GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreContrasting thermal and melting histories for segments of mantle lithosphere in the Nahlin ophiolite, British Columbia, Canada
AuteurMcGoldrick, S; Canil, D; Zagorevski, A
SourceContributions To Mineralogy and Petrology vol. 173, issue 3, 2018 p. 25-1 - 25-17, https://doi.org/10.1007/s00410-018-1450-9 (Accès ouvert)
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170345
ÉditeurSpringer
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1007/s00410-018-1450-9
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html; xlsx
ProvinceColombie-Britannique
SNRC104K/15; 104K/16; 104N/01; 104N/02
Lat/Long OENS-132.8333 -132.0000 59.0333 58.8333
Sujetsétudes de la croûte; evolution de la croûte; origine; manteau terrestre; lithosphère océanique; antécédents tectoniques; antecedents thermiques; arcs insulaires; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; calcaires; roches ignées; roches volcaniques; roches intrusives; ophiolites; analyses thermiques; temperature; analyses pétrographiques; analyses géochimiques; analyse par spectromètre de masse; analyses par microsonde électronique; péridotites; pyroxene orthorhrombique; pyroxene monoclinique; géothermométrie; analyses minéralogiques; métasomatose; dorsales médio-océaniques; Canadian Cordillère; Terrane de Cache Creek ; Formation de Nakina ; Assemblage de Stikine ; Formation d'Horsefeed ; Formation de French Range ; Formation de Teslin ; tectonique; pétrologie ignée et métamorphique; géochimie; minéralogie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Trias; Paléozoïque; Permien
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; cross-sections; photographs; photomicrographs; geochemical plots; tables; bar graphs; plots
ProgrammeTerrain de Cache Creek de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 03 03
Résumé(non publié)
Le complexe ophiolitique de Nahlin du Permien-Trias est le plus vaste et le mieux conservé dans la Cordillère canadienne (Colombie-Britannique et Yukon, Canada). Le complexe ophiolitique est bien représenté en affleurements tout le long de ses quelque 150 km, où ses segments mantelliques ont été subdivisés en deux massifs : Hardluck et Menatatuline. Les deux massifs comprennent surtout de l'harzburgite à spinelle appauvrie (< 2 % en poids de Al2O3 et ~ 45 % en poids de MgO). L'abondance des ETR normalisée aux valeurs chondritiques dans le clinopyroxène se traduit par des valeurs de (Gd/Yb)N variant de 0,2 à 1,1. La modélisation par inversion de l'abondance des ETR dans le clinopyroxène indique que le degré de fusion partielle requis est de l'ordre de 10-16 % pour le massif de Hardluck et de 16-20 % pour celui de Menatatuline. Les températures de l'ophiolite dans le manteau établies à l'aide des géothermomètres des deux pyroxènes et de l'échange Fe-Mg varient systématiquement dans la direction longitudinale du complexe en fonction du degré d'épuisement des liquides magmatiques produits par fusion partielle. Les températures enregistrées par les géothermomètres des ETR et de l'échange Ca-Mg entre des pyroxènes coexistants requièrent des températures maximales et des taux de refroidissement beaucoup plus élevés pour le complexe de Menatatuline (1250 °C, 0,1-0,01 °C/a) par rapport au massif de Hardluck (< 1100 °C, ~ 0,0001 °C/a). Les différences entre ces deux massifs contigus peuvent être conciliées par leur évolution sous la forme deux segments distincts le long d'un système de dorsale présentant des taux variables d'épuisement des liquides magmatiques, avec des taux de refroidissement différents régis par la présence ou l'absence d'une coupe crustale au-dessus de la lithosphère mantellique ou par une exhumation rapide le long d'un décollement.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le rapport présente les résultats préliminaires et les modèles mis au point dans le cadre du programme GEM-2 sur l'ancienne croûte océanique en Colombie-Britannique et au Yukon. Il indique en détail la répartition et les caractéristiques de divers assemblages de roches d'après des analyses effectuées sur le terrain et en laboratoire. Il compare ces données à des analogues modernes. Les résultats présentés dans ce rapport aident à perfectionner le modèle GEM-2 en vue de redéfinir éventuellement les modèles tectoniques régionaux de la Cordillère.
GEOSCAN ID306522