GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDeciphering the effects of zircon deformation and recrystallization to resolve the age and heritage of an Archean mafic granulite complex
AuteurRayner, N M; Sanborn-Barrie, M; Moser, D E
SourceMicrostructural geochronology: planetary records down to atom scale; par Moser, D E (éd.); Corfu, F (éd.); Darling, J R (éd.); Reddy, S M (éd.); Tait, K (éd.); American Geophysical Union Geophysical Monograph 232, 2018 p. 225-245, https://doi.org/10.1002/9781119227250.ch10
Année2018
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160324
ÉditeurAmerican Geophysical Union
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/9781119227250.ch10
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC45N/09; 45N/10; 45N/11; 45N/14; 45N/15; 45N/16; 45O/09; 45O/12; 45O/13; 45O/15; 45O/16; 45P; 46A; 46B; 46C/01; 46C/02; 46C/03; 46C/06; 46C/07; 46C/08; 46C/09; 46C/10; 46C/11; 46C/14; 46C/15; 46C/16; 46F/01; 46F/02; 46F/03; 46F/06; 46F/07; 46F/08; 46G/03; 46G/04
Lat/Long OENS -85.5000 -80.0000 65.5000 63.5000
Sujetsdatation radiométrique; datation au uranium-plomb; zircon; antécédents géologiques; antécédents tectoniques; évolution tectonique; evolution de la croûte; cristallisation; magmatisme; métamorphisme; déformation; foliation; recristallisation; intrusions; mise en place; détermination des contraintes; antecedents thermiques; déformation; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches métamorphiques; granulites; gneiss; roches mafiques; roches ultramafiques; roches sédimentaires métamorphosées; marbres; silicates; semipelites; psammites; roches ignées; roches intrusives; granites; monzogranites; granodiorites; monzonites; pegmatites; diorites; anorthosites; péridotites; pyroxénites; gabbros; roches sédimentaires; minerai de fer; inclusions; faciès métamorphiques; faciès à amphibolite; faciès à granulite; caractéristiques structurales; plis; structures anticlinale; synformes; zones de cisaillement; failles, coulissement; analyses par microscope électronique; analyses par diffraction électronique; analyses des éléments en trace; analyses de textures; analyses des minéraux lourds; craton; études de la croûte; cristallographie; analyses de la roche, éléments de terres rares; Archéen; Laurentie; Province de Superior ; Craton de Rae ; géochronologie; géochimie; tectonique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationsgeoscientific sketch maps; photographs; photomicrographs; tables; Concordia diagrams; plots; geochemical plots; geochronological charts
ProgrammeBoothia-Somerset de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeInvestissements stratégiques dans le développement économique du Nord (ISDEN)
ProgrammeCRSNG Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Diffusé2017 12 01
Résumé(non publié)
L'île Southampton (Nunavut, Canada) occupe une position unique qui fournit un éclairage crucial sur l'organisation et l'évolution de la partie nord-est de la Laurentie. Cependant, un métamorphisme étendu au niveau de la croûte intermédiaire dans les conditions du faciès des amphibolites supérieur ou du faciès des granulites a entraîné une complexité de la systématique U-Pb et pose des défis quant à la détermination d'une évolution ignée par rapport à une évolution métamorphique. Afin de résoudre des ambiguïtés dans les résultats géochronologiques, nous avons réalisé des analyses intégrées à la microsonde ionique et au microscope électronique de deux populations de zircons distinctes sur les plans de la texture, de la chimie et de la morphologie, qui proviennent d'un complexe mafique stratifié touché par un métamorphisme de haut grade. Alors que les résultats de l'analyse U-Pb à la microsonde ionique de grains de zircon anédriques définissent une discordia présentant une interception supérieure à environ 3,08 Ga et une interception inférieure à environ 1,80 Ga, ceux des grains équants ne définissent qu'une seule population d'âges à 1869 ± 8 Ma. Les données U-Pb peuvent être interprétées de deux façons, soit l'interception supérieure rend compte d'un âge de cristallisation et d'un remaniement subséquent au Paléoprotérozoïque ou bien elle révèle l'existence d'une composante héritée au sein d'une intrusion de 1,87 Ga. La première hypothèse est appuyée par les résultats spatialement corrélés d'analyses par cathodoluminescence, par diffraction d'électrons rétrodiffusés et d'éléments traces par microsonde ionique. Les contraintes régionales de déformation combinées à l'augmentation de chaleur ont créé des domaines légèrement déformés, mais présentant une texture réticulée largement développée et une abondance d'inclusions, où s'observe une perte de Pb pouvant atteindre 100 %, qui est accompagnée parfois de changements dans les concentrations d'autres éléments en traces. Notre étude met en lumière l'utilité de la microanalyse structurale du zircon pour déterminer l'affinité crustale et obtenir une meilleure compréhension de l'évolution régionale à l'échelle du craton.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
On a demandé à ce que ce manuscrit soit inclus dans la monographie de la GSA intitulée « Microstructural geochronology; lattice to atom-scale records of planetary evolution ». Il se penche sur une microstructure de zircon unique découverte dans le cadre de l'étude systématique d'une granulite mafique de l'Arctique canadien, son complexe U-Pb associé et les éléments présents à l'état de trace. Cela a été accompli grâce à une analyse menée au moyen d'une sonde ionique intégrée (analyses U-Pb et REE) et d'un microscope à électrons (CL et EBSD). Ces travaux démontrent en quoi les âges U-Pb, les variations géochimiques, la mesure de la microstructure et l'observation de la texture des zircons peuvent être intégrés afin d'obtenir des interprétations fiables de données complexes et d'expliquer la séquence des mécanismes ayant affecté les zircons. L'étude démontre également l'importance des études à microéchelle visant la compréhension des questions globales à propos de la tectonique et de la géologie régionale au Nunavut.
GEOSCAN ID299655