GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreUpper Ordovician conodont biostratigraphy and revised lithostratigraphy and geological map, Akpatok Island, Ungava Bay, Nunavut
AuteurZhang, S
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 55, issue 1, 2017 p. 52-69, https://doi.org/10.1139/cjes-2017-0145
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160440
ÉditeurNational Research Council Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2017-0145
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceNunavut
SNRC25B/05; 25B/12; 25C/08; 25C/09
Lat/Long OENS -68.3833 -67.8667 60.5833 60.4000
Sujetsanalyses stratigraphiques; biostratigraphie; microfossiles; conodontes; zones fossilifères; lithostratigraphie; géologie du substratum rocheux; lithologie; calcaires; clastes; Ordovicien supérieur; Formation d'Amadjuak ; Formation d'Akpatok ; Formation de Foster Bay ; Formation de Boas River ; Formation d'Ungava Bay ; Formation de Frobisher Bay ; Systèmes d'information géographique; géologie régional; stratigraphie; paléontologie; Phanérozoïque; Paléozoïque; Ordovicien
Illustrationslocation maps; geoscientific sketch maps; stratigraphic cross-sections; stratigraphic charts; biostratigraphic charts; photographs; photomicrographs
ProgrammeStratigraphie des bassins pétroliers de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
RésuméDes unités stratigraphiques exposées dans l'île Akpatok, dans la baie d'Ungava (Nunavut), étaient antérieurement décrites comme appartenant aux Formations de Boas River et d'Akpatok; leurs âges et corrélations biostratigraphiques, plus particulièrement la position stratigraphique et l'âge de la Formation de « Boas River », riche en matière organique, reposant largement sur des données limitées. De nouvelles observations de terrain détaillées ont fait ressortir trois unités stratigraphiques, à savoir les Formations d'Amadjuak, d'Akpatok et de Foster Bay, desquelles un vaste échantillonnage de microfossiles a donné plus de 22 000 éléments de conodontes issus de 66 échantillons productifs d'affleurements et de blocs dans plus de 20 localités dans quatre secteurs. Quatre zones à conodontes de l'Ordovicien supérieur et un intervalle non zoné sont établis pour les trois formations redéfinies; les zones d'intervalle à Belodina confluens et Oulodus velicuspis sont confinées à la Formation d'Amadjuak exposée et corrélées à l'Édenien et au Maysvillien, la zone de concomitance d'Amorphognathus ordovicicus - Plegagnathus dartoni se trouve avec la Formation d'Akpatok et est corrélée au Richmondien inférieur, la zone d'extension du taxon Rhipidognathus symmetricus est conservée dans la Formation de Forster Bay et corrélée au Richmondien supérieur et un « intervalle non zoné » est défini entre ces deux dernières zones dans la partie inférieure de la Formation de Foster Bay. Le conodonte Amorphognathus ordovicicus est présent dans la Formation d'Akpatok et la Formation de Foster Bay inférieure et a également été trouvé dans des blocs de calcaire argileux bitumineux, à la lumière desquels la position stratigraphique de l'ancienne Formation de « Boas River » se situerait vraisemblablement dans la Formation de Foster Bay inférieure. La biostratigraphie et la lithostratigraphie sont combinées à des systèmes d'information géographique (SIG) pour établir les épaisseurs des trois formations et réviser la carte géologique de l'île.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les roches exposées sur l'île Akpatok, étaient auparavant reconnues comme formations de Boas River et Akpatok; Leur âge et leurs corrélations, en particulier la position stratigraphique et l 'âge de la formation riche en matières organiques de Boas River ont été largement basés sur l' inférence. Ces roches sont nouvellement reconnues comme trois unités stratigraphiques par cette étude, à savoir les formations Amadjuak, Akpatok et Foster Bay. Un grand nombre de microfossiles de conodont recueillis dans plus de 20 localités de l'île permettent d'établir quatre zones conodontales de l'Ordovicien Supérieur dans les trois unités rocheuses et de comparer les trois unités rocheuses à l'Ordovicien supérieur Edenina-Masvillian, Richmondian inférieur et Richmondian supérieur respectivement. Sur la base du conodont Amorphognathus ordovicicus récupéré à partir des débris de calcaire argileux bitumineux, la position stratigraphique de la Formation de Boas River est très probablement dans la formation inférieure de la baie Foster avec un âge de Richmondian tardif. La biostratigraphie et la lithostratigraphie sont combinées avec un SIG pour établir les épaisseurs des trois formations et réviser la carte géologique de l'île.
GEOSCAN ID299886