GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology of the Highland Valley Copper mine area (Parts of NTS 092I/06, 7, 10 and 11), British Columbia
AuteurPlouffe, A; Ferbey, T
SourceBritish Columbia Geological Survey, Geoscience Map 2018-01, 2018, 1 feuille
LiensOnline - En ligne
Année2018
Séries alt.Ressources naturelles Canada, Contribution externe 20180065
Documentpublication en série
Lang.anglais
Cartes1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/50,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 10N (NAD27)
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication remplace Plouffe, A; Ferbey, T; (2015). Surficial geology, Gnawed Mountain area, British Columbia, parts of NTS 92-I/6, NTS 92-I/7, NTS 92-I/10, and NTS 92-I/11, Commission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada no. 214, éd. Prelim.
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92I/06; 92I/07; 92I/10; 92I/11
Lat/Long OENS-121.1667 -120.7500 50.5833 50.3333
Sujetsdépôts organiques; alluvions; colluvions; dépôts lacustres; elements glaciaires; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; dépôts glaciolacustres; dépôts fluvioglaciaires; tills; Mine de cuivre Highland Valley; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeSystèmes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-5)
Résumé(non publié)
La mine Highland Valley Copper (gîte porphyrique Cu-Mo) est l'un des principaux producteurs de cuivre au Canada et fait partie de la région de la montagne Gnawed. Dans la région de la mine, le till de la glaciation de Fraser du Wisconsinien est le sédiment glaciaire le plus répandu. Les glaciers se sont principalement écoulés vers le sud et sud-est pendant cet épisode glaciaire comme en témoigne l'orientation des nombreux drumlins et cannelures. Pendant le retrait glaciaire, des chenaux d'eau de fonte de marge glaciaire ont été érodés sur les flancs des vallées et les versants des montagnes indiquant que de la glace occupait les points les plus bas alors que les hautes régions étaient déglacées. Des accumulations de sable et gravier fluvioglaciaires, trop peu étendues pour être cartographiées à cette échelle peuvent se retrouver à proximité de ces chenaux d'eau de fonte. Le drainage fluvioglaciaire était généralement vers le sud pendant le retrait glaciaire avec une accumulation de sédiments fluvioglaciaires dans la vallée du ruisseau Guichon. Les sédiments glaciolacustres dans la vallée du ruisseau Witches ont été mis en place dans un lac glaciaire qui s'est formé suite à l'obstruction du drainage vers l'est par de la glace et des sédiments. Des résidus miniers (dépôts anthropiques) sont présents près des mines à ciel ouvert et dans la vallée qui s'étend au nord-ouest de la mine (anciennement occupée par le ruisseau Pukaist).
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette carte montre la distribution de sédiments non-consolidés présents à la surface dans la région de la plus grosse mine de cuivre à ciel ouvert au Canada. Cette région a retenue l'attention de l'industrie de l'exploration minérale puisqu'elle contient de la minéralisation de cuivre dans la roche en place. Les sédiments non-consolidés de cette région sont principalement le sédiment mis en place par le glacier (till) avec de plus faible quantité de sable et gravier mis en place par l'eau de fonte des glaciers et par les cours d'eau actuel. Quelques dépôts de silt et argile ont été mis en place dans des lacs glaciaires qui se sont formés à la fin de la glaciation. Les formes de terrain sculptées et laissées par les glaciers sont représentées par des symboles ponctuels et linéaires. Ces formes servent à reconstruire l'histoire glaciaire et les mouvements des glaciers. Cette carte pourra servir à : 1) reconstruire l'histoire des écoulements glaciaires pouvant servir à l'exploration minérale; 2) identifier la présence de ressources granulaires et 3) des applications environnementales (p. ex. eau souterraine, site d'enfouissement, etc.).
GEOSCAN ID299383