GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMineral carbon MinC (%) from Rock-Eval analysis as a reliable and cost-effective measurement of carbonate contents in shale source and reservoir rocks
AuteurJiang, C; Chen, Z; Lavoie, D; Percival, J B; Kabanov, P
SourceMarine and Petroleum Geology vol. 83, (2017), 2017 p. 184-194, https://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2017.03.017
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160334
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2017.03.017
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetscarbonates; schistes; roches mères; reservoirs; carbone; dolomites; calcite; géochimie des hydrocarbures; diffraction des rayons x; analyses par diffraction des rayons x; bassins; bassins sédimentaires; géochimie; combustibles fossiles; sédimentologie
Illustrationslocation maps; tables; formulae; graphs
ProgrammeÉvaluation des ressources pétrolières pour les schistes, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
Diffusé2017 03 18
Résumé(non publié)
Le contenu (l'abondance) en carbonates des roches est un élément d'importance dont doivent tenir compte les géochimistes, les géologues et les ingénieurs de l'industrie pétrolière dans l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures. Les minéraux carbonatés peuvent être reliés aux milieux de dépôt des roches mères ainsi qu'au type de matière organique qui pourra ultérieurement être modifié par le jeu de processus diagénétiques. Le contenu total en carbonates des shales peut aussi servir à estimer le comportement de ces roches face à la fracturation hydraulique en tant que roches réservoirs aux fins d'extraction de pétrole/gaz. De nos jours, dans les laboratoires de pétrophysique et de géochimie liés au domaine du pétrole et du gaz, l'analyse minéralogique par diffraction X constitue la technique la plus largement utilisée pour identifier et quantifier les minéraux carbonatés dans les échantillons de roches. En revanche, l'utilisation du paramètre «contenu en carbone minéral total (MinC en %)» des analyses Rock-Eval à cette fin a jusqu'ici été limitée malgré 1) l'efficacité démontrée de ce paramètre grâce à l'évolution de l'instrumentation et de la méthodologie; et 2) l'existence d'un large volume de résultats Rock-Eval découlant de l'utilisation répandue de cette technique dans l'industrie du pétrole et du gaz.
Dans la présente étude, nous avons fait l'acquisition de résultats d'analyse par diffraction X et pyrolyse Rock-Eval de plus de 900 échantillons de roches dont l'âge s'étend de l'Ordovicien au Crétacé et qui proviennent de quatre bassins sédimentaires au Canada. Des analyses de régression par moindres carrés ont produit des équations empiriques affichant des valeurs R2 supérieures à 0,92 pour les corrélations entre les valeurs du contenu total en carbonates déterminé par diffraction X et celles du paramètre MinC (%) par analyse Rock-Eval de six séries d'échantillons distinctes. Ceci indique que les valeurs de MinC (%) générées par analyse Rock-Eval 6 et par d'autres instruments aux capacités semblables peuvent être utilisées avec confiance pour estimer les quantités totales de carbonates dans des échantillons de roches sédimentaires. Bien que la corrélation entre les deux types de mesure du contenu en carbonates soit propre à la géologie, un modèle global de régression linéaire (R2 de 0,97) fondé sur un vaste ensemble de données a été proposé pour établir une approximation de l'abondance totale en carbonates sur la base des valeurs MinC (%) de l'analyse Rock-Eval.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les analyses par pyrolise Rock-Eval des échantillons de roches-mères et de roches-réservoirs produisent couramment des pourcentages de carbone minéral MinC (%). Toutefois, l'utilisation du paramètre MinC comme mesure de la teneur des roches en carbonates totaux n'a pas été aussi bien reçue que celle des autres paramètres de la pyrolyse Rock Eval pour l'évaluation du potentiel en hydrocarbures. Nous avons colligé les valeurs de MinC obtenues par pyrolyse Rock-Eval et de données minéralogiques par cristallographie aux rayons X sur plus de 900 échantillons remontant de l'Ordovicien au Crétacé, prélevés dans quatre bassins sédimentaires différents du Canada. L'analyse statistique des données montre une forte corrélation linéaire entre les valeurs MinC (%) de Rock Eval et la teneur en carbonates totaux trouvée par la cristallographie aux rayons X. Les résultats indiquent que l'on peut utiliser le paramètre MinC de Rock Eval avec grande confiance comme mesure indirecte de la teneur en carbonates totaux des échantillons de roches.
GEOSCAN ID299679