GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLimited freshwater cap in the Eocene Arctic Ocean
AuteurNeville, L A; Grasby, S E; McNeil, D H
SourceScientific Reports vol. 9, no. 1, 4226, 2019 p. 1-6, https://doi.org/10.1038/s41598-019-40591-w (Accès ouvert)
Année2019
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180191
ÉditeurSpringer Nature
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1038/s41598-019-40591-w
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée Neville, L A; McNeil, D H; Grasby, S E; Galloway, J M; Sanei, H; Dewing, K; (2015). Rock-Eval pyrolysis results for cuttings samples from the Natsek E-56 Well, Beaufort-Mackenzie Basin, Canada, Commission géologique du Canada, Dossier public 7949
Formatspdf; html
ProvinceRégion extracotière du nord
Lat/Long OENS 130.0000 -160.0000 90.0000 70.0000
SujetsPaléogène; Eocene; paléogéographie; paléoenvironnement; paléoclimats; sédiments marins; carottes de sédiment marin; micropaléontologie; microfaunes; microfossiles; transport des sediments; distribution des sédiments; régions émettrices; corrélations stratigraphiques; géochimie organique; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; schistes; silstones; grès; conglomérats; charbon; Bassin Eurasien; Bassin Amerasien; Puit Natsek E-56 ; Dinoflagellés; eau douce; géologie marine; paléontologie; stratigraphie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Tertiaire
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; stratigraphic charts; tables; profiles
ProgrammeBassin de Sverdrup de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2019 03 12
Résumé(non publié)
Des restes de la fougère dulçaquicole Azolla, trouvés dans des sédiments de lÉocène dans la partie centrale de locéan Arctique actuel, ont été utilisés pour suggérer que des calottes deau douce saisonnières couvraient lentièreté de locéan Arctique à cette époque, ce qui aurait eu des répercussions importantes sur la circulation océanique et le climat à léchelle planétaire. Toutefois, ces enregistrements fossiles proviennent de la dorsale Lomonosov qui, à lÉocène, constituait un fragment continental tout juste détaché par rifting de lEurasie, qui séparait le petit bassin Eurasien du plus grand bassin Amérasien à louest. Ainsi, la dorsale Lomonosov na pas nécessairement enregistré les conditions environnementales qui régnaient dans le plus vaste océan Arctique. Nous avons mis à lépreuve lhypothèse de lexistence de calottes deau douce en examinant les enregistrements sédimentaires de la partie ouest du bassin Amérasien. Dans le présent article, nous montrons que lévénement Azolla dans le plus grand bassin Amérasien est associé à une microfaune marine qui est accompagnée de matière organique allochtone (de source continentale). Nous proposons que les événements Azolla sont reliés à un entraînement accru vers locéan Arctique de spécimens dAzolla de source continentale, et dautres éléments organiques, à lintérieur du cycle hydrologique. Si des calottes deau douce ont existé, elles auraient au mieux été circonscrites au petit bassin Eurasien et nauraient donc eu que des effets limités sur le climat de lÉocène à léchelle planétaire, contrairement à ce qui est avancé par les modèles actuels.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La région arctique recèle des preuves de l'existence de conditions de gaz à effet de serre extrêmes il y a 50 millions d'années, notamment une épaisse couverture forestière et des alligators vivant à 80 degrés de latitude nord, qui peuvent servir d'indicateur pour comprendre les impacts potentiels du réchauffement climatique moderne. Des chercheurs ont précédemment suggéré que l'ensemble de l'océan Arctique était couvert d'une lentille d'eau douce durant cette période, ce qui aurait eu un impact considérable sur le climat mondial. De nouveaux travaux réalisés sur les données de sédiments de la mer de Beaufort dans le cadre du programme GEM remettent en question cette interprétation et plaident plutôt pour des conditions marines plus normales. Cela a des implications significatives pour les modèles climatiques de cette époque et pour comprendre comment les conditions de serre se sont améliorées.
GEOSCAN ID311198