GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReport of activities for the 2017 GEM-2 Hudson Bay-Ungava Project: stratigraphy, source rock and RADARSAT-2 research, Nunavut, Manitoba, and Ontario
TéléchargerTéléchargements
AuteurLavoie, D; Nicolas, M P B; Armstrong, D; Ardakani, O H; Jiang, C; Reyes, J; Dhillon, R S; Savard, M M; Pinet, N; Brake, V I; Duchesne, M J; Beauchemin, M; Tolszczuk-Leclerc, S
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 8319, 2017, 18 pages, https://doi.org/10.4095/306077
Année2017
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/306077
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée à les publications suivantes
Formatspdf
ProvinceOntario; Manitoba; Nunavut
SNRC25N; 32M; 33D; 33E; 33L; 33M; 33N; 34C; 34F; 34K; 34L; 34M; 34N; 35C; 35D; 35E; 35F; 35K; 35M; 35N; 42I; 42J; 42K; 42L; 42M; 42N; 42O; 42P; 43; 53H; 53I; 53J; 53K; 53N; 53O; 53P; 54A; 54B; 54C; 54F; 54K
Lat/Long OENS -96.0000 -63.0000 66.0000 48.0000
Sujetshydrocarbures; capacité de production d'hydrocarbures; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; carbonates; schistes; calcaires; récifs; bassins sédimentaires; pétrole; analyses stratigraphiques; ressources pétrolières; exploration pétrolière; présence de pétrole; roches mères; roches reservoirs; hydrographie; corrélations stratigraphiques; carottes; puits; lithostratigraphie; diagraphie géophysique; biostratigraphie; etudes isotopiques; isotopes de carbone; isotopes d'oxygène; géochimie organique; pyrolyse; maturation thermique; traces de fission; apatite; établissement de modèles; inclusions fluides; analyse par spectromètre de masse; antécédents géologiques; antecedents thermiques; temperature; télédétection; imagerie par satellite; nappes de pétrole; Plate-forme d'Hudson ; Bassin d'Hudson Bay ; Bassin de Foxe ; Bassin de Moose River ; Formation de Moose River ; Formation de Kwataboahegan ; Formation de Stooping River ; Formation de Kenogami River ; Formation d'Attawapiskat ; Formation d'Ekwan River ; Formation de Severn River ; Formation de Red Head Rapids ; Groupe de Churchill River ; Formation de Chasm Creek ; Formation de Caution Creek ; Groupe de Bad Cache Rapids ; Formation de Surprise Creek ; Formation de Portage Chute ; combustibles fossiles; stratigraphie; géochimie; géophysique; paléontologie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Crétacé; Paléozoïque; Dévonien; Silurien; Ordovicien; Précambrien
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; stratigraphic charts; tables; cross-plots; histograms; photographs; satellite images
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeRoches mères des hydrocarbures de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2017 10 24
Résumé(Sommaire disponible en anglais seulement)
The Arctic is the last area with significant conventional hydrocarbon potential to be explored. A report by the United States Geological Survey indicates reserves of over 90 billion barrels of oil, 44 billion barrels of natural gas liquids and 1670 trillion cubic feet of natural gas (Bird et al., 2008), with a significant portion of these reserves located in the Canadian Arctic.
The Hudson Bay Basin is one of these under explored sedimentary basins in the Canadian Arctic. This basin is the largest intracratonic basin in North America and, unlike other similar basins in North America (Michigan, Illinois, Williston basins) which are world-class hydrocarbon producers, only ten exploration wells have been drilled in the Hudson Bay Basin (5 onshore and 5 offshore) between 1960s to early 1980s, with no commercial discovery. As part of the initial phase of the Geoscience for Energy and Minerals (GEM) program, a re-evaluation of historical exploration data and strategic acquisition of new hydrocarbon system data led to the conclusion that most of the key elements for a petroleum system are present in the Hudson Bay Basin, suggesting that its hydrocarbon potential has been under evaluated (Lavoie et al., 2013, 2015).
The Hudson Bay - Ungava project of the second phase of the GEM program aims to provide new information and models for the evolution of the Hudson Bay Basin which will serve as the cornerstone for a modern appraisal of the hydrocarbon prospectivity of the largest sedimentary basin in Canada (Fig. 1 and 2).
This report presents a summary of all laboratory works carried out in 4 activities currently in progress or phasing out for the energy component of the GEM-2 Hudson-Ungava project; stratigraphy, source and reservoir rocks, hydrographic survey and RADARSAT-2 research.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les activités de recherche entre 2016 pour la composante hydrocarbures du projet GEM-2 Baie d'Hudson - Ungava ont ciblé la finalisation de la recherche thématique en stratigraphie et la poursuite des travaux sur les roches mères et RADARSAT. Un schéma stratigraphique préliminaire Ontario - Manitoba est proposé et servira de pierre angulaire pour un schéma régional. La caractérisation géochimique des huiles produites lors de la maturation artificielle des roches mères est en cours et les résultats seront comparés à ceux de toute huile récupéré dans le futur. L'étude de la porosité dans les récifs ordoviciens indique une altération précoce venant de fluides hydrothermaux qui a généré une importante porosité secondaire qui fut par la suite, localement remplie d'hydrocarbures (bitume). Une nouvelle approche de recherche quant à la compréhension de l'histoire thermique des carbonates est en développement à la CGC-Québec, le premier laboratoire en isotopes agglomérés au Canada est maintenant en opération. Malheureusement, une campagne de levés hydrographiques destinée à cartographier le fond marin dans la recherche d'évents à hydrocarbures (pockmarks) dans les secteurs où les données RADADRSAT suggèrent la présence potentielle de nappes d'huile en surface a dû être annulée et reportée à la suite d'ennuis mécaniques avec le navire.
GEOSCAN ID306077