GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeological framework of the Laurentian Trough aquifer system, southern Ontario
AuteurSharpe, D R; Pugin, A J -M; Russell, H A J
SourceQuaternary geology of southern Ontario and applications to hydrogeology/Géologie quaternaire du sud de l'Ontario et applications à l'hydrogéologie; par Russell, H A J (éd.); Arnaud, E (éd.); Bajc, A F (éd.); Sharpe, D R (éd.); Canadian Journal of Earth Sciences vol. 55, issue 7, 2018 p. 677-708, https://doi.org/10.1139/cjes-2017-0113
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170007
ÉditeurCanadian Science Publishing
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2017-0113
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceOntario
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
Diffusé2018 04 20
RésuméLa fosse laurentienne (FL), une dépression de >100 km de longueur, >3000 km2 de superficie et 100 m de profondeur à la base de l'escarpement du Niagara, s'étend de la baie Georgienne au lac Ontario. La FL a une histoire d'érosion complexe et est remplie et couverte par jusqu'à 200 m de sédiments interglaciaires et glaciaires. La dépression principale jouxte un paysage de cuesta et est attribuée à l'érosion différentielle par des processus fluviaux, glaciaires et fluvioglaciaires qui ont exposé des roches ordoviciennes à la bordure du Bouclier canadien. La séquence de remplissage comprend des sédiments des deux dernières périodes glaciaires (Illinoien, Wisconsinien) et de l'interglaciaire qui les séparent (Sangamonien), une succession dont l'âge n'est pas bien établi comptant au moins trois discordances régionales. Une discordance subaérienne (interglaciaire, Formation de Don) est associée à de faibles niveaux de base principalement conservés dans des creux de la FL, suivis d'une longue période de hausse des niveaux d'eau et de conditions glaciolacustres pendant l'avancée des glaces dans le bassin du lac Ontario. Une deuxième discordance, dans la Formation de Thorncliffe, est le résultat de l'érosion rapide jusqu'au substrat rocheux de chenaux qui forment un réseau ~nord-sud rempli de sédiments fluvioglaciaires grossiers passant à des sédiments glaciolacustres à grains fins de cône subaquatique. Le till à drumlins de Newmarket sus-jacent, dont l'épaisseur peut atteindre 50 m, constitue une unité régionale distincte à base plane à ondulée. Un troisième événement de discordance a érodé le till de Newmarket, le tronquant localement ainsi que les sédiments sous-jacents jusqu'au substrat rocheux. Trois paquets de sédiments plus jeunes, la moraine d'Oak Ridges (sédiments de chenaux et de crête), les sédiments de Halton et des sédiments glaciolacustres recouvrent cette surface d'érosion. La FL renferme d'importants aquifères régionaux. Les sédiments de la partie supérieure de la Formation de Thorncliffe et des aquifères fluvioglaciaires de chenaux en éventail d'orientation nord-sud sont protégés par des aquitards sus-jacents d'argiles et du till de Newmarket. De même, des sédiments de la moraine d'Oak Ridges comprennent un réseau nord-sud de chenaux fluvioglaciaires en éventail et des aquifères en éventail d'orientation est-ouest localement recouverts d'aquitards de rhytmites de silt et argile et de till.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les vallées enfouies constituent d¿importantes ressources en eaux souterraines au sein de terrains glaciaires, y compris dans la zone d¿étude, soit une vaste région à l¿est de l¿escarpement du Niagara, au sud de la baie Georgienne et au nord du lac Ontario. Puisque les sédiments glaciaires sont épais (jusqu¿à 200 m d¿épaisseur) dans cette région très populeuse, les ressources en eaux souterraines y sont mal connues, malgré les nombreuses études réalisées dans le cadre du programme de protection des sources de l¿Ontario et en vertu de la Loi sur l¿eau saine. Le présent rapport vise donc à établir un cadre hydrogéologique et géologique régional d¿après des données nouvelles et existantes de grande qualité qui constituent une base défendable de gestion continue des ressources en eaux souterraines.
GEOSCAN ID300262