GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePlatinum, Pd, Mo, Au and Re deportment in hyper-enriched black shale Ni-Zn-Mo-PGE mineralization, Peel River, Yukon, Canada
AuteurGadd, M G; Peter, J M; Jackson, S E; Yang, Z; Petts, D
SourceOre Geology Reviews vol. 107, 2019 p. 600-614, https://doi.org/10.1016/j.oregeorev.2019.02.030 (Accès ouvert)
Année2019
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180307
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.oregeorev.2019.02.030
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceYukon
SNRC106E/13
Lat/Long OENS-135.9667 -135.5667 65.9333 65.8167
SujetsDévonien moyen; gisements minéraux; nickel; zinc; molybdène; platine; palladium; or; prospection minière; potentiel minier; genèse des minerais; minéralisation; contrôles des minerais; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; ampélites; assemblages de minéraux; analyse par spectromètre de masse; sulfures; millérite; pyrite; marcassite; diagenèse; enrichissement des minéraux; composition en vrac; analyses des éléments en trace; paragenèse; établissement de modèles; milieux marins; lithogéochimie; Groupe de Road River ; Formation de Canol ; éléments du groupe de platine; géologie économique; géochimie; minéralogie; Phanérozoïque; Paléozoïque; Dévonien
Illustrationsgeoscientific sketch maps; stratigraphic charts; lithologic sections; photographs; tables; photomicrographs; geochemical plots
ProgrammeSystèmes volcaniques et sédimentaires, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-5)
Diffusé2019 03 06
Résumé(non publié)
Le long de la rivière Peel, dans le nord du Yukon, des shales noirs surenrichis en Ni-Mo-Zn-Pt-Pd-Au-Re du Dévonien présentent de fortes abondances déléments du groupe du platine (ÉGP; env. 500 ppb), de Au (40-130 ppb) et de Re (8-55 ppm). La minéralisation est contenue dans de minces couches (épaisseur de 0,5-10 cm), qui peuvent être au nombre de trois, dont lune correspond au shale noir surenrichi de grande étendue régionale associé au contact stratigraphique Groupe de Road River-Formation de Canol (p. ex. unité corrélative de celle renfermant le prospect de Nick à Ni-Mo-Zn-ÉGP-Au-Re, dans le nord-ouest du Yukon); deux autres couches stratigraphiques de shale noir surenrichi sont présentes sous la couche supérieure). Bien que ces trois couches présentent de petites différences texturales, elles affichent toutes des caractéristiques minéralogiques et géochimiques semblables les unes aux autres. La millérite constitue le sulfure de Ni prédominant et est postérieur à plusieurs variétés texturales de pyrite. Une question de longue date non encore résolue au sujet de cette minéralisation du Yukon a trait à la nature des minéraux qui renferment les ÉGP, Mo, Au et Re. Nous avons analysé les associations de minéraux sulfurés à laide des techniques de spectrométrie de masse avec plasma à couplage inductif combinée à l'ablation par laser (LA-ICP-MS). Les analyses par LA-ICP-MS révèlent que la pyrite contenue dans les couches de shale est la principale phase hôte des ÉGP, Re, Au et Mo et que la pyrite tardive dans la paragenèse (qui est spatialement associée à la millérite) en contient les plus fortes abondances, qui sélèvent jusquà 4 ppm de Pd, 8 ppm de Pt, 500 ppm de Re, 1,5 ppm de Au et 7000 ppm de Mo. Dans la couche supérieure de shale noir surenrichi, de rares filons tardifs à pyrite-marcasite recoupent tous les sulfures des générations précédentes et sont aussi postérieurs au ciment de quartz. Les filons tardifs à sulfures sont dépourvus de Mo-Pd-Re-Pt-Au, ce qui indique que la minéralisation est contemporaine des phases précoces à tardives de la diagénèse, mais antérieure à la lithification. Les fortes abondances de ces éléments dans les variétés diagénétiques de pyrite suggèrent que le surenrichissement sest produit près du fond marin et que cette suite déléments provient vraisemblablement de leau de mer environnante.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette étude résume les résultats des études de spectrométrie de masse par plasma avec couplage inductif par ablation au laser sur des assemblages de minéraux sulfurés provenant de l'indice Ni-Mo-EGP hébergé dans le schiste Peel River. Cette recherche est la première à utiliser systématiquement LA-ICP-MS pour ce type de gisement minéral, et les analyses montrent que la pyrite est le principal hôte de métaux économiquement importants. En plus d'nformer sur le temps relatif de la minéralisation, ces travaux ont également des implications pour le traitement des minéraux. Nous faisons des recommandations pour extraire les métaux sur la base de la minéralogie.
GEOSCAN ID313157