GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLinks between seawater paleoredox and the formation of sediment-hosted massive sulphide (SHMS) deposits - Fe speciation and Mo isotope constraints from Late Devonian mudstones
AuteurMagnall, J M; Gleeson, S A; Poulton, S W; Gordon, G W; Paradis, S
SourceChemical Geology vol. 490, 2018 p. 45-60, https://doi.org/10.1016/j.chemgeo.2018.05.005
Année2018
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160280
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.chemgeo.2018.05.005
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceYukon
SNRC105O
Lat/Long OENS-132.0000 -130.0000 64.0000 63.0000
Sujetsgisements minéraux; gîtes sulfureux; genèse des minerais; minéralisation; métaux; plomb; zinc; evolution du bassin; trous de forage; géochimie du fer; etudes isotopiques; géochimie du molybdène; géochimie de l'uranium; géochimie du phosphore; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; mudstones; olistostromes; caractéristiques structurales; failles; enrichissement des minéraux; altération; pyritisation; géochimie de l'eau de mer; système hydrothermal; events hydrothermaux sous-marins; historique de l'enfouissement; roches hôtes; Bassin de Selwyn ; Groupe d'Earn ; Formation de Portrait Lake ; géologie économique; géochimie; Phanérozoïque; Paléozoïque; Dévonien
Illustrationsgeoscientific sketch maps; schematic cross-sections; stratigraphic charts; correlation sections; photographs; tables; geochemical profiles; histograms; geochemical plots; geochronological charts
ProgrammeÉtude des gîtes de SEDEX, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(non publié)
Les événements de restriction des bassins qui entraînent la stagnation et l'euxinia (H2S libre) dans la colonne d'eau ont été utilisés pour expliquer la variation séculaire dans la formation des dépôts de sulfures massifs dans les sédiments (SHMS) tout au long de l'histoire de la Terre. Dans ce modèle, l'exhalation hydrothermale des métaux de base est suivie par la précipitation des sulfures syn-sédimentaires, le H2S da la colonne d'eau fournissant un piège chimique. Nous présentons ici des données sur la spéciation du Fe et isotopes de Mo pour les mudstones riches en composés organiques provenant de deux forages faits dans les sédiments du Dévonien supérieur qui furent déposés le long de la marge passive de l'Amérique du Nord ancestrale; l'un des trous de forage intersecte une séquence de sulfures de 35 m d'épaisseur, tandis que l'autre recoupe des sédiments corrélatifs non minéralisés. Tous les échantillons ont des valeurs FeHR/FeT élevées (> 0,38), ce qui indique une anoxie de la colonne d'eau. La pyritisation accrue dans la succession minéralisée (médiane FePY/FeHR = 0,86) par rapport aux échantillons non minéralisés (FePY/FeHR = 0,72 médiane) suggère des conditions locales stagnantes. Cependant, les valeurs de d98MoNIST (0,33 à 0,69¿) sont uniformes entre les deux trous de forage, et sont sensiblement inférieures à l'eau de mer contemporaine du Devonien (˜ 1,5¿), ce qui suggère des conditions non-euxiniques. Collectivement, les données suggèrent que l'eau de mer locale était principalement ferrugineuse (anoxique, non sulfidique), ce qui est conforme aux conditions de l'eau de mer relativement faible en sulfate. En l'absence de conditions euxiniques de la colonne d'eau, une forte productivité primaire et une meilleure inhumation du carbone organique furent les variables clés pour favoriser la réduction des sulfates dans les sédiments et le piégeage des métaux; par conséquent, quand, comment et où ces conditions se développent dans les bassins sédimentaires sont les considérations les plus importantes lors de la prospection des dépôts de sulfures massifs dans les sédiments (SHMS).
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce papier présente des données sur la spéciation du Fe et d'isotopes de Mo pour les mudstones riches en composés organiques provenant de forages faits dans les sédiments du Dévonien supérieur, basin du Selwyn, Yukon. Collectivement, les données suggèrent que l'eau de mer locale était principalement ferrugineuse (anoxique, non sulfidique), ce qui est conforme aux conditions de l'eau de mer relativement faible en sulfate. En l'absence de conditions euxiniques de la colonne d'eau, une forte productivité primaire et une meilleure inhumation du carbone organique furent les variables clés pour favoriser la réduction des sulfates dans les sédiments et le piégeage des métaux.
GEOSCAN ID299451