GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreBeaufort Formation chronostratigraphy and Pliocene landscape evolution - new insights into the formation of the Northwest Passages, Canada
AuteurStashin, S A; Gosse, J C; Smith, I R; Csank, A Z
SourceAtlantic Geoscience Society Abstracts: 44th Annual Colloquium & General Meeting 2018; Atlantic Geology vol. 54, 2018 p. 121, https://doi.org/10.4138/atlgeol.2018.003
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170338
ÉditeurSociété géoscientifique de l'Atlantique
RéunionAtlantic Geoscience Society: 44th Colloquium and Annual General Meeting; Truro, NS; CA; février 2-4, 2018
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4138/atlgeol.2018.003
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC69B; 69C; 69F; 69G; 77F; 77H; 78; 79; 87G; 87H; 88; 89; 97G; 97H; 98; 99
Lat/Long OENS-128.0000 -103.0000 80.0000 71.0000
SujetsPliocène; chronostratigraphie; milieu sédimentaire; antecedents de sedimentation; origine; paléoenvironnement; chenaux; fossiles; plantes fossiles; vertébrés; paléoclimatologie; interpretations sismiques; analyses structurales; régions émettrices; taux d'érosion; Formation de Beaufort ; Plate-Forme de Beaufort; stratigraphie; paléontologie; géophysique; géologie structurale; géochronologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Tertiaire
ProgrammeBassin de Sverdrup de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 02 01
Résumé(non publié)
La Formation de Pliocène Beaufort, dans l'ouest de l'archipel arctique canadienne, est dominée par des sédiments fluviatiles formant une plaine côtière et un coin d'accrétion qui s'épaissit vers l'ouest dans le bassin du Canada. La Formation de Beaufort renferme des fossiles de tourbe, de bois et de vertébrés extrêmement bien conservés (p. Ex. Castor et chameau), étayant les données paléoenvironnementales indiquant qu'un écosystème de forêt boréale de l'Arctique était présent pendant le Pliocène. Cependant, les enregistrements de diverses îles indiquent une variabilité environnementale et climatique entre les sites; on ne sait pas si c'est simplement parce que les enregistrements ont un âge variable ou s'il existe des différences climatiques réelles entre des emplacements équivalents dans le temps en raison, par exemple, des contrastes de continentalité.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette conférence aborde le nouveau contrôle des datations sur l'âge de la formation fluviale de Beaufort dans l'archipel arctique de l'ouest. Les âges ont été déterminés par datation cosmogénique d'échantillons de quartz provenant de carottes de puits de pétrole et de collections provenant de sections de l'île Prince-Patrick. La compréhension des différences d'âge de cette unité géologique nous permet d'identifier le moment auquel l'ancienne masse continentale a été disséquée par les rivières et les glaciers, formant des canaux marins inter-insulaires. Cette altération géomorphologique du paysage est ensuite corrélée avec les changements dans les enregistrements paléoenvironnementaux conservés dans la Formation de Beaufort et sa transition de la zone boréale de l'Extrême-Arctique à une zonation bioclimatique de la toundra.
GEOSCAN ID306481