrastructures de transport, les ressources naturelles, l'environnement, les communautés locales et la sécurité publique sont menacés.
GEOSCAN ID314573