GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMinéralisations en Ni-Cu-(EGP) dans la Province de Grenville : État des connaissances et nouvelles perspectives
TéléchargerTéléchargements
AuteurSappin, A -A; Houlé, M G; Clark, T
SourceCommission géologique du Canada, Présentation scientifique 78, 2018, 45 pages, https://doi.org/10.4095/306387
Année2018
ÉditeurRessources naturelles Canada
RéunionQuébec Mines 2017; Québec, QC; CA; 20-23 novembre, 2017
Documentpublication en série
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/306387
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC21L/12; 21L/13; 21M/04; 21M/05; 21M/12; 31I/09; 31I/10; 31I/11; 31I/14; 31I/15; 31I/16; 31P/01; 31P/02; 31P/03; 31P/06; 31P/07; 31P/08; 31P/09; 31P/10; 31P/11
Lat/Long OENS -73.2500 -71.7500 47.8333 46.5000
Sujetsgisements minéraux; potentiel minier; exploration pétrolière; genèse des minerais; gîtes sulfureux; métaux; nickel; cuivre; platine; fer; titane; vanadium; dépôts épigénétiques; minéralisation; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches ignées; roches intrusives; roches mafiques; roches ultramafiques; gabbros; pyroxénites; péridotites; anorthosites; troctolites; mangérites; charnockites; granites; roches métamorphiques; orthogneiss; orthogneiss; amphibolites; roches volcaniques; basaltes; brèches; roches sédimentaires métamorphosées; migmatites; cadre tectonique; mise en place; intrusions; plutons; filons-couches; filons rocheux; couches volcano-sédimentaires; décrochement horizontal; magmatisme; métamorphisme; déformation; caractéristiques structurales; failles; zones de failles; arcs magmatiques; bassins intracratoniques; orogénies; craton; remobilisation; roches hôtes; analyses de textures; Archéen; Province de Grenville; Suite Ignée d'East Bull Lake ; Éléments du groupe de platine; géologie économique; tectonique; géochimie; minéralogie; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationsgeoscientific sketch maps; geochemical plots; photographs; schematic representations; photomicrographs; lithologic sections; tables; location maps
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeSystèmes de nickel-cuivre-EGP-chrome, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-5)
Diffusé2018 01 25
RésuméLes terrains de haut-grade métamorphique, comme la Province de Genville, ne sont pas reconnus traditionnellement comme des terrains à très fort potentiel pour les gîtes de Ni-Cu-(EGP) d'où l'intérêt mitigé au fils des ans pour l'exploration de ce type de minéralisation dans le Grenville. Toutefois, les unités mafiques et ultramafiques prospectives pour ce type de minéralisation sont abondantes dans cette province géologique et nombre d'entre elles sont hôtes d'indices de Ni-Cu-(EGP). Deux indices ont d'ailleurs fait l'objet d'une exploitation dans les années 70 soit: la mine du lac Édouard (69 Kt @ 1,5% Ni, 0,5% Cu: 1973-1974) et la mine du lac Renzy (717 Kt @ 0,7% Ni, 0,7% Cu: 1969-1972).
Dans le Grenville, les roches mafiques et ultramafiques forment généralement des intrusions (1) mafiques (mafique >>> ultramafique; ex: Lac Volant), mafiques à ultramafiques (mafique ~ ultramafique; ex: Réservoir) et plus rarement ultramafiques (mafique <<< ultramafique; ex: Lac Édouard, Lac Renzy) ou encore des intrusions (2) associées aux facies de bordure en marge des complexes anorthosite-mangérite-charnockite-granite (AMCG). La majorité des minéralisations en Ni-Cu-(EGP) sont associées au premier type d'intrusion (ex: Lac Édouard, Lac Renzy, River Valley), alors que le second type associé aux massifs AMCG semble représenter un potentiel plus restreint pour les minéralisations de Ni-Cu-(EGP) (ex: McNickel) bien qu'il représente un fort potentiel pour encaisser des gisements de Fe-Ti-V. Dans les deux cas, les minéralisations en Ni-Cu-(EGP) se présentent majoritairement sous forme de sulfures disséminés et localement sous forme de sulfures semi-massifs à massifs (ex: Lac Édouard, Lac Renzy et Lac Volant). Les intrusions de type 1 se sont mises en place sous forme de plutons, de filons-couches, ou de dykes dans des séquences volcano-sédimentaires et volcano-plutoniques au Mésoprotérozoïque reliés à des systèmes d'arc/arrière-arc (ex: Domaine de Portneuf-Mauricie, Lac Renzy, Raglan Hills, terrane de Hart-Jaune) ou à des environnements tectoniques en extension (ex : Lac Volant) et plus rarement au Paléoprotérozoïque reliés à des épisodes de rift (ex: River Valley). Ces intrusions sont généralement litées, zonées ou encore dépourvues de structure interne, mais toutes semblent issues de la cristallisation de magmas parents mafiques, plus ou moins primitifs. Les intrusions de type 2 se sont mises en place essentiellement au Mésoprotérozoïque probablement lors d'épisodes d'extension dans un régime tectonique globalement convergent et seraient associées à des magmas parents mafiques. De façon similaire, elles se retrouvent sous forme de plutons, de filons-couches ou de dykes dépourvus de structure interne ou montrant un litage magmatique. La province de Grenville contient également plusieurs indices de Cu-Ni épigénétiques (ex: 2EZ), formés à la suite de la déformation et du métamorphisme associés aux différentes phases orogéniques ayant affecté cette province géologique. Cependant, ces minéralisations sont généralement marginales et présentent un intérêt économique plus limité. Le degré de déformation et de métamorphisme associé aux terrains de haut-grade métamorphique comme le Grenville représente certainement un défi important pour l'exploration pour les minéralisations de Ni- Cu-(EGP). Toutefois, l'abondance d'unités hôtes pouvant encaisser ce type de minéralisations et l'existence de minéralisations connues peuvent laisser supposer la présence dans le Grenville de ressources de nickel, cuivre et EGP encore non-découvertes.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette présentation scientifique a été présentée le 21 novembre 2017 dans le cadre du congrès Québec Mines 2017. Elle donne un aperçu du potentiel en minéralisations de type Ni-Cu-éléments du groupe du platine (EGP) dans la province géologique du Grenville. Celles-ci sont associées à des roches qui forment généralement des intrusions (1) mafiques (mafique >>> ultramafique), mafiques à ultramafiques (mafique ~ ultramafique) et plus rarement ultramafiques (mafique <<< ultramafique) ou encore des intrusions (2) associées aux facies de bordure en marge des complexes anorthosite-mangérite-charnockite-granite (AMCG). La majorité des minéralisations en Ni-Cu-(EGP) sont associées au premier type d'intrusion, alors que le second type associé aux massifs AMCG semble représenter un potentiel plus restreint pour les minéralisations de Ni-Cu-(EGP) bien qu'il représente un fort potentiel pour encaisser des gisements de Fe-Ti-V.
GEOSCAN ID306387