GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStratigraphic unconformities: review of the concept and examples from the Middle-Upper Palaeozoic
AuteurKabanov, P
SourceSeismic and Sequence Stratigraphy and Integrated Stratigraphy; par Aiello, G (éd.); Stratigraphy 2017 p. 101-128, https://doi.org/10.5772/intechopen.70373 (Accès ouvert)
Année2017
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170095
ÉditeurInTech
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.5772/intechopen.70373
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceAlberta; Territoires du Nord-Ouest
Sujetsdiscordances; modèles stratigraphiques; pièges stratigraphiques; discordances de ravinement; biostratigraphie; paléosols; érosion; zones vadoses; géologie de la subsurface; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie régional; géologie générale; stratigraphie; Dévonien; Carbonifère
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; photographs; core logs; tables
ProgrammeGestion de programme de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2017 12 06
Résumé(non publié)
Seulement 10 % de l'histoire géologique, environ, a laissé sa trace dans les strates sédimentaires. Le reste demeure caché dans des surfaces de non-sédimentation ou d'érosion appelées discordances. Les discordances stratigraphiques (disconformités) constituent les principales surfaces limites en stratigraphie séquentielle, qu'un géologue peut facilement reconnaître en affleurement, mais dont l'existence demeure plus incertaine dans le sous-sol, à moins que des carottes de forage ne soient disponibles. La proportion de disconformités mal identifiées ou inaperçues dans la stratigraphie du sous-sol peut être très importante, ce qui devrait nous mettre en garde face aux modèles simplistes de stratigraphie séquentielle. Le temps dont rend compte les disconformités peut être évalué par le degré relatif de météorisation du profil subaérien, ainsi que par calibration cyclostratigraphique, datation absolue et biostratigraphie. Toutefois, l'utilisation seule de la biostratigraphie n'est jamais suffisante puisque les lacunes biostratigraphiques tendent à se combler par l'accroissement de la couverture de données. L'identification de paléozones vadoses et de profils d'exposition subaérienne est perçue comme fondamentale à la reconnaissance de disconformités stratigraphiques et constitue la seule approche possible dans des strates où sont absents des systèmes fluviaux cartographiables par des méthodes géophysiques. Les discordances d'ennoyage sont des surfaces d'ennoyage de plates-formes carbonatées qui produisent généralement des horizons distincts de réflexion et offrent une meilleure valeur stratigraphique dans le sous-sol que les discordances subaériennes au sein des plates-formes. La présente discussion est étoffée d'exemples de disconformités subaériennes provenant de successions du Dévonien, du Carbonifère et du Permien du Canada et de la Russie, ainsi que d'un exemple d'une discordance d'ennoyage du Dévonien de grande étendue géographique dans le nord-ouest du Canada.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Seulement environ 10 % du temps géologique est imprimé dans les strates sédimentaires et le reste est caché dans les non-dépositions ou les surfaces d'érosion appelées inconvénients. Les inconvénients stratigraphiques (disconformités) sont les principales surfaces limites dans la stratigraphie séquentielle qui sont facilement identifiées dans les affleurements, mais pas si facilement dans la sous-surface. La proportion de disconformités négligées dans la sous-surface est assez importante. Le temps imprimé dans les discordances est évalué avec une maturité relative des intempéries, une cyclostratigraphie, une datation absolue et une biostratigraphie. Cependant, l'utilisation de la biostratigraphie seule ne suffit jamais. Les inconvénients de la noyade sont des surfaces de noyade de plate-forme de carbonate qui produisent généralement de bons horizons de réflexion et ont une meilleure valeur stratigraphique dans la sous-surface que les inconvénients subaériels. Cette discussion est appuyée par des exemples de disconformités sous-maritimes du dévonien, du Carbonifère et du Permien et avec un exemple de non-conformité dérogatoire du dévonien du Nord-Ouest du Canada.
GEOSCAN ID302712