GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReconstruction of the multielement apparatus of Neogondolella ex gr. regalis Mosher, 1970 (Conodonta) from the Anisian (Middle Triassic) in British Columbia, Canada
AuteurGolding, M L
SourceJournal of Micropalaeontology vol. 37, issue 1, 2018 p. 21-24, https://doi.org/10.5194/jm-37-21-2018
Année2018
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160311
ÉditeurCopernicus Publications
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.5194/jm-37-21-2018
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; xml
ProvinceColombie-Britannique
SNRC94A/04; 94B/01
Lat/Long OENS-122.5000 -121.5000 56.2500 56.0000
SujetsTrias moyen; Anisien; paléontologie systématique; taxonomie; micropaléontologie; microfossiles; conodontes; morphologie des fossiles; Formation de Doig ; paléontologie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Trias
Illustrationslocation maps; tables; photomicrographs
ProgrammeTerrain de Cache Creek de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(disponible en anglais seulement)
The multi-element apparatus of the Middle Triassic conodont Neogondolella ex gr. regalis has been reconstructed based on material collected from the upper Anisian in British Columbia, Canada. The apparatus of this species group is distinguished by the presence of a segminiplanate P1 element with a high, fused carina, and an alate S0 element with anterior processes that bifurcate at the cusp. This S0 element morphology is unlike those of other species from the upper Anisian of North America, but similar to those from the Lower Triassic. The new reconstruction demonstrates that Neogondolella ex gr. regalis does not belong to the genus Neogondolella, nor to any other Triassic gondolellid genus. It is therefore proposed that Neogondolella ex gr. regalis should be referred to a new genus.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le conodonte (microfossile) Neogondolella regalis consiste en une espèce d'un genre peu commun. Le présent article vise à reconstituer la totalité de son appareil d'alimentation d'après des spécimens prélevés dans des carottes d'hydrocarbures extraites du sous-sol de la Colombie-Britannique, au Canada. La nouvelle reconstitution de son appareil d'alimentation montre que regalis forme une espèce distincte de Neogondolella et qu'il devrait ainsi représenter un nouveau genre, ce qui influerait sur la datation et la corrélation de roches de la Cordillère canadienne, où il est très répandu.
GEOSCAN ID299628