GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreVolcanology and geochemistry of HALIP flood basalts, Axel Heiberg Island, Nunavut
AuteurWilliamson, M C; Saumur, B M; Evenchick, C A; Little, K J; Cousens, B L
Source 2017.
LiensOnline - En ligne
Année2017
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20170002
RéunionGeological Association of Canada-Mineralogical Association of Canada, Annual Meeting,14-18 May, 2017, Kingston, Ontario, Canada; Kingston; CA; mai 14-18, 2017
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée Williamson, M -C; Jackson, S E; Yang, Z; Venance, K; Hunt, P; (2018). Magma recharge and mixing processes in continental flood basalt reservoirs: evidence from melt inclusions in basalts from the High Arctic Large Igneous Province, Axel Heiberg Island, Nunavut, Commission géologique du Canada, Dossier public 8377
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC560B; 69H
Sujetsbasaltes; volcanisme; coulées de lave; Bassin de Sverdrup ; géologie générale; géochimie
ProgrammeLIP de l'haut-Arctique de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Les études géochimiques de basaltes de plateau continentaux sont souvent rendues difficiles en raison d'une absence de contrôle stratigraphique dans les secteurs où les coulées en nappes se sont mis en place sur de courte périodes de temps géologiques. L'avantage d'étudier des basaltes de plateau mis en place dans un milieu de bassin tient au fait que la séquence dans le temps des éruptions est bien définie, ce qui nous fournit un cadre stratigraphique robuste pour les études lithogéochimiques.
Les travaux de terrain dans le bassin de Sverdrup se sont déroulées en 2015 et 2016 dans le cadre de l'activité de recherche de la grande province ignée du Haut-Arctique du programme GEM2. L'accent a été mis sur la stratigraphie, la volcanologie physique et la géochimie des basaltes de plateau de la Formation de Strand Fiord. Des études détaillées ont été menées en deux endroits dans l'ouest de l'île Axel Heiberg : le long de la rive sud du fjord Bunde et près du lac Plateau, au nord du fjord Strand.
Des études antérieures ont montré que la Formation de Strand Fiord (env. 95 Ma) est constituée de laves en nappes présentant des compositions uniformément basaltiques et affichant des textures aa et pahoehoe. Les travaux de terrain menés près du lac Plateau suggèrent que l'épaisseur totale de l'empilement à cet endroit atteint 980 m. Un affleurement tridimensionnel d'une coupe d'environ 500 m le long d'un glacier en retrait nous offre une occasion unique d'étudier l'évolution d'une province de basaltes en plateau. Des coulées invasives près de la base de la succession se composent d'un mélange chaotique de laves basaltiques et de blocs de grès. Ces coulées sont surmontées d'une couche de shale renfermant des bombes volcaniques et des lentilles discontinues de grès fin qui contiennent par endroits des fiammes. Les coulées de lave épaisses sont caractérisées par des parties sommitales non oxydées de couleur grise et montrent des structures telles que des colonnades et des entablements. En revanche, les successions volcaniques près du fjord Bunde sont constituées de coulées de lave séparées par des sommets de coulée oxydés, bien définis. Une couche unique de tuf à cristaux est présente près de la base de la succession. Les coulées sont uniformément de type aa et sont dépourvues des structures complexes intracoulées observées au lac Plateau et dans la région type au fjord Strand.
Les basaltes de plateau de la Formation de Strand Fiord devraient former une série pétrogénétique cohérente si les coupes individuelles appartenaient à un seul plateau basaltique. Une étude géochimique comparative des coulées de lave dans les deux secteurs donne à penser que la plupart des éruptions ont soutiré en continu du magma issu d'un réservoir peu profond. Au fjord Bunde, la minéralogie et la géochimie des coulées de lave offrent des preuves convaincantes d'une recharge épisodique du magma et de processus de mélange conciliables avec l'existence de période d'accalmie entre les éruptions. Nous proposons un modèle de mise en place des basaltes de plateau de la grande province ignée du Haut-Arctique qui intègre les observations de terrain avec les résultats d'études lithogéochimiques.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette publication décrit le résultat des activités de cartographie et d'échantillonnage du socle menées dans le cadre de l'activité GEM 2 HALIP. Les auteurs présentent la première étude détaillée du style éruptif dans la formation de Strand Fiord, dans la partie ouest de l'île Axel Heiberg. Les résultats incluent également des données d'éléments majeurs et en traces pour les coulées de lave basaltique échantillonnées dans la succession volcanique d'environ 1 km d'épaisseur. Les auteurs interprètent les tendances de la composition des basaltes de la formation Strand Fiord dans le contexte des autres résultats du projet HALIP. L`étude a des répercussions importantes ayant trait au potentiel économique du système magmatique HALIP dans cette région du Nunavut.
GEOSCAN ID300254