GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSelf-leveling ice dam: a mechanism for bidirectional icing development
AuteurMorse, P D; Sladen, W E
Source2018 Joint Meeting of the Canadian Geophysical Union (CGU), Canadian Soil Science Society (CSS), Computational Infrastructure in Geodynamics (CIG), Eastern Section of the Seismological Society of America (ES-SSA) and the Canadian Society for Agricultural and Forest Meteorology (CSAFM), 2018 Joint Meeting abstract booklet; 2018 p. 113
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180209
ÉditeurCanadian Geophysical Union
ÉditeurCanadian Soil Science Society
ÉditeurComputational Infrastructure in Geodynamics
ÉditeurEastern Section of the Seismological Society of America
ÉditeurCanadian Society for Agricultural and Forest Meteorology
Réunion2018 Joint Meeting of the Canadian Geophysical Union (CGU), Canadian Soil Science Society (CSS), Computational Infrastructure in Geodynamics (CIG), Eastern Section of the Seismological Society of America (ES-SSA) and the Canadian Society for Agricultural and Forest Meteorology (CSAFM); Niagara Falls, ON; CA; juin 10-14, 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsdome de glace; mécanismes d'écoulement; migration des fluides; pergélisol; eau souterraine; neige; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; hydrogéologie; géologie de l'ingénieur
ProgrammePergélisols, Géosciences de changements climatiques
Diffusé2018 06 01
Résumé(non publié)
Les glaçons sont des caractéristiques saisonnières répandues et mal comprises dans l'hémisphère nord. Le givrage (également connu sous le nom de aufeis, naled, ou overflow ice) se produit en hiver lorsque des débordements successifs d'eau souterraine gèlent à la surface et créent une masse de glace en forme de feuille. Leur formation a des répercussions sur l'évacuation des eaux souterraines, le stockage de l'eau, le détournement des crues printanières et le développement de géorisques en hiver. Un glaçage croît verticalement à mesure que les couches de glace s'accumulent et s'étendent horizontalement comme des nappes d'eau de trop-plein sur la surface gelée. Pour les sources salines, la nouvelle couverture de neige facilite le développement de tuyaux et de canaux pour l'écoulement de l'eau à plusieurs centaines de mètres de la source. Nous présentons ici plusieurs observations de terrain de la région de North Slave, NT, de la redistribution bidirectionnelle de l'eau, avec expansion horizontale et verticale du glaçage, liée aux barrages de glace autonivelants qui se forment dans la couverture de neige locale externe au givrage. Les observations de barrages de glace en bordure des glaçages suggèrent une migration apparente vers le haut de la crête du barrage au fil du temps. Ces barrages permettent également à l'eau de circuler à travers la vieille neige pour être distribuée bien au-delà de la source, sans avoir besoin de neige fraîche sur la glace elle-même. Dans cette région de chutes de neige clairsemées, ce mécanisme permet au givrage de se développer horizontalement tout en minimisant l'épaisseur absolue de la glace. Le mécanisme hypothétique ici est probablement répandu dans la région de North Slave, où les conditions hydrologiques du bouclier qui limitent l'écoulement des eaux souterraines prédominent.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ressources naturelles Canada (RNCan) a effectué des travaux sur le terrain pour étudier le pergélisol d'hiver et les interactions hydrogéologiques à l'appui de l'activité d'hydrogéologie du pergélisol dans le cadre du programme géoscientifique sur les changements climatiques. Ce résumé présente des observations de terrain d'un processus et développe ensuite une hypothèse à tester.
GEOSCAN ID311268