GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew insights into the age and nature of lower Paleozoic cores from the Labrador margin, offshore eastern Canada
AuteurBingham-Koslowski, N
Source20th International Sedimentological Congress ISC, abstracts volume; 2018 p. 1
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180114
ÉditeurInternational Sedimentological Congress
RéunionISC2018 - 20th International Sedimentological Congress; Québec, QC; CA; août 13-17, 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; numérique
Formatspdf
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador; Région extracotière de l'est; Région extracotière du nord
SNRC14; 15
Lat/Long OENS -65.0000 -52.0000 61.0000 56.0000
Sujetsmarges continentales; plate-forme continentale; échantillons carrotés; descriptions de carottes; microscopie des lames minces; milieu sédimentaire; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; structures sédimentaires; fossiles; microfossiles; palynologie; Puit Gudrid H-55 ; Puit Freydis B-87 ; Puit Indian Harbour M-52 ; Puit Roberval K-92 ; Océan Iapetus; sédimentologie; paléontologie; Phanérozoïque; Paléozoïque; Ordovicien
ProgrammeAtlas régionale de Baffin, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 08 01
Résumé(non publié)
La succession du Paléozoïque inférieur de la marge de l'Atlantique de l'est du Canada est mal connue en raison de la paucité d'échantillons prélevés au large et de l'existence d'altération diagénétique et de déformation tectonique. Ces strates reposent sous la succession de rift du Mésozoïque dans le bassin de Hopedale le long de la marge du Labrador, au large de la côte est du Canada. Des roches d'âge paléozoïque ont été recoupées dans sept puits de l'industrie (Freydis B-87, Gudrid H-55, Hopedale E-33, Indian Harbour M-52, Roberval K-92, South Hopedale L-39 et Tyrk P-100), dans lesquels des échantillons de carottes classiques sont disponibles pour quatre d'entre eux (Gudrid H-55, Indian Harbour M-52 et deux carottes dans chacun des puits Freydis B-87 et Roberval K-92). Nous décrivons ces six carottes et les lames minces qui en ont été produites dans le cadre d'une étude régionale visant à mieux comprendre les milieux de dépôt qui existaient le long de la marge ouest de l'Océan Iapétus. Cinq de ces carottes sont formées de roches carbonatées dont l'une du puits Freydis B-87 et celle du puits Indian Harbour M-52 correspondant à des calcaires et celles des puits Gudrid H-55 et Roberval K-92, à des dolomies. La carotte sommitale extraite du puits Freydis B-87 est formée de roches silicoclastiques constituées surtout de mudrock avec des couches de grès laminé et à stratification oblique. La seconde carotte se compose principalement de wackestone fossilifère avec des fragments de coquilles non différenciées, des brachiopodes, des échinoïdes, des bivalves, des gastéropodes, des trilobites et des bryozoaires. Nous avons aussi observé en lames minces des ostracodes, des spicules de spongiaires et des calcimicrobes. La carotte du puits Indian Harbour M-52 est constituée principalement de calcaire, avec de la dolomie se présentant sous forme de taches localisées et le long de stylolites. On observe aussi des fragments de coquilles, des bivalves, des échinoïdes, des gastéropodes, des trilobites des brachiopodes accompagnés de radiolaires et de spicules de spongiaires. La carotte du puits Gudrid H-55 et les deux du puits Roberval K-92 sont entièrement composées de dolomie diagénétique ayant complètement détruit les fabriques existantes de sorte qu'aucun composant fossile ne peut être identifié. Dans six des sept puits de la marge du Labrador ayant recoupé la succession du Paléozoïque, on a récupéré des scoléconodontes, des chitinozoaires et des acritarches de l'Ordovicien plus ou moins bien conservés dans les carottes et les déblais de forage. Aucun palynomorphe identifiable du Paléozoïque inférieur n'a été trouvé dans le puits Roberval K-92; cependant, compte tenu des similarités lithologiques avec le puits Gudrid H-55 et de sa proximité avec les autres puits du Paléozoïque, il remonte probablement aussi à l'Ordovicien.
Les assemblages fossiles variés observés dans la carotte inférieure du puits Freydis B-87 et dans celle du puits Indian Harbour M-52 indiquent que les sédiments se sont déposés dans des conditions marines normales dans des milieux à niveau d'énergie faible à modéré. La forte abondance de fossiles dans la carotte carbonatée du puits Freydis B-87 et la présence de calcimicrobes laissent croire à un milieu de dépôt peu profond à la base de la zone photique ou à proximité de celle-ci. L'identification de radiolaires et le contenu global en fossiles plus faible dans le puits Indian Harbour M-52 sont les indications d'un dépôt en eau plus profonde, dans un milieu marin à circulation libre. Une transition de sédiments carbonatés à des sédiments silicoclastiques dans le puits Freydis B-87 marque la fin de la production de carbonates plus tard à l'Ordovicien et est probablement contemporaine d'un changement majeur des conditions de dépôt, probablement d'origine eustatique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Six carottes conventionnelles du Paléozoïque inférieur et des lames minces connexes provenant de la marge du Labrador, dans la zone extracôtière de l'Est canadien, recueillies dans le cadre de l'étude régionale du Paléozoïque. Cinq des six carottes étaient composées de carbonates. De ces cinq carottes, deux étaient faites de calcaire et les trois autres étaient entièrement constituées de dolomite. Parmi les fossiles observés, on retrouvait des fragments de coquillages, des bivalves, des échinides, des gastropodes, des trilobites, des bryozoaires et des brachiopodes, ainsi que des radiolaires, des ostracodes, des spicules d'éponges et des calcimicrobes. Les interprétations préliminaires laissent croire que les sédiments retrouvés dans les carottes de calcaire ont été déposés dans des conditions maritimes normales dans des eaux peu profondes à profondes.
GEOSCAN ID308349