GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreProbabilistic seismic-hazard site assessment in Kitimat, British Columbia, from Bayesian inversion of surface-wave dispersion
AuteurGosselin, J M; Cassidy, J F; Dosso, S E; Brillon, C
SourceCanadian Geotechnical Journal vol. 55, no. 7, 2017 p. 928-940, https://doi.org/10.1139/cgj-2017-0265
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20170045
ÉditeurCanadian Science Publishing
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cgj-2017-0265
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf (Adobe® Reader®); html
ProvinceColombie-Britannique
SNRC103I/02
Lat/Long OENS-128.7333 -128.6000 54.1500 54.0167
Sujetsséismologie; sismicité; risque sismique; ondes sismiques; ondes transversales; vitesse des ondes sismiques; etudes des ondes de surface; sediments; sols; argiles; géologie du substratum rocheux; codes du bâtiment; sismographes; travaux de prospection; levés géophysiques; levés de reflexion sismiques; Évaluation; Méthodologie; Classification; Infrastructure; géophysique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'ingénieur
Illustrationstables; location maps; aerial photographs; photographs; plots; profiles; bar graphs
ProgrammeRisques géologique du tremblement de terre, Géoscience pour la sécurité publique
RésuméL'étude présente des méthodes rigoureuses d'inversion quantitative pour estimer les facteurs de classification et d'amplification des sites d'aléas sismiques à Kitimat, en Colombie-Britannique, en raison de conditions géophysiques proches de la surface. Le traitement sismique à ondes de fréquence est appliqué aux données passives recueillies à trois sites à Kitimat pour estimer la dispersion des ondes de surface. Les données de dispersion sont inversées en utilisant une méthodologie d'inférence bayésienne (probabiliste) entièrement non linéaire pour estimer les profils de vitesse d'onde de cisaillement (VS) et les incertitudes. Les résultats de VS sont utilisés pour calculer la moyenne des temps de parcours de VS à 30 m de profondeur (VS30) en tant que représentation des conditions moyennes de sédiment et pour déterminer la classification des sites de risques sismiques par rapport au Code national du bâtiment du Canada. De plus, les facteurs d'amplification du site dépendant du VS30 sont calculés pour estimer l'amplification du site sur les trois sites de Kitimat. Enfin, les profils VS sont utilisés pour calculer les spectres d'amplification et de résonance pour les ondes de cisaillement polarisées horizontalement. Les incertitudes quantitatives sont estimées pour toutes les estimations de risque sismique à partir de la structure probabiliste VS. La région de Kitimat est le site de plusieurs projets de développement industriel à grande échelle. L'un des sites pris en compte dans cette étude est situé au même endroit qu'une station de surveillance sismographique de la terre récemment déployée qui enregistre actuellement des mouvements aux terres dans le cadre d'une campagne de cinq ans. Les résultats de cette recherche seront utiles pour atténuer les risques d'amplification et de résonance sismiques sur les infrastructures essentielles, ainsi que pour la recherche sismologique future, dans cette région importante sur le plan environnemental et économique du Canada.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La connaissance des propriétés proches de la surface de la colonne de sol, en particulier, le profil de vitesse de cisaillement d'onde (Vs) au cours des années 10 supérieures de mètres, sont importants pour caractériser la réponse du sol attendu secousses sismiques. Dans cette étude, nous améliorons sur des techniques non invasives et passives qui utilisent des enregistrements de bruit sismique ambiant (et sont donc peu coûteux, rapide et minimiser les perturbations du site). Nous appliquons une méthode d'inversion de pointe pour évaluer la structure et incertitudes Vs à partir d'enregistrements à ondes de surface effectués sur un réseau sismique. Cette nouvelle méthodologie est appliquée aux enregistrements de tableau sismiques passives recueillies sur cinq sites à Kitimat, en Colombie-Britannique, au Canada et nous comparons nos résultats de l'inversion de plusieurs sites à des données de réflexion active sources recueillies à proximité.
GEOSCAN ID300714