GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreUsing RADARSAT-2 polarimetric and ENVISAT-ASAR dual-polarization data for estimating soil moisture over agricultural fields
AuteurTrudel, M; Charbonneau, F; Leconte, R
Sourcevol. 38, issue 4, 2012 p. 514-527
Année2012
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170150
ÉditeurTaylor & Francis Online
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
Lat/Long OENS -74.0000 -72.5000 46.0000 44.0000
Sujetstélédétection; imagerie radar; humidité du sol; propriétés du sol
Illustrationssatellite images; graphs; tables
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
RésuméL'estimation de l'humidité du sol à partir de données radar à synthèse d'ouverture au dessus de champs agricoles dans l'est du Canada présente une situation particulière. De la neige ou un sol gelé est observé de novembre à avril, puis plusieurs opérations (labour, semis) sont effectuées dans les champs, changeant la rugosité du sol de semaine en semaine. Ainsi les approches multi-temporelles et multi-incidences sont limitées par les pratiques agricoles. Les techniques utilisant une information a priori sur la rugosité du sol sont également difficile à appliquer, puisque le type de culture change d'une année à l'autre. Cet article présente une approche utilisant des paramètres de rugosité effectifs (hauteur quadratique moyenne et longueur de corrélation). Afin d'obtenir les paramètres de rugosité effectifs, une relation empirique entre hauteur quadratique moyenne et longueur de corrélation est développée. Ces paramètres permettent ensuite de résoudre le modèle de l'équation intégrale pour un angle d'incidence et des coefficients de rétrodiffusion observés en polarisation HH et VV (HH et VV) en utilisant une table de correspondance. En plus des difficultés liées à la rugosité du sol, la végétation commence à croitre en mai et son influence sur la rétrodiffusion du signal doit être considérée. La technique de décomposition de la cible, ainsi que des indices de végétation radar sont utilisés pour caractériser la végétation des champs agricoles. Des coefficients de rétrodiffusion de surface en polarisation HH et VV (SURF HH et SURF VV) sont ensuite calculés à l'aide des décompositions. Une amélioration de l'estimation de l'humidité du sol est observée avec l'utilisation des coefficients de rétrodiffusion de surface pour les sols nus et de faible végétation.
GEOSCAN ID305365