GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe extant representation of the fossil dinoflagellate cyst Cladopyxidium McLean 1978
AuteurCarbonell-Moore, C; Fensome, R A; Williams, G L
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170222
Réunion11th International Conference on Modern and Fossil Dinoflagellates; Bordeaux; FA; juillet 17-21, 2017
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsassemblages fossiles; biostratigraphie; fossiles
ProgrammeSystèmes pétroliers de Baffin, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
LiensOnline - En ligne (1.77 MB)
Résumé(disponible en anglais seulement)
Extant dinoflagellates with a similar tabulation to Cladopyxis hemibrachiata but lacking the process-like extensions unique to Cladopyxis have been observed in plankton samples from the Atlantic, Indian, and central equatorial Pacific oceans, mostly from surface waters. The tabulation is closely similar to that of the fossil dinoflagellate cyst Cladopyxidium, which has a partiform gonyaulacalean (cladopyxiacean) plate pattern consisting of six precingulars, six postcingulars, two antapicals (equivalent to the 1'''' and 1p of the standard gonyaulacalean pattern) and up to 7 climactal (apical + anterior intercalary) plates. Partiform dinoflagellates are diverse in the fossil record, especially in Middle Jurassic to Paleocene strata, but are uncommon in the later Cenozoic, and only a few genera, including Cladopyxis, live in modern oceans. Partiform dinoflagellates share features in common with gonyaulacaleans and peridinialeans, and so may have important evolutionary significance. The co-occurrence in some samples of Cladopyxis brachiolata and forms with similar tabulation to this species but lacking extensions suggests that the number of cladopyxiaceans in the modern plankton has been underestimated. The largest number of cladopyxiaceans was observed in the Indian Ocean, so the potential exists to collect enough material to sequence these dinoflagellates. This would lead to a better understanding of the evolutionary relationship between gonyaulacaleans and peridinialeans.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le registre des fossiles de dinoflagellés comprend certaines formes qui sont plus ou moins liées aux formes modernes de l'organisme, ainsi que certaines formes qui sont disparues. Dans le premier groupe, qui compte un nombre beaucoup plus grand de fossiles que l'organisme moderne, on retrouve les Cladopyxiaceae. Les espèces de la famille des Cladopyxiaceae sont particulièrement intéressantes puisqu'elles semblent constituer l'un des chaînons manquants entre deux groupes modernes d'importance, soit les péridinoïdes et les gonyaulacoïdes. Ce lien potentiel a été révélé en grande partie par les Cladopyxiaceae fossilisés bien préservés. Nous avons donc prédit que l'analyse moléculaire des membres modernes du groupe pourrait fournir des renseignements intéressants sur l'évolution des dinoflagellés dans leur ensemble. Les formes modernes sont difficiles à prélever, mais le premier auteur a reconnu l'organisme à plus large échelle dans l'océan Indien, ce qui accroît la possibilité de les analyser, de mieux comprendre l'évolution des dinoflagellés et, par conséquent, de tirer profit de ces fossiles présents dans les roches anciennes.
GEOSCAN ID306052