GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDinoflagellate cyst production in the Cariaco Basin: a 12.5 year-long sediment trap study
AuteurBringué, M; Pospelova, V; Tappa, E J; Thunell, R C
Source51st Annual Meeting of AASP-The Palynological Society - CAP joint meeting; 2018 p. 1-2
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180177
Réunion51st Annual Meeting of AASP-The Palynological Society - CAP joint meeting; Calgary, AB; CA; août 5-10, 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Medianumérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière
Lat/Long OENS -66.2500 -64.0000 11.2500 10.0000
Sujetsorganismes marins; taxonomie; sédiments marins; milieu sédimentaire; sedimentation; océanographie; réseaux de circulation de l'eau; géochimie de l'eau de mer; Dinoflagellés; microbiologie; géologie marine; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; sédimentologie; géochimie
ProgrammeCoordination du réseau des laboratoires scientifiques, Réseau des laboratoires scientifiques
Diffusé2018 08 05
Résumé(non publié)
La variabilité saisonnière et interannuelle de la production de kystes de dinoflagellés a été évaluée à l'aide d'une série chronologique de pièges à sédiments d'une durée de 12,5 ans, provenant du Bassin de Cariaco (mer des Caraïbes méridionale). Cette étude constitue la plus longue série chronologique publiée à ce jour, fournissant des modèles de variabilité robustes pour les dinoflagellés ainsi que pour les principaux groupes phytoplanctoniques et (micro-)zooplanctoniques du site. La production de kystes est interprétée dans le contexte des propriétés physico-chimiques mesurées in situ au site d'amarrage (reflétant principalement la résurgence saisonnière d'eaux profondes) et en considérant les interactions potentielles avec d'autres composantes majeures du réseau trophique pélagique (diatomées, ciliés, copépodes).
La série chronologique consiste en > 300 échantillons de pièges à sédiments, représentant chacun environ 14 jours de sédimentation, recueillis à la station CARIACO entre le 8 novembre 1996 et le 19 mai 2009. Les flux de masse de silice biogénique, de carbonate de calcium et de carbone organique reflètent le timing et la force de l'upwelling saisonnier et éolien qui amène à la surface des eaux plus froides et riches en nutriments, favorisant ainsi la productivité primaire et l'exportation de matériaux biogènes vers les profondeurs. Sur des échelles de temps saisonnières, la production de kystes de dinoflagellés est étroitement associée à l'intensité des remontées d'eaux profondes, avec des flux de kystes plus élevés systématiquement observés sous des conditions de remontée active (moyenne de 50,5 × 103 kystes m-2 jour-1) comparativement aux intervals sans upwelling (29.0 x103 kystes m-2 jour-1). La variabilité interannuelle est caractérisée par une forte augmentation de la production de kystes observée au cours des quatre dernières années de la série chronologique (2006-2009) et des flux de kystes minimaux enregistrés en 1998 et 1999, après le fort El Niño de 1997/98.
Les assemblages de kystes de dinoflagellés sont dominés par Brigantedinium spp. (59,1%), accompagnés d¿Echinidinium delicatum (10,6%), Bitectatodinium spongium (8,6%), Spiny brown type A (3,0%) et Echinidinium spp. (2,4%). La plupart des taxons de kyste sont associés avec des conditions d'upwelling actif (par exemple, Bitectatodinium spongium, Brigantedinium spp., Echinidinium delicatum, Quinquecuspis concreta, Selenopemphix quanta), et certains présentant des flux plus élevés dans des conditions d'upwelling actif mais faible (Echinidinium granulatum, Spiny brown type A). D'autres espèces ont tendance à présenter une abondance plus élevée au début des conditions d'upwelling (par exemple, Echinidinium aculeatum, kyste de Protoperidinium stellatum) ou à la suite d'intervalles d'upwelling actifs (par exemple Lejeunecysta marieae, Selenopemphix nephroides). La réponse détaillée de chaque taxon de dinoflagellé à la variabilité environnementale est présentée sous forme d'atlas, fournissant des photomicrographies et détaillant la production mensuelle générale, la contribution à l'assemblage total des pièges ainsi que la production de kystes au cours des 12,5 années de la série chronologique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La présente étude constitue la plus longue série chronologique de pièges à sédiments au monde, détaillant la production saisonnière et interannuelle de kystes de dinoflagellés. Plus de 300 observations de la production de kystes ont été interprétés dans le contexte de paramètres (par exemple, température, nutriments) mesurés au site et à la lumière d'autres composantes majeures de la chaîne alimentaire marine. Cela améliore considérablement nos connaissances sur l'écologie (préférences environnementales et ineractions trophiques) des dinoflagellés, ce qui permet des interprétations plus détaillées des assemblages de kystes de dinoflagellés fossiles présents dans les sédiments marins.
GEOSCAN ID311128