GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEvaluation of RADARSAT-2 acquisition modes for wetland monitoring applications
AuteurBrisco, B; Murnaghan, K; Wdowinski, S; Hong, S -H
SourceCanadian Journal of Remote Sensing vol. 41, issue 5, 2015 p. 431-439, https://doi.org/10.1080/07038992.2015.1104636
Année2015
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180151
ÉditeurInforma UK Limited
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1080/07038992.2015.1104636
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
Lat/Long OENS -81.5000 -80.0000 26.1000 24.9000
Sujetstélédétection; satellites; méthodes radar; terres humides; niveaux d'eau; végétation; surveillance; traitement des données; géophysique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationslocation maps; satellite images; tables; graphs
ProgrammeScience de la télédétection spatiale, Procédures d'extraction d'informations pour la surveillance de la masse continentale
Diffusé2015 10 12
RésuméLes techniques InSAR peuvent suivre l'évolution du niveau de l'eau dans les zones humides avec une cohérence convenable. RADARSAT-2 a de nombreux modes de faisceaux avec différents paramètres du système pour répondre à une vaste gamme d'applications. Lors de l'acquisition des données, les signaux SAR sont numérisés à l'aide de convertisseurs analogiques/numériques de 8 bits suivis par un codage de la quantification adaptive de blocs (BAQ). La plupart des modes de faisceaux de RADARSAT-2 utilisent une BAQ de 3 bits, alors que certains modes utilisent une BAQ de 2 bits pour l'acquisition de plus grands ensembles de données, y compris les modes de faisceaux larges multivisées à résolution fine et de faisceaux larges à résolution ultra-fine. Ces modes sont attrayants pour les applications de surveillance de surface grâce à une bonne résolution sur une large fauchée. La BAQ à 2 bits peut montrer une saturation du signal en raison de sa gamme dynamique plus petite et d'un bruit de phase augmenté. Le Parc national des Everglades (ENP) a été utilisé pour de nombreuses études InSAR de la surveillance du niveau de l'eau. Cette étude décrit les résultats d'une évaluation des produits de RADARSAT-2 à partir de différents modes pour le suivi des changements du niveau de l'eau et de la végétation inondée dans l'ENP. L'objectif était d'évaluer les résultats à partir d'une variété de modes de faisceaux pour les applications de surveillance de zones humides et le déroulement ultérieur des interférogrammes pour l'estimation du niveau de l'eau. Les résultats montrent que les modes de faisceaux larges à haute résolution sont adaptés aux applications InSAR en raison de la cohérence adéquate et de la forte intensité de rétrodiffusion.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié et disponible en anglais seulement)
InSAR is an established technique used for a wide variety of earth surface monitoring applications including monitoring water level changes in wetlands. RADARSAT-2 has many beam modes to satisfy a wide range of application requirements and during data acquisition the SAR signals are digitized using 8-bit Analog to Digital (A/D) converters followed by Block Adaptive Quantization (BAQ) coding. This study describes the results of a comparison of 2-bit versus 3-bit BAQ downloads for RADARSAT-2 products for the InSAR measurement of water level changes in vegetated wetlands in ENP. The objectives were to evaluate the phase noise and saturation issues of the 2-bit products when compared to the 3-bit products. The results show that the adequate signal to noise in vegetated wetlands accommodates the use of 2-bit BAQ downloads for InSAR applications such as water level monitoring. This is good news because the swath coverage with moderately high resolution of these modes is attractive for monitoring applications.
GEOSCAN ID308461