GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreU-Pb zircon geochronology and depositional history of the Montresor Group, Rae Province, Nunavut, Canada
AuteurPercival, J A; Davis, W J; Hamilton, M A
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 54, issue 5, 2017 p. 512-528, https://doi.org/10.1139/cjes-2016-0170
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160297
ÉditeurNational Research Council Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2016-0170
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC66H; 66I; 56E; 56L
Lat/Long OENS -98.0000 -94.0000 67.0000 65.0000
Sujetsdatations au plomb-plomb; datations au uranium-plomb; filons-couches; sedimentation; analyses sédimentaires; Groupe de Montresor ; Province de Rae ; géochronologie; géologie générale
Illustrationslocation maps; geological sketch maps; tables; photographs; photomicrographs; histograms; stratigraphic correlations
ProgrammeChantrey-Thelon de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméSi les séquences métasédimentaires paléoprotérozoïques du nord-ouest du Bouclier canadien fournissent un registre d'évènements tectoniques, la détermination de leurs âges de dépôt s'avère difficile. Peu étudiée par le passé, la ceinture de Montresor du Nunavut occidental jette un nouvel éclairage sur la fenêtre de temps entre 2,2 et 1,8 Ga. À la lumière d'analyses d'U-Pb de zircons détritiques issus de roches sédimentaires et de zircons ignés issus de filons-couches, une arénite du Groupe de Montresor inférieur a été déposée entre 2,194 et 2,045 Ga, et une arkose du Groupe de Montresor supérieur a été déposée après 1,924 Ga, ce qui restreint l'âge de la séquence de couverture de Rae. L'arénite du Groupe de Montresor inférieur a donné un groupe d'âges plus vieux (3,05 - 2,58 Ga) et un groupe d'âges plus jeunes et plus restreints (2,194 ± 0,014 Ga). Quatre des six grains de zircon analysés provenant d'un filon-couche de gabbro dans le Groupe de Montresor inférieur donnent des âges 207Pb/206Pb discordants (2,71, 2,66, 2,53, 2,39 Ga) et sont considérés comme étant hérités, alors que deux grains donnent un âge de 2045 ± 13 Ma, interprété comme étant l'âge de cristallisation et fournissant un âge minimum pour le Groupe de Montresor inférieur. L'arkose du Groupe de Montresor supérieur contient des zircons détritiques présentant des maximums de densité de probabilité à 2,55 - 2,25 et à 2,1 - 1,92 Ga, en plus de grains plus vieux dispersés (3,8 - 2,65 Ga). Le grain le plus jeune donne un âge de 1924±6 Ma qui établit l'âge maximum pour le dépôt du grès. Il est inféré que la provenance était de l'ouest, où des sources ignées de 2,5 - 2,3 Ga (bloc de la Reine-Maud) et 2,03 - 1,89 Ga (orogène de Thelon) sont connues. Ensemble, les nouveaux âges indiqueraient un intervalle minimum de 120 millions d'années entre le dépôt des parties inférieure, avant 2045 ± 13 Ma, et supérieure, après 1924 ± 6 Ma, du Groupe de Montresor. Des limites chronologiques semblables pourraient s'appliquer à d'autres parties de la séquence de couverture de Rae. [Traduit par la Rédaction]
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans le cadre du projet GEM-2 Rae, le document fournit de nouvelles données sur l'âge de la ceinture Montresor du Nunavut. La partie inférieure de la séquence sédimentaire a été déposée entre 2194 et 2045 millions d'années, et la partie supérieure après 1924 millions d'années, indiquant une interruption de dépôt d'à peu près 120 millions d'années. Les unités de Montresor sont corrélées avec d'autres séquences sédimentaires de la province géologique centrale de Rae, donc les nouveaux âges ajoutent la précision aux contraintes de dépôt sur une grande région.
GEOSCAN ID299563