GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology, Douglas Harbour (south), Nunavut, NTS 56-H south
TéléchargerTéléchargements
AuteurRandour, I; McMartin, I
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 312, 2017, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/300296
Année2017
ÉditeurRessources naturelles Canada
Éditionprelim.
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/300296
Cartes1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/100,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 16W (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Liensreadme
Formatspdf (Adobe® Reader®); rtf; gdb (ESRI® ArcGIS(TM) v.10.x); tif; shp (ESRI® ArcGIS(TM) v.10.x); xml (ESRI® ArcGIS(TM) v.10.x); mxd (ESRI® ArcGIS(TM) v.10.x)
ProvinceNunavut
SNRC56H/01; 56H/02; 56H/03; 56H/04; 56H/05; 56H06; 56H/07; 56H/08; 56H/10; 56H/11; 56H/12; 56H/13
Lat/Long OENS -90.0000 -88.0000 65.8333 65.0000
Sujetsdépôts postglaciaires; dépôts organiques; tourbe; polygones de fente de glace; alluvions; plaines d'inondation; terrasses; sédiments marins; crêtes de plage; déplacement des sédiments; sol à figure géométrique; elements glaciaires; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; dépôts glaciolacustres; lacs glaciaires; bassins; dépôts fluvioglaciaires; plaines d'épandage fluvio glaciaire; dépôts glaciaires; cônes alluviaux; buttes; rainures glaciaires; sediments de contact glaciaire; tills; roches mères; plaines de till; solifluxion; ventres de boeuf; thermokarst; affouillement; kettles; escarpements; paléogéographie; variations du littoral; submersion; changements du niveau de la mer; chenaux d'eau de fonte; trajectoires d'écoulement; moraines; moraine frontale; eskers; drumlinoïdes; drumlins; rainures glaciaires; deltas; kames; terrasses de kame; stries glaciaires; directions des mouvements de la glace; sables; graviers; silts; argiles; blocs; pergélisol; caractéristiques périglaciaires; milieu sédimentaire; géologie du substratum rocheux; lithologie; végétation; antecedents glaciaires; glaciation; déglaciation; nappes glaciaires; écoulement glaciaire; retrait de la glace; Faille de Chesterfield ; Zone de cisaillement de Wager ; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; index maps; photographs; geoscientific sketch maps
ProgrammeTehery-Wager Bay de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
Image
Diffusé2017 08 22
RésuméLa région cartographique de Douglas Harbour Sud se caractérise par trois types de terrains, qui se distinguent par la nature des matériaux de surface et des formes de relief associées (Fig. 1). Le terrain le plus étendu, situé au sud de la ligne de partage glaciaire du Keewatin, est couvert de dépôts de till, entrecoupés par des couloirs d'eau de fonte sous-glaciaires dirigés vers le sud-est et le sud-sud-est et remplis d'eskers, de petits monticules de diamicton et de dépôts de till remanié. Le till profilé et les stries indiquent un écoulement glaciaire dirigé vers l'est-sud-est et le sud-est dans ce secteur. Les moraines frontales, les eskers et les diverses formes associées aux eaux de fonte témoignent d'un retrait glaciaire vers le nord-ouest (Fig. 2). Au nord et sous la ligne de partage glaciaire, le matériau de surface prédominant se compose de till blocailleux communément incisé par des chenaux d'eau de fonte proglaciaires et latéraux, dont les eaux s'écoulaient vers la baie Wager (Fig. 2). Ces attributs, ainsi que l'absence d'autres caractéristiques glaciaires, témoigneraient de la position de la ligne de partage glaciaire sous un régime de glacier à base froide. Le long des rives de la baie Wager, des surfaces du substratum rocheux lessivées par les vagues et des dépôts marins littoraux sont présents sous la limite de la mer postglaciaire située à 113-130 m au-dessus du niveau de la mer.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La région cartographique de Douglas Harbour Sud (SNRC 56H-S) identifie les matériaux superficiels et les formes du terrain associés laissés par le retrait des derniers vestiges de la calotte Laurentidienne qui couvrait la région jusqu'à ce qu'il y a environ 6000 ans. La géologie de surface repose sur l'interprétation de photographies aériennes, d'imageries satellites LANDSAT 7 et SPOT, et de données de terrain. Ce travail a été entrepris pour fournir de nouvelles connaissances géologiques et d'améliorer notre compréhension de la distribution, la nature et l'histoire glaciaire des matériaux superficiels. Ce travail va soutenir les décisions éclairées faisant usage du développement des ressources et de l'utilisation des terres.
GEOSCAN ID300296