GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePerformance assessment of the induced seismicity traffic light protocol for northeastern British Columbia and western Alberta
AuteurKao, H; Visser, R; Smith, B; Venables, S
SourceThe Leading Edge vol. 37, no. 2, 2018 p. 117-126, https://doi.org/10.1190/tle37020117.1
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170299
ÉditeurSociety of Exploration Geophysicists (SEG)
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1190/tle37020117.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceColombie-Britannique; Alberta
SNRC83B; 83C; 83D; 83E; 83F; 83G; 83J; 83K; 83L; 83M; 83N; 83O; 84B; 84C; 84D; 84E; 84F; 84G; 84J; 84K; 84L; 84M; 84N; 84O; 85B; 85C; 85D; 93A; 93B; 93C; 93F; 93G; 93H; 93I; 93J; 93K; 93N; 93O; 93P; 94A; 94B; 94C; 94F; 94G; 94H; 94I; 94J; 94K; 94N; 94O; 94P; 95A; 95B; 95C
Lat/Long OENS-126.0000 -115.0000 60.5000 52.0000
Sujetssecousses séismiques; magnitudes des séismes; sismicité; risque sismique; risque de tremblement de terre; industrie pétrolière; recuperation d'hydrocarbures; fracturation hydraulique; sismographes; Risque pour l'environnement; Réglementation; Protocole; Prévision; géophysique; combustibles fossiles; géologie de l'environnement
Illustrationslocation maps; tables; time series
ProgrammeGas de schiste - sismicité induite, Géoscience de l'environnement
ProgrammeInitiative écoÉNERGIE sur l'innovation
ProgrammeCRSNG Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Diffusé2018 02 01
Résumé(non publié)
En réponse à la préoccupation croissante d'un risque sismique lié aux opérations d'injection lors du développement de ressources d'hydrocarbures non conventionnelles, les organismes de réglementation de la Colombie-Britannique et de l'Alberta ont adopté différents aspects d'un protocole de feux de circulation dans le cadre de leur propre stratégie de surveillance et d'atténuation des risques. Dans cette étude, nous comparons le modèle de sismicité régionale avec la base de données de paramètres d'injection pour évaluer la performance des protocoles individuels de feux de signalisation de sismicité induite (IS-TLP). Le seuil de lumière rouge dans BC et AB est fixé à M(L) = 4, ce qui semble adéquat pour caractériser le risque sismique potentiel des séismes induits. Depuis 2014, il y a eu trois feux rouges en Colombie-Britannique et en Alberta, tous liés à la fracturation hydraulique. Dans les cas 3 AB et 1 BC, au moins un événement sismique 2=M(L) <4, caractérisé en AB comme un événement de lumière jaune, a précédé l'événement de lumière rouge, suggérant qu'un IS-TLP basé sur l'ampleur croissante est probablement plus applicable à AB que BC. Le taux moyen de sismicité de fond semble être positivement corrélé avec le taux de sismicité au cours de l'injection dans un sens qualitatif. Cette observation montre que des connaissances détaillées sur la sismicité de fond peuvent être une référence utile pour prévoir la réponse sismique globale aux injections. Dans certains cas, une fois la séquence sismique induite, les événements se poursuivent même après la fin de la fracturation hydraulique. Par conséquent, ce phénomène de déclenchement retardé, c'est-à-dire des tremblements de terre survenus après l'achèvement de l'injection, peut être un problème pour l'efficacité de l'IS-TLP et doit être soigneusement considéré. L'IS-TLP basée sur l'amplitude existante peut parfois causer une confusion en raison de l'incertitude du calcul de l'amplitude. Des changements spécifiques peuvent être apportés pour améliorer l'efficacité de IS-TLP, y compris l'incorporation d'informations de mouvement au sol, la normalisation du calcul de l'amplitude, et rendre le IS-TLP plus adaptable aux conditions de danger locales.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Un protocole de feux de circulation (TLP) est un ensemble d'actions prescrites en réponse à des niveaux croissants de danger ou de risque (vert, jaune, rouge) basés sur des critères observables. Au Canada, les organismes de réglementation du développement du gaz et du pétrole de schiste ont mis en ¿uvre le concept TLP pour atténuer le risque sismique lié à la sismicité induite (SI) liée aux opérations d'injection. Dans cette étude, nous examinons systématiquement tous les événements de signalisation en Colombie-Britannique et en Alberta pour discuter de l'efficacité de IS-TLP. Nos résultats indiquent que le niveau de lumière rouge actuel de magnitude 4 est adéquat, et que l'utilisation d'un IS-TLP basé sur l'ampleur croissante des événements sismiques est plus applicable à AB que BC. Nous avons également constaté que le taux moyen de sismicité de fond semble être positivement corrélé avec le taux de sismicité pendant l'injection. Cette observation montre que des connaissances détaillées sur la sismicité de fond peuvent être une référence utile pour prévoir la réponse sismique globale aux injections.
GEOSCAN ID306324