GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreHydraulic fracturing volume is associated with induced earthquake productivity in the Duvernay play
AuteurSchultz, R; Atkinson, G; Eaton, D W; Gu, Y J; Kao, H
SourceScience vol. 359, issue 6373, 2018 p. 304-308, https://doi.org/10.1126/science.aao0159
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170294
ÉditeurAAAS
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1126/science.aao0159
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceAlberta
SNRC83K/01; 83K/02; 83K/03; 83K/04; 83K/05; 83K/06; 83K/07; 83K/08; 83K/09; 83K/10; 83K/11; 83K/12
Lat/Long OENS-117.9000 -116.3000 54.6042 54.0958
Sujetssismicité; secousses séismiques; risque de tremblement de terre; risque sismique; industrie pétrolière; recuperation d'hydrocarbures; puits; fracturation hydraulique; magnitudes des séismes; pressions de formation; Formation de Swan Hills ; Prévision; géophysique; combustibles fossiles; géologie de l'environnement
Illustrationslocation maps; time series; histograms; plots; bar graphs
ProgrammeGas de schiste - sismicité induite, Géoscience de l'environnement
Diffusé2018 01 19
Résumé(non publié)
Une forte augmentation de la fréquence des séismes près de Fox Creek, en Alberta, a débuté en décembre 2013 en réponse à la fracturation hydraulique. En utilisant une base de données de fracturation hydraulique, nous explorons les relations entre les paramètres d'injection et la réponse à la sismicité. Nous montrons que les séismes induits sont associés à des complétions qui utilisent des volumes d'injection plus importants (104-5 m3) et que la productivité sismique évolue linéairement avec le volume d'injection. La pression et la vitesse d'injection ont une association insignifiante avec la réponse sismique. D'autres résultats suggèrent que les facteurs géologiques jouent un rôle important dans la productivité sismique, comme en témoignent les corrélations spatiales. Ensemble, le volume et les facteurs géologiques comptent pour environ 96% de la variabilité du taux de séismes induits près de Fox Creek. Ce résultat est quantifié par une distribution fréquence-amplitude modifiée par l'indice sismogénique, fournissant un cadre pour prévoir la sismicité induite.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une forte augmentation du nombre de séismes près de Fox Creek, en Alberta, a commencé en décembre 2013. Cette augmentation a coïncidé avec l'augmentation des activités de fracturation hydraulique dans la région. Dans cette étude, nous avons comparé les données sismiques avec les paramètres d'injection pour déterminer la relation entre les séismes induits et les injections. Nous concluons (1) que les séismes induits sont associés à des mises-en-oeuvre utilisant des volumes d'injection plus importants, (2) le nombre de séismes varie linéairement avec le volume d'injection, et (3) le contexte géologique local est un facteur déterminant pour la sismicité induite.
GEOSCAN ID306319