GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLithotectonic framework of the Core Zone, southeastern Churchill Province, Canada
AuteurCorrigan, D; Wodicka, N; McFarlane, C; Lafrance, I; van Rooyen, D; Bandyayera, D; Bilodeau, C
SourceGeoscience Canada vol. 45, no. 1, 2018 p. 1-24, https://doi.org/10.12789/geocanj.2018.45.128
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180058
ÉditeurAssociation géologique du Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.12789/geocanj.2018.45.128
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec; Terre-Neuve-et-Labrador
SNRC14D; 14E; 24A; 24H
Lat/Long OENS -66.0000 -62.0000 58.0000 56.0000
Sujetsévolution tectonique; intrusions; plutons; batholites; métamorphisme; géologie du substratum rocheux; géologie du socle; lithologie; roches ignées; roches intrusives; anorthosites; granites; monzonites; monzogranites; gabbros; norites; charnockites; tonalites; granodiorites; migmatites; porphyres; roches métamorphiques; roches sédimentaires métamorphosées; quartzites; marbres; métapelites; gneiss; paragneiss; orthogneiss; granulites; amphibolites; métarhyolites; caractéristiques structurales; zones de cisaillement; interprétations géophysiques; interprétations magnétiques; datation radiométrique; datation au uranium-plomb; analyse par spectromètre de masse; Archéen; Bouclier Canadien; Province de Churchill ; Batholite de De Pas ; Groupe de Lake Harbour ; Laurentie; Orogène de New Quebec ; Province de Superior ; Orogène de Torngat ; Complexe de Lac Lomier ; Gneiss de Tasiuyak ; Zone de cisaillement d'Abloviak ; Craton de l'Atlantique du Nord; Province de Nain ; Suite Plutonique de Nain ; Batholite de Cumberland ; tectonique; géochronologie; géophysique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationsgeoscientific sketch maps; photographs; tables; Concordia diagrams; photomicrographs; histograms; plots
ProgrammeZone centrale de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 03 01
RésuméLa Zone noyau, une vaste région située entre les cratons du Supérieur et de l'Atlantique Nord et reposant principalement sur des gneiss archéens et des roches granitiques, est demeurée jusqu'à récemment l'une des parties les moins bien connues du Bouclier canadien. Considérée auparavant comme faisant partie du craton archéen de Rae, puis comme la portion sud-est de la Province de Churchill, on l'a perçue comme un ancien bloc continental piégé entre les orogènes paléoprotérozoïques des Torngat et du Nouveau-Québec, ses relations avec les cratons supérieurs adjacents et de l'Atlantique Nord demeurant nébuleuses. Les données géochronologiques présentées ici permettent de penser que l'évolution archéenne de la Zone noyau a été différente de celle des cratons du Supérieur et de l'Atlantique Nord (Nain). De plus, la Zone noyau elle-même se compose d'au moins trois entités lithotectoniques distinctes avec des évolutions différentes, appelées ici les blocs de la rivière George, de Mistinibi-Raude et de la rivière Falcoz, lesquels sont séparées par des zones de cisaillement crustales à forte inclinaison, conçues comme des paléosutures. Plus précisément, le bloc de la rivière George est constitué de roches supracrustales d'env. 2,70 Ga, et d'intrusions connexes d'env. 2,70-2,57 Ga. Le bloc Mistinibi-Raude est constitué de vestiges d'un arc volcanique d'env. 2,37 Ga, recoupé par une suite plutonique d'arc d'env. 2,32 Ga (Pallatin) et de plutons alcalins péné-contemporains (suites Pelland et Nekuashu). Il contient également une séquence de couverture clastique grossière (le groupe Hutte Sauvage) renfermant des zircons détritiques de sources locales, âgés d'env. 2,57-2,50 Ga, 2,37-2,32 Ga et 2,10-2,08 Ga, le grain concordant le plus jeune étant âgé de 1987 ± 7 Ma. Le bloc de la rivière Falcoz est formé d'un orthogneiss âgé d'env. 2,89-2,80 Ga, recoupé par des intrusions de granite, tonalite et granodiorite âgées d'env. 2,74-2,70 Ga. À la marge ouest de la Zone noyau, le bloc de la rivière George et du domaine de Kuujjuaq peuvent avoir été proximaux il y a 1,84 Ga env., car les deux semblent avoir été suturés par le batholithe De Pas il y a environ 1,84-1,82 Ga, alors qu'à sa marge est, la détermination des datations métamorphiques de 1,85 à 1,80 Ga dans le bloc de la rivière Falcoz suggère une interaction prolongée avec le complexe adjacent du lac Lomier durant leur amalgamation et leur suture, mais affecté aussi d'une surimpression « Nouveau Québec » plus jeune. Les trois blocs crustaux formant la Zone noyau s'ajoutent à une liste croissante de micro-continents et d'écailles crustales « exotiques » archéennes à paléoprotérozoïques très précoces qui s'étalent autour du craton Supérieur depuis le front de Grenville jusqu'au Manitoba, à travers le détroit d'Hudson, la baie d'Hudson jusque dans le Manitoba et la Saskatchewan, là où s'étendait l'océan Manikewan, lequel s'est refermé il y a environ 1,83-1,80 Ga, pendant la formation du supercontinent Nuna.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article présente 20 nouvelles datations isotopiques par la method U-Pb sur zircon, qui permettent la separation de la Zone Noyau (partie du Labrador et du nord-est du Québec) en trois micro-continents ou blocs crustaux, séparés l'un de l'autre par des sutures. Ces trois blocs furent amalgamés il y a de celà environ 1,83 milliards d'années, lors de la convergence entre le craton du Supérieur et le craton Nord Atlantique.
GEOSCAN ID308261