GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeological and geochemical data from Mackenzie Corridor. Part VII: new geochemical, Rock-Eval 6, and field data from the Ramparts and Canol formations of northern Mackenzie Valley, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargements
AuteurKabanov, P
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 8341, 2017, 19 pages, https://doi.org/10.4095/306299
Année2017
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/306299
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée les publications suivantes
Liensreadme
Formatspdf (Adobe® Reader®); rtf; xlsx (Microsoft® Excel®)
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC96C/11; 96C/12; 96C/13; 96C/14; 96D/09; 96D/10; 96D/13; 96D/14; 96D/15; 96D/16; 96E/01; 96E/02; 96E/03; 96E/04; 96E/05; 96E/06; 96E/07; 96E/08; 96F/03; 96F/04; 96F/05; 96F/06
Lat/Long OENS-128.0000 -125.0000 65.5000 64.5000
Sujetsressources pétrolières; exploration pétrolière; hydrocarbures; capacité de production d'hydrocarbures; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; schistes; bancs carbonates; silstones; chailles; calcaires; géochimie organique; pyrolyse; maturation thermique; historique de l'enfouissement; carbone organique; temperature; pyritisation; analyse par spectromètre de masse; analyses des roches totales; lithogéochimie; diagraphie géophysique; diagraphie par rayons gamma; échantillons carrotés; analyse de carottes; stratigraphie systématique; analyses stratigraphiques; corrélations stratigraphiques; lithostratigraphie; puits; bassins sédimentaires; roches reservoirs; milieu sédimentaire; antecedents de sedimentation; milieu sédimentaire; sedimentation; paléogéographie; Dévonien supérieur; Frasnien; Dévonien moyen; Givétien; Formation de Canol ; Formation de Ramparts ; Membre de Kee Scarp ; Formation d'Imperial ; Zone de Keele Tectonic ; Zone de faille de Tintina ; Ceinture de Mackenzie Fold ; Groupe d'Horn River ; Membre de Bluefish ; Formation d'Hare Indian ; Formation d'Horn River ; Formation d'Hume ; combustibles fossiles; géochimie; stratigraphie; géophysique; Phanérozoïque; Paléozoïque; Dévonien
Illustrationsgeoscientific sketch maps; schematic cross-sections; logs; lithologic sections; tables; correlation sections; photographs; graphs
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeBouclier à Selwyn du corridor de Mackenzie, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2017 12 12
Résumé(Sommaire disponible en anglais seulement)
The Canol Formation is thick in paleo-basinal regions of Mackenzie Valley and Peel area where it is considered a frontier shale hydrocarbon prospect. Between these two areas, the Canol thins to 2+ meters where it is draped over Kee Scarp carbonate banks. Stratigraphic position, physical properties, and sedimentary environment of Canol shale in this carbonate-bank area are not well understood. New elemental geochemistry and Rock-Eval6 results from two cored sections shed more light on thermal maturity and chemostratigraphic signatures of the Canol Formation, its correlation criteria with thick off-bank sections, and difference from the overlying black shales of the basal Imperial Formation. With these signatures, the new Mirror Lake Member appears to be a robust and viable unit marking the base of the Imperial Formation. Field notes from Norman Wells quarry provide details corroborating backstepping-drowning model of Kee Scarp carbonate banks and their co-deposition with Canol shales.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans les régions du paléo-bassin ancien de la vallée du Mackenzie et la région de Peel, la formation de Canol est épaisse et on considère qu'elle forme une zone d'intérêt frontière pour les hydrocarbures de schiste. Entre ces deux zones, cette formation s'amincit à un peu plus de deux mètres, alors qu'elle recouvre les bancs carbonatés de Kee Scarp. On ne comprend pas bien la position stratigraphique, les propriétés physiques et l'environnement sédimentaire des schistes de Canol dans cette région de bancs carbonatés. De nouveaux résultats de géochimie élémentaire et de la méthode Rock-Eval6 sur deux sections carottées donnent un meilleur éclairage sur la maturité thermique et les signatures chimio-stratigraphiques de la formation de Canol, ses critères de corrélation avec les parties épaisses ne reposant pas sur le banc, et les différences relativement aux schistes noirs sus-jacents de la formation d'Imperial basale. Grâce à ces signatures, le nouveau membre de Mirror Lake semble être une unité robuste et viable, indiquant la base de la formation d'Impérial. Les notes de terrain de la carrière de Norman Wells contiennent des détails qui corroborent le modèle de rétrogradation-ennoyage des bancs carbonatés de Kee Scarp et leur co-déposition avec les schistes de Canol.
GEOSCAN ID306299