GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMiddle Wisconsinan marine shells near Repulse Bay, Nunavut, Canada: implications for Marine Isotope Stage 3 ice-free conditions and Laurentide Ice Sheet dynamics in north-west Hudson Bay
AuteurMcMartin, I; Campbell, J E; Dredge, L A
SourceJournal of Quaternary Science vol. 34, issue 1, 2019 p. 64-75, https://doi.org/10.1002/jqs.3081 (Accès ouvert)
Année2019
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180184
ÉditeurWiley
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/jqs.3081
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceNunavut
SNRC46E/14; 46E/15; 46E/16; 46F/13; 46K/04; 46K/05; 46L/01; 46L/02; 46L/03; 46L/06; 46L/07; 46L/08
Lat/Long OENS -87.0167 -85.8833 66.4500 65.9167
Sujetsantecedents glaciaires; glaciation; Wisconsinien; déglaciation; retrait de la glace; marges glaciaires; écoulement glaciaire; submersion; fossiles; organismes marins; milieux marins; nappes glaciaires; glace marine; datation radiométrique; datation au radiocarbone; datations au C-14; dépôts glaciaires; tills; sables; silts; argiles; topographie glaciaire; elements glaciaires; stries glaciaires; Calotte glaciaire Laurentide; Bouclier Canadien; Basses-Terres de la Baie d'Hudson; courants glaciaires; limites de glaciation; submersion, marine; limites de submersion, marine; tills fuselés, carbonatés; directions d'écoulement glaciaire; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; paléontologie; géochronologie; Nature et environnement; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; digital elevation models; photographs; tables
ProgrammeSynthèse de l'histoire glaciaire de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
Diffusé2019 01 11
Résumé(non publié)
Les preuves dune réduction de lInlandsis laurentidien lors du stade isotopique marin 3 (SIM 3) sont répandues, mais les limites de cette calotte glaciaire et le moment où son étendue a atteint son minimum sont mal encadrés. La datation radiocarbone de mollusques marins transportés dans le till du courant glaciaire de listhme Rae, au sud de la baie Resolute (Nunavut, Canada), nous fournit de nouvelles preuves dune déglaciation de la partie nord-ouest de la baie dHudson lors du SIM 3. Des âges 14C finis du Wisconsinien moyen compris entre 39,2 et 31,7 ka BP (~43,7 et 35,0 ka calibrées) indiquent un épisode marin dune durée denviron 8 700 années calibrées. Nos résultats suggèrent lexistence de conditions libres de glaces dans la région source du courant glaciaire dans le proto-détroit Roes Welcome et, par conséquent, dun retrait glaciaire important de la marge de lInlandsis laurentidien au Wisconsinien moyen, celle-ci sétant étendue beaucoup plus loin à lintérieur de la calotte glaciaire quon ne lavait cru jusqualors. Lincursion marine sest probablement produite en réponse à la formation dune baie de vêlage au nord dans la région du golfe de Boothia-baie Committee à la suite du recul et du déclin du courant glaciaire. Après le ou les épisodes marins du SIM 3, le courant glaciaire régi par la topographie, dont le point dorigine se situait à lextrémité est de la ligne de partage glaciaire de Keewatin, a été réactivé et sest maintenu jusquà la déglaciation.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Jusqu'alors inconnus, des sédiments glaciaires provenant d'une source lointaine et contenant de petits fragments de coquillages marins anciens qui remontent à une époque d'avant le dernier maximum glaciaire ont été découverts près du village de Repulse Bay, au Nunavut central continental. Cette découverte a des implications pour l'histoire de la calotte laurentidienne parce qu'elle indique la déglaciation partielle du coeur de l'Inlandsis durant le milieu d'une période glaciaire, et fournit de nouvelles connaissances géologiques sur la provenance des matériaux de surface. Ces matériaux sont utilisés pour retracer des débris minéralisés à leurs sources dans le substratum rocheux dans des terrains anciennement couverts par les glaciers. Ce travail fait partie des activités Wager Bay Nord et Synthèse glaciaire dans le Rae à la Commission géologique du Canada, dans le cadre du Programme en géocartographie de l'énergie et des minéraux (GEM1&2) de Ressources Naturelles Canada.
GEOSCAN ID311159