GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreHigh-temperature alteration and porosity generation in Upper Ordovician microbial reefs, Hudson Bay intracratonic basin, Arctic Canada
AuteurLavoie, D; Castagner, A; Haghnazar-Liseroudi, M; Ardakani, O H; Desrochers, A
SourceSedimentary Geology vol. 374, 2018 p. 1-16, https://doi.org/10.1016/j.sedgeo.2018.07.001
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170298
ÉditeurAmerican Association of Petroleum Geologists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.sedgeo.2018.07.001
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
SNRC24N; 24O; 24P; 25; 33M; 33N; 34C; 34D; 34E; 34F; 34I; 34J; 34K; 34L; 34M; 34N; 34O; 34P; 36A; 36B; 36C; 36D; 36E; 36F; 36G; 36H; 36I; 36J; 36K; 36L; 43M; 43N; 43O; 43P; 44; 45; 46; 54A; 54F; 54G; 54H; 54I; 54J; 54K; 54L; 54M; 54N; 54O; 54P; 55A; 55B; 55C; 55D; 55E; 55F; 55G; 55H; 55I; 55J; 55K; 55O; 55P; 56A
Lat/Long OENS -95.0000 -64.0000 68.0000 55.0000
Sujetsrécifs; biohermes; altération; porosité; fractures; cimentation; etudes isotopiques; isotopes d'oxygène; isotopes de carbone; inclusions fluides; antecedents thermiques; milieux marins; datations par traces de fission; dynamique des fluides; analyses pétrographiques; salinité; historique de l'enfouissement; recristallisation; aragonite; calcite; roches mères; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; schistes; grès; interprétations géophysiques; interpretations sismiques; diagenèse; paragenèse; altération hydrothermale; Ordovicien supérieur; Bassin d'Hudson Bay ; combustibles fossiles; sédimentologie; géochimie; géochronologie; géophysique; Phanérozoïque; Paléozoïque; Ordovicien
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; cross-sections; stratigraphic columns; photographs; photomicrographs; geochronological charts; tables; plots; bar graphs; histograms
ProgrammeRoches mères des hydrocarbures de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2018 07 19
Résumé(non publié)
Les monticules de l'Ordovicien Supérieur de la Formation de Red Head Rapids dans le bassin de la Baie d'Hudson sont constitués d'un assemblage de microbes, éponges et de ciments marin. Les ciments marins sont formés de couches isopaques et de botryoides originellement aragonitiques maintenant de calcites. Une porosité secondaire de dissolution et fractures recoupent le monticule. Les remplissages de la porosité secondaire sont des ciments de calcite cristalline et de bitume subséquent. Les données de delta-18O(VPDB) and delta-13C(VPDB) des ciments tardifs sont invariablement plus négatives que celles des ciments marins. La microthermométrie des inclusions fluides documente la présence de deux populations distinctes de température d'homogénéisation, une dans les ciments tardifs de remplissage de porosité secondaire (Th moyen 92.6 ±9.7°C) et une seconde dans les ciments marins recristallisés (Th moyen 117.9 ±25°C); les données combinées de delta-18O(VPDB) et de Th indiquent que les ciments d'enfouissements ont précipité à partir d'un fluide avec des valeurs de delta-18O(SMOW) comprises entre +1 et -2 parties par millier alors que les données des ciments marins indique une remise à l'équilibre des inclusions fluides en présence d'une saumure à haute température et lourde en delta-18O(SMOW) (+3 à +12 parties par millier). Les températures plus basses des inclusions fluides dans les ciments tardifs sont en accord avec les données récentes des traces de fissions de l'Apatite suggérant des températures de la fenêtre à l'huile. Les valeurs élevées de Th enregistrées dans les ciments marins indiquent une remise à l'équilibre ou la formation de nouvelles inclusions fluides suivant la circulation le long de fractures, de fluides provenant du socle. Les données pétrographiques et géochimiques indiquent qu'à la suite de la cimentation marine, l'initiation de l'enfouissement et la recristallisation de l'aragonite en calcite, des saumures de haute température ont circulé dans des fractures et mené à la formation d'une importante porosité secondaire qui fut par la suite remplie par des ciments d'enfouissement de plus basse température ainsi que des hydrocarbures.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les récifs de l'Ordovicien Supérieur du bassin de la Baie d'Hudson sont de grosses structures qui sont poreuses et localemnt remplie avec du bitumen et de l'huile morte. L'étude détaillée d'un de ces récifs sur l'Ile de Southampton a mené à la reconnaissance d'une evolution complexe de la porosité avec la première identification d'une alteration hydrothermale précoce menant à la genèse de la porosité secondaire ultimement remplie d'hydrocarbures. Les résultats de cette étude indiquent que ces récifs sont potentiellement d'importants reservoirs à hydrocarbures en sous-surface.
GEOSCAN ID306323