GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew glacial landscape map database for the interior of the Laurentide Ice Sheet, central Nunavut and Northwest Territories
AuteurMcMartin, I; Campbell, J E; Kerr, D; Tremblay, T; Normandeau, P X
SourceCANQUA-AMQUA Ottawa 2018, joint meeting joint meeting of the Canadian and American Quaternary Associations, crossing borders in the Quaternary, program; 2018 p. 133
LiensOnline - En ligne (complete volume - volume complet, pdf, 11.5 MB)
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180088
ÉditeurCANQUA - AMQUA
RéunionCanadian Quaternary Association and American Quaternary Association CANQUA-AMQUA joint meeting; Ottawa; CA; août 7-11, 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC45; 46; 47; 55; 56; 57; 65; 66; 67; 75; 76; 77; 85; 86; 87; 95; 96; 97; 106; 107
Lat/Long OENS-140.0000 -80.0000 70.0000 60.0000
Sujetsantecedents glaciaires; glaciation; nappes glaciaires; déglaciation; modèles; télédétection; imagerie par satellite; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; elements glaciaires; dispersion des sédiments; profils de dispersion; lithologie des galets; géochimie du sédiment; Calotte glaciaire Laurentide; Base de données; Systèmes d'information géographique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique; géochimie; minéralogie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeSynthèse de l'histoire glaciaire de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 08 01
Résumé(non publié)
Dans la région centrale du secteur de Keewatin de l'Inlandsis laurentidien, une nouvelle base numérique de données cartographiques des paysages glaciaires est en cours de compilation afin de caractériser et regrouper les sédiments et les formes de terrain glaciaires en agencements cohérents et de produire une mise à jour de l'histoire glaciaire du Nunavut central et de la partie est des Territoires du Nord-Ouest. Dans la région, la cartographie des formations superficielles révèle des preuves de l'existence de multiples glaciations et de systèmes glaciaires dynamiques. Cependant, le secteur de Keewatin constitue toujours l'une des dernières régions pionnières de l'Inlandsis laurentidien, où l'insuffisance de cartes de synthèse de la géologie glaciaire et de contraintes chronologiques limite la production de reconstitutions et de modèles paléoglaciologiques. Les récentes compilations des entités glaciaires sont en grande partie fondées sur des interprétations de données de télédétection. Elles affichant des degrés variables de généralisation et intègrent peu d'information provenant d'observations de terrain. Notre nouvelle compilation est tirée de cartes existantes de la géologie des formations superficielles numérisées, de récents jeux de données de terrain et de nouvelles interprétations fondées sur l'imagerie ArcticDEM et Landsat8, appuyés par de l'information chronologique relative et absolue. Cette compilation est constituée d'une carte SIG (à échelle variable) et d'une base de données d'entités glaciaires (identifiées individuellement à partir des cartes sources), d'une légende descriptive comprenant des entités linéaires et ponctuelles et de diverses couches d'entités superposées figurant les paysages interprétés (p. ex. courant glaciaire, ensemble d'écoulements, ligne de partage glaciaire, traces palimpsestes, entités reliques, glacier à base froide). Ces entités sont regroupées en fichiers Shapefile simplifiés où l'information est emmagasinée dans des tables d'attributs pour chaque type d'entité/observation de terrain, sans égard à la chronologie, au cartographe et à la nature de l'interprétation (p. ex. erreur, dédoublement, changement, ajout), et de la source originale des données. Afin de combler des lacunes, nous avons recueilli sur le terrain, en 2017 et 2018, dans des secteurs clés, de l'information additionnelle quant à la nature des paysages et des matériaux superficiels ainsi que des échantillons à des fins de datation et d'analyse de la composition. En se servant de la lithologie des clastes et de la géochimie de la matrice du till le long de transects choisis traversant les différents terrains glaciaires identifiés, nous mettrons à l'épreuve notre interprétation de la dispersion glaciaire et de la mise en jour de l'histoire glaciaire. Nous présentons une carte préliminaire du secteur est de la zone de compilation du projet qui couvre ~400 000 km2 du Nunavut.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette affiche présente une base de données de carte préliminaire des paysages glaciaires nouvellement interprétés pour le secteur oriental d'une compilation couvrant ~ 400 000 km2 au Nunavut continental, compilée dans le cadre de l'activité GEM-2 Histoire et dynamique glaciaire du Projet Rae. L'affiche résume également les méthodes, les sources variées des cartes et les nouvelles interprétations basées sur des modèles d'élévation numérique de haute résolution, des images satellites, des nouvelles contraintes chronologiques et des ensembles de données de terrain. Les travaux ont été entrepris dans le but de fournir de nouvelles connaissances géologiques sur l'histoire glaciaire de la partie centre-nord de l'inlandsis laurentidien et pour aider à comprendre les caractéristiques du transport glaciaire en terrain englacé dans la région du Kivalliq. Les résultats appuieront le processus de prise de décisions pour l'exploration des ressources et l'utilisation des terres.
GEOSCAN ID308314