GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeological mapping and resource evaluation of the Koonark carving stone deposit, northern Baffin Island, Nunavut
AuteurSteenkamp, H M; Elgin, R A; Therriault, I
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2017, 2017 p. 139-149 (Accès ouvert)
LiensOnline - En ligne (pdf)
Année2017
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170263
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC37C/09; 37C/10; 37C/11; 37C/12; 37C/13; 37C/14; 37C/15; 37C/16; 37D/09; 37D/10; 37D/11; 37D/12; 37D/13; 37D/14; 37D/15; 37D/16; 37E; 37F; 37G; 37H; 38A/03; 38A/04; 38B/01; 38B/02; 38B/03; 38B/04
Lat/Long OENS -80.0000 -72.0000 72.2500 69.5000
Sujetsgisements minéraux; pierre à gravure, dérivé; steatite; estimation des ressources; exploitation minière; carrières; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches métamorphiques; roches sédimentaires métamorphosées; quartzites; roches volcaniques métamorphosées; métabasites; faciès métamorphiques; faciès à schiste vert; roches sédimentaires; roches carbonatées; grès; formations ferrifères; roches ignées; roches intrusives; granites; lherzolites; pyroxénites; granodiorites; tonalites; caractéristiques structurales; failles; failles normales; failles, chevauchement; analyses de textures; assemblages de minéraux; antécédents géologiques; pétrogenèse; altération hydrothermale; altération; pyroxene orthorhrombique; datation radiométrique; datations au zircon; métamorphisme; analyses texturales; foliation; Archéen; Groupe de Mary River ; Faille de Central Borden ; Groupe de Piling ; Ceinture de Dexterity Granulite ; infrastructure; accessibilité; géologie économique; géologie régional; pétrologie ignée et métamorphique; géochronologie; Paléozoïque; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; photographs
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
Diffusé2017 01 01
RésuméDes travaux de cartographie géologique réalisés par le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut et la Qikiqtani Inuit Association à l'endroit du gisement non exploité de Koonark dans la partie septentrionale de l'île de Baffin avaient pour objet de mieux cerner le volume et les caractéristiques des ressources possibles de pierre à sculpter dans la région de Qikiqtaaluk. La région cartographiée se compose surtout de roches métaplutoniques ultramafiques, métavolcaniques et métasédimentaires du faciès des schistes verts associées au Groupe archéen de Mary River qui côtoie la faille de Central Borden, laquelle les juxtapose à des roches carbonatées paléozoïques. Quatre zones ont été reconnues comme pouvant receler des quantités considérables de pierre pouvant se prêter à la sculpture : les sites de « Koonark Mountain », de « Valley Side », d'« Upper Koonark » et de « Scree Slope ». Les pierres provenant de chacun de ces sites présentent des caractéristiques uniques, qu'il s'agisse de leur texture, de leur assemblage de minéraux ou de la proportion de ces derniers, ou de leur fini poli. En tout, les estimations placent à 80 240 tonnes la quantité de pierre à sculpter accessible en surface à ces quatre sites, bien que la présence d'autres ressources en subsurface soit également probable.
En se fondant sur les travaux de cartographie et l'évolution géologique régionale, une interprétation préliminaire de la pétrogenèse de la roche à sculpter a été élaborée aux termes de laquelle un protolite, le plus souvent de la lherzolite, aurait subi une altération hydrothermale dès le Mésoprotérozoïque, au cours de la formation de la faille de Central Borden. Des épisodes d'altération ultérieurs attribuables à des réactions de carbonatation auraient pu également se produire soit pendant, soit après la mise en place des sédiments paléozoïques, ou les deux.
La mise sur pied possible d'une exploitation au site du gisement de Koonark présente un avantage considérable sur celle à d'autres sites recelant de la pierre à sculpter en raison de l'accès à une route et à des infrastructures portuaires à la mine voisine de Mary River; cependant, la topographie et les difficultés liées à l'accessibilité saisonnière du site posent également des défis. Ainsi, toute exploration future dans la région en vue de déceler la présence de gisements semblables de pierre à sculpter devrait se porter sur les endroits où des roches ultramafiques, des failles cassantes et des roches carbonatées du Paléozoïques sont étroitement associées.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut et la Qikiqtani Inuit Association ont cartographié la géologie du gisement de pierre à sculpter Koonark dans le nord de l'île de Baffin afin d'évaluer le volume et les caractéristiques de la pierre à sculpter brute. La zone cartographiée comprend des roches volcaniques du groupe de Mary River qui sont situées le long de la faille centrale de Borden, ce qui les place à côté de roches sédimentaires plus jeunes. Au total, 80 240 tonnes de pierres à sculpter accessibles à la surface ont été trouvées sur quatre sites: les sites de Koonark Mountain, Valley Side, Upper Koonark et Scree Slope. On pense que la pierre à sculpter s'est formée lorsque des fluides chauds riches en minéraux ont traversé et altéré certaines roches volcaniques, peut-être pendant le développement de la faille centrale de Borden. Les avantages majeurs pour le développement possible d'une carrière de pierre à sculpter au gisement Koonark sont la route et l'installation portuaire existantes de la mine voisine Mary River. Cependant, il y aurait aussi des défis, tels que la topographie escarpée et l'accessibilité saisonnière sur le site.
GEOSCAN ID306186