GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreQuantitative mineralogy of gossans and stream sediments in the High Arctic Large Igneous Province (HALIP) via SEM-MLA: Implications for economic potential
AuteurWilton, D H C; Williamson, M C; McNeil, R J
LiensOnline - En ligne
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170004
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionGAC-MAC 2017 Annual Meeting; Kingston; CA; mai 14-18, 2017
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Terre-Neuve-et-Labrador
Sujetschapeaux ferrugineux; sulfures; gisements minéraux; diapirs; évaporites; géologie générale; géochimie; minéralogie; Carbonifère; Crétacé
ProgrammeLIP de l'haut-Arctique de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Les chapeaux de fer constituent des entités géologiques que l'on trouve communément dans le Nord canadien et, en particulier, dans les îles du Haut-Arctique. En raison de l'absence d'une couverture végétale primitive dans les régions boréales, les chapeaux de fer constituent un élément très visible des paysages de toundra. Fondamentalement, les chapeaux de fer représentent les composantes fortement oxydées des matériaux superficiels ou du socle rocheux et sont le plus intensément développés sur des substrats riches en sulfures. Par conséquent, les chapeaux de fer ont été utilisés comme vecteurs d'exploration dans la recherche de gisements d'importance dans le Nord canadien, dont les gisements orthomagmatiques à Ni-Cu-Co de Voisey's Bay, au Labrador. Puisque des chapeaux de fer peuvent aussi se former dans des matériaux géologiques qui contiennent peu ou pas de sulfures, l'identification des matériaux sources des chapeaux de fer, et, par conséquent, la distinction des chapeaux de fer qui peuvent receler un potentiel économique, pourrait constituer un important outil dans l'évaluation du potentiel minéral à l'échelle régionale. Toutefois, l'un des problèmes que nous rencontrons dans l'échantillonnage des chapeaux de fer tient au fait qu'ils peuvent être particulièrement épais ou stratifiés, de sorte que la collecte de matériaux représentatifs aux fins d'analyses géochimiques classiques ou de détermination pétrographique des protolites peut s'avérer difficile.
Nous avons utilisé les capacités d'analyse de minéraux du système SEM-MLA (microscope électronique à balayage et analyse de libération des minéraux) pour examiner : 1) les chapeaux de fer formés dans trois lithologies distinctes et 2) les sédiments de ruisseau en aval de chapeaux de fer formés dans des roches de la grande province ignée du Haut-Arctique (GPIHA), dans l'ouest de l'île Axel Heiberg. Le secteur d'étude de South Fiord est occupé par des roches sédimentaires du Crétacé dans lesquelles se sont mis en place des diapirs de roches évaporitiques du Carbonifère (sous la forme de dômes de roches phosphatées) ainsi que des roches ignées intrusives et extrusives de la GPIHA. Les chapeaux de fer que nous avons examinés se sont formés sur des substrats constitués d'évaporites, de shale'filon-couche et de shale-roches volcaniques. Les différents chapeaux de fer et, en partie, les sédiments de ruisseau peuvent facilement être distingués sur la base de leurs minéraux d'altération sulfatés, sulfurés et silicatés tels que définis par SME-MLA. La technique semble offrir la capacité de distinguer les protolites des chapeaux de fer au cours des levés régionaux et ainsi permettre de définir leur potentiel économique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce résumé présente les résultats d 'une étude minéralogique qui intègre des données sur les chapeaux de fer et les sédiments de cours d' eau échantillonnés dans la région de South Fiord, dans la partie ouest de l' île Axel Heiberg au Nunavut. Les auteurs ont appliqué une technique d'analyse automatisée pour déterminer quels types de minéraux-clés sont présents dans les chapeaux de fer et les sédiments de cours d'eau, avec des implications pour le potentiel économique. La technique offre un potentiel comme outil d'exploration minérale pour comparer les gossans et sédiments de cours d¿eau à l¿échelle régionale dans cette partie du Nunavut.
GEOSCAN ID300256