GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLes systèmes minéralisateurs à oxydes de fer et altération à éléments alcalins (±calciques) et leurs gîtes IOA, IOCG, skarns, U±Au±Co (au sein d'albitites) et affiliés: une série de cours intensifs. Partie 1 : introduction
TéléchargerTéléchargements
AuteurCorriveau, L
SourceCommission géologique du Canada, Présentation scientifique 57, 2017, 67 pages, https://doi.org/10.4095/300242
Année2017
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/300242
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée les publications suivantes
Formatspdf
Sujetsgisements minéraux; prospection minière; méthodes d'exploration; gîtes polymétalliques; gisements minéraux hydrothermaux; gîtes magmatiques; genèse des gîtes minéraux; système hydrothermal; altération; faciès; métasomatose; déformation; minéralisation; oxydes de fer; modèles; albitites; albitisation; formation de brèches; filons; skarns; gîtes épithermaux; interprétations géochimiques; regimes thermiques; roches hôtes; techniques de cartographie; gîtes minéralogiques; Zone de Great Bear Magmatic ; Ceinture de Central Mineral ; Province de Makkovik ; Complexe de Bondy Gneiss ; Province de Grenville; géologie économique; géochimie; pétrologie ignée et métamorphique; géologie éducative
Illustrationsphotographs; schematic representations; location maps; geological sketch maps; charts; flow charts; geochemical plots; bar graphs; profiles
ProgrammeSystèmes d'uranium, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-5)
Diffusé2017 11 07
RésuméCette série de cours intensifs illustre les attributs géologiques des systèmes minéralisateurs à oxydes de fer et altération à éléments alcalins et calciques en utilisant la zone magmatique du Grand lac de l'Ours (Territoires du Nord-Ouest, Canada) comme exemple principal. Y sont abordés les faciès d'altération, leurs cheminements progrades, rétrogrades, téléscopés et cycliques ainsi que l'extraordinaire variété de gîtes qui en résultent. Des renseignements complémentaires proviennent de la Ceinture minérale centrale (Province du Makkovik), du Horst de Romanet (Fosse du Labrador) et du complexe gneissique de Bondy (Province de Grenville) ainsi que d'exemples à l'international.
Les systèmes du Grand lac de l'Ours sont différentiellement soulevés, inclinés ou faillés transversalement, localement exhumés et régionalement plissés à très grande amplitude. Ils ont échappé au métamorphisme orogénique et à la déformation généralisée. Leurs anciennes couvertures sédimentaires sont largement érodées et la glaciation quaternaire ne laisse qu'une couverture sporadique de tills. Les affleurements y sont polis, semi-continus et exposent en 3D, les liens génétiques entre les divers types de gîtes formés au sein de ces systèmes : Oxyde de fer-apatite (IOA) et variantes minéralisées en terres rares ; Oxyde de fer cuivre-or (IOCG) et variantes à Co, Bi, U, certaines à teneur faible en Cu ; U et Au-Co-U au sein d'albitites, skarns, Mo-Re et autres types de gîtes affiliés.
L'altération hydrothermale y est omniprésente, intense et d'échelle régionale. Une réaction en chaine, induite par un apport volumineux de fluides salins au sein d'un gradient géothermique élevé, déclenche la formation de faciès d'altération à Na, Ca-Fe, K-Fe et épithermaux des profondeurs vers la surface. Chaque faciès possède des assemblages minéralogiques (c.-à-d. une paragenèse) et une composition diagnostiques et mène à la formation de gîtes minéraux distincts en termes d'associations métallifères. L'impact du type de roches précurseures demeure faible sauf là où les roches carbonatées prédominent.
La cartographie des relations espace-temps entre métasomatisme, magmatisme, déformation et minéralisation permet d'interpréter l'addition et la soustraction nette d'éléments au sein des fluides minéralisateurs de même que les périodes d'apport de flux de chaleur et de fluides qui revivifient ces systèmes de leurs sources jusqu'aux gîtes formés. Les trajectoires progrades, rétrogrades et cycliques du métasomatisme, de la bréchification et de la minéralisation qui en résultent sont documentées des paléo-profondeurs aux paléo-surfaces ainsi que régionalement. L'information est synthétisée en un modèle de gîtes utile pour l'exploration et l'interprétation des données de terrain.
Les présentations traitent également des protocoles de cartographie pétrologique et d'exploration géologique pour ces systèmes, de la nomenclature de leurs roches métasomatiques, des méthodologies d'élaboration de cartes chimiques, de diagrammes chimiques discriminants, de vecteurs à la minéralisation et de modèles de gîtes.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette série de cours intensif illustre les faciès d'altération et la croissance métasomatique des systèmes polymétalliques à oxydes de fer et à altération en éléments alcalins et calciques, en utilisant la zone magmatique du Grand lac de l'Ours (TNO, Canada) comme exemple. La série documente aussi les liens génétiques entre leurs gîtes à oxydes de fer-apatite (IOA), oxydes de fer cuivre-or (IOCG), uranium (+ or, cobalt) encaissé par des albitites, skarns et épithermaux de même que leurs variantes. L'information sur leurs faciès d'altération (Na, Ca-Fe, K-Fe et épithermaux) et leurs relations espace-temps avec le magmatisme, la déformation et la minéralisation est synthétisée en un modèle de gîte holistique. Il en découle aussi de nouveaux protocoles et nomenclatures pour la cartographie géologique et la génération de cartes chimiques, des diagrammes chimiques discriminants et des vecteurs d'exploration. Ces outils et leurs exemples d'utilisation fournissent un nouveau cadre géoscientifique pour explorer ces systèmes métallifères et leurs terrains prospectifs pour les gîtes IOCG et affiliés. Le chapitre 1 décrit plusieurs de ces éléments comme une introduction à la série de cours intensifs.
GEOSCAN ID300242