GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreFailure mechanism of a prehistoric landslide in Champlain Sea clay at Breckenridge, Quebec
AuteurWang, B
SourceGeoEdmonton 2018: the 71st Canadian Geotechnical Conference and the 13th Joint CGS/IAH-CNC Groundwater Conference, proceedings; 144, 2018 p. 1-8
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180039
ÉditeurLa Société canadienne de géotechnique
RéunionGeoEdmonton 2018: the 71st Canadian Geotechnical Conference and the 13th Joint CGS/IAH-CNC Groundwater Conference; Edmonton, AB; CA; 23-26 Septembre 2018
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC31G/05
Lat/Long OENS -76.0000 -75.7500 45.5000 45.4167
Sujetsglissements de terrain; glissements de pentes; analyses de la stabilité des pentes; argiles; argiles marins; argiles sensibles; sols; secousses séismiques; sismicité; essais de cisaillement; resistance au cisaillement; pénétromètres; modèles; repartition granulométrique; plasticité; analyse de limites de plasticité; analyses de limite de liquidité; glissements translationnels; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'ingénieur; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; graphsgeoscientific sketch maps; geophysical images; profiles; tables; graphs; plots; models
ProgrammeRisques géologique du tremblement de terre, Géoscience pour la sécurité publique
Diffusé2018 09 01
RésuméNous discutons du mécanisme d'effondrement d'un glissement de terrain préhistorique à Breckenridge au Québec. Ce glissement de terrain est un effondrement d'argile de la Mer de Champlain déclenché par un séisme survenu il y a 1200 années étalonnées avant aujourd'hui. Les données d'essais obtenues sur le terrain et en laboratoire et d'autres éléments probants indiquent que ce glissement a probablement été causé par un effondrement plan de la pente globale et non par un effondrement rétrogressif, le type glissement d'argile sensible habituellement observé. L'analyse de stabilité de la pente indique qu'une accélération-seuil du sol de 0,28 g fut nécessaire pour enclencher le glissement. Ces conclusions nous informent sur les processus d'effondrement de l'argile sensible et sur la sismicité préhistorique de la région.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
J'ai fait des études géotechniques pour comprendre comment un glissement de terrain s'est produit à Breckenridge, au Québec, il y a environ un millier d'années, lorsqu'un tremblement de terre a secoué la région. Cela fait partie d'une étude de plusieurs glissements de terrain similaires dans la région pour estimer l'ampleur du séisme. J'ai publié un article sur ce glissement de terrain auparavant qui rapportait les données factuelles recueillies sur le site et dans le laboratoire. Ce document prolonge la publication précédente et présente les résultats d'analyse et les interprétations. Il estime l'intensité de secousse minimale (accélération au sol) requise pour déclencher le glissement de terrain.
GEOSCAN ID308206