GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA multivariate statistical approach identifying the areas underlain by potential porphyry-style Cu mineralization, south-central British Columbia, Canada
AuteurChen, S; Plouffe, A; Hattori, K
SourceJournal of Geochemical Exploration vol. 202, 2019 p. 13-26, https://doi.org/10.1016/j.gexplo.2019.03.016
Année2019
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180288
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.gexplo.2019.03.016
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf (Adobe® Reader®); html
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92P/01; 92P/02; 92P/03; 92P/06; 92P/07; 92P/08; 92P/09; 92P/10; 92P/11; 92P/14; 92P/15; 92P/16; 93A/01; 93A/02; 93A/03
Lat/Long OENS-121.4833 -120.3333 52.0333 51.2000
Sujetsgisements minéraux; gisements porphyriques; cuivre porphyrique; gîtes polymétalliques; potentiel minier; prospection minière; méthodes d'exploration; exploration de dépôts glaciaires; méthodes statistiques; minéralisation; genèse des minerais; enrichissement des minéraux; gîtes minéralogiques; origine; géochimie du till; fractionation; argiles; dépôts glaciaires; tills; associations de minéraux; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches ignées; roches volcaniques; roches volcaniques mafiques; roches intrusives; intrusions; batholites; géochimie du cuivre; géochimie de l'or; géochimie du plomb; géochimie du molybdène; antecedents glaciaires; écoulement glaciaire; Cordillère canadienne; Ceinture d'Intermontane ; Terrane de Quesnellia ; Groupe de Chilcotin ; Groupe de Nicola ; Batholite de Thuya ; Terrane de Cache Creek ; Terrane de Slide Mountain ; Terrane de Kootenay ; Batholite de Raft ; Batholite de Takomkane ; directions d'écoulement glaciaire; géologie économique; géomathématique; géochimie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire; Tertiaire; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Trias; Paléozoïque; Permien; Carbonifère; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; tables; pie charts; plots
ProgrammeInitiative géoscientifique ciblée (IGC-5), Systèmes porphyriques
Diffusé2019 04 01
Résumé(non publié)
La région cartographique de Bonaparte Lake, dans la partie sud du terrane de Quesnel (Quesnellie) de la Cordillère canadienne, est située à proximité de plusieurs grands gisements porphyriques à Cu-Au et à Cu-Mo. Cette région offre un potentiel pour la découverte d'autres gisements de type porphyre cuprifère, mais la présence d'une épaisse couverture quasi continue de sédiments glaciaires ajoute une difficulté supplémentaire à l'identification de nouveaux gisements dans les roches du substratum rocheux. La présente étude utilise les données géochimiques résultant d'un lessivage à l'eau régale de la fraction des argiles (< 2 micromètres) d'échantillons (n=726) du till basal afin d'évaluer le potentiel minéral de la région d'étude. L'analyse en composantes principales (ACP) détermine quatre composantes principales (CP) qui rendent compte de grandes parts de la variance de Cu : CP2 (31,2%), CP6 (17%), CP3 (16,8%) et CP16 (12,6%). Le cuivre est associé à Au-Mo-Ag-As-Hg-Pb-Sb-Zn-Ni-Co-Mn dans la CP2, Au-Pb-Mn-W dans la CP6, Cr-V-Ti dans la CP3 et Pb-Se-Hg dans la CP16. Les associations d'éléments dans les CP2, CP6 et CP16 pourraient refléter la signature géochimique de la minéralisation polymétallique de style porphyrique sous-jacente, alors que l'association d'éléments dans la CP3 pourrait provenir des roches volcaniques mafiques du Groupe de Chilcotin. Le partionnement autour des médoïdes, basé sur la matrice de dissemblance produite par un classificateur non dirigé de forêt d'arbres décisionnels utilisant les éléments associés à Cu, a produit deux groupes, groupe A et groupe B, ne présentant entre eux qu'un faible chevauchement. Le groupe A représente vraisemblablement les échantillons de till dont la composition est influencée par une source minéralisée puisque les contenus en éléments (Cu, Au, As, Mo, Pb et Zn) sont beaucoup plus élevés que dans les échantillons du groupe B. Les échantillons du groupe A sont pour la plupart situés dans des secteurs où le substratum rocheux est formé des roches volcaniques du Groupe de Nicola et de la bordure nord du batholite de Thuya. Les échantillons de till du groupe A sont principalement situés près des indices minéralisés, ou tout juste en aval glaciaire de ceux-ci, ce qui donne à penser qu'une plus importante minéralisation de cuivre de type porphyrique se manifeste dans ces secteurs de même que des enrichissements en plusieurs autres éléments tels que Au, Mo, Pb et Zn. La présente étude démontre l'utilité de l'analyse multivariée et de l'apprentissage automatique non dirigé pour détecter de possibles minéralisations de Cu dans le substratum rocheux en se fondant sur la composition du till basal. Les méthodes statistiques utilisées dans notre étude pourraient être applicables à de vastes ensembles de données géochimiques de sédiments pour évaluer les associations multiélémentaires associées à une variété de types de minéralisations dans le substratum rocheux.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'article présente une méthode d'analyses statistiques qui se base sur la composition géochimique de sédiments glaciaires comme moyen d'évaluer le potentiel minéralogique d'une région. L'analyse statistique des données utilise l'association des éléments ainsi que leurs concentrations pour définir le potentiel minéralogique d'une région. La région testée, sise dans la partie centrale sud de la Colombie-Britannique, possède un fort potentiel pour une minéralisation cuprifère. Les résultats de cette étude représentent un pas en avant pour l'utilisation de l'intelligence artificielle pour l'analyse de bases de données géochimiques.
GEOSCAN ID313088