GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAdvances in Mesozoic-Cenozoic stratigraphy in northern and offshore eastern Canada, with emphasis on palynological event stratigraphy
AuteurFensome, R A; Galloway, J; Nohr-Hansen, H; Williams, G L
SourceThe Atlantic Geoscience Society (AGS), 44th Colloquium and Annual Meeting, program with abstracts/La Société Géoscientifique de l'Atlantique, 44th Colloquium and Annual Meeting, program with abstracts; 2018 p. 24
LiensOnline - En ligne (whole volume - volume complet, 1.39 MB)
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180147
ÉditeurSociété géoscientifique de l'Atlantique
Réunion44th Colloquium and Annual Meeting - Atlantic Geoscience Society / La Société Géoscientifique de l'Atlantique; Truro, NS; CA; 2-3 février 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est; Région extracotière du nord; Nouvelle-Écosse; Terre-Neuve-et-Labrador; Nunavut; Territoires du Nord-Ouest
Sujetsmarges continentales; biostratigraphie; palynologie; palynomorphes; micropaléontologie; microfossiles; spores; miospores; pollen; nannofossiles; zones fossilifères; logiciel; paléoenvironnement; paléoclimatologie; analyses statistiques; assemblages fossiles; corrélation; Plate-Forme du Labrador; Dinoflagellés; Foraminifères; géologie marine; stratigraphie; paléontologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique
ProgrammeSystèmes pétroliers de Baffin, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 02 01
Résumé(non publié)
Les études biostratigraphiques classiques dans le Nord du Canada et la région extracôtière de l'Est du Canada ont principalement été axées sur l'élaboration de schémas de zonation. Plus récemment, en commençant par le schéma du Crétacé tardif-Cénozoïque de la marge Néo-Écossaise, on a adopté une approche de stratigraphie événementielle. Ce schéma repose sur l'utilisation de données sur les palynomorphes (dinoflagellés et autres kystes algaires, spores et pollen), les nanofossiles et les foraminifères. Cette approche a été poussée un peu plus loin en collaboration avec le milieu universitaire et celui de l'industrie, dans le cadre du projet d'analyse de l'étendue stratigraphique des zones pétrolières financé par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse. Une collaboration avec le Service géologique du Danemark et du Groenland (Denmark and Greenland Survey, GEUS) a mené à l'élaboration du schéma de stratigraphie événementielle pour le bras de mer Labrador-Baffin, fondé surtout sur les dynokystes, qui a permis d'améliorer les corrélations entre les zones extracôtières du Groenland et du Canada. Les travaux se sont poursuivis dans le nord-est du Canada par l'analyse de coupes affleurant dans l'île Bylot, ainsi que par des études en milieu extracôtier de la région d'intérêt du projet Baffin du programme Géocartographie de l'énergie et des minéraux (GEM) de la Commission géologique du Canada (CGC). Des études semblables sont en cours dans les régions d'intérêt de Mackenzie et de l'Arctique de l'Ouest du programme GEM. Plus particulièrement, des analyses palynologiques ont été réalisées sur deux coupes du Crétacé moyen dans la région de la plaine Mackenzie à l'ouest de Norman Wells (Territoires du Nord-Ouest) et sur des coupes du Jurassique supérieur-Crétacé supérieur au fjord Glacier dans l'île Axel Heiberg (Nunavut). Le but ultime est de produire une compilation transarctique de stratigraphie événementielle en procédant à la synthèse de tous les événements connus à l'aide du logiciel Time Scale Creator. En plus de leur contribution aux études biostratigraphiques, les palynomorphes des régions étudiées ont fourni d'importants renseignements paléoenvironnementaux. Par exemple, les rapports dinokyste/miospore et l'abondance relative des taxons individuels de dinokystes permettent d'identifier les paléoenvironnements non marin, marginomarin, de plate-forme continentale interne, de plate-forme continentale externe et bathyal. En employant à la fois les dinokystes et les miospores, il est possible de déterminer des tendances climatiques, telles que les vagues de froid du Crétacé précoce, qui peuvent induire des changements dans les écosystèmes terrestres se reflétant dans les archives de spores et de pollen de l'Arctique canadien. Les dinokystes maastrichtiens de la mer du Labrador affichent des ressemblances frappantes avec ceux trouvés à de plus hautes latitudes dans l'hémisphère Sud. La prédominance du dinokyste Apectodinium dans l'un des puits de la plate-forme continentale du Labrador témoigne du maximum thermique du Paléocène-Éocène, où les températures ont été le plus élevées du Cénozoïque. En outre, des analyses statistiques des assemblages de pollen et de spores de la coupe du fjord Glacier ont permis l'identification de changements dans les écosystèmes qui peuvent être corrélés à l'intérieur des bassins et entre ceux-ci. Un autre important aspect des travaux de la CGC tient à l'élaboration d'atlas de palynomorphes (PalyAtlases) afin de consolider les communications taxinomiques, ce qui est essentiel à la réalisation d'études appliquées précises.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La biostratigraphie est l'utilisation de fossiles pour déterminer l'âge de roches sédimentaires. Par le passé, cette technique consistait à regrouper des événements (origines et extinctions d'espèces) en zones. Plus récemment, à partir du système du Crétacé tardif-Cénozoïque pour la marge néo-écossaise, une approche de stratigraphie événementielle plus directe est appliquée et offre une plus grande flexibilité dans les études multidisciplinaires. Une collaboration avec le Service géologique du Danemark et du Groenland (GEUS) a mené à la formulation d'un système de stratigraphie événementielle du Crétacé-Cénozoïque pour la voie maritime du Labrador-Baffin. Les travaux dans le nord-est du Canada se poursuivent grâce à l'analyse des sections de surface sur l'île Bylot. Des activités semblables sont en cours dans les régions de géocartographie de l'énergie et des minéraux de Mackenzie et de l'Arctique de l'Ouest. Le but est d'éventuellement compiler une stratigraphie événementielle trans-arctique, et de synthétiser tous les événements connus dans le logiciel TimeScale Creator.
GEOSCAN ID308457