GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology studies across the Keewatin Ice Divide, Tehery-Wager Geoscience Project area, Nunavut
AuteurMcMartin, I; Day, S J A; Randour, I; Roy, M; Steenkamp, H M; Wodicka, N
Source2016 Yellowknife Geoscience Forum, abstract and summary volume; par Irwin, D; Gervais, S D; Terlaky, V; Northwest Territories Geological Survey, Yellowknife Geoscience Forum Abstracts Volume 2016, 2016 p. 93-94
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160214
ÉditeurCommission géologique des Territoires du Nord-Ouest
Réunion44th Annual Yellowknife Geoscience Forum; Yellowknife, NT; CA; Novembre 15-17, 2016
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC46D/05; 46D/12; 46D/13; 46D/14; 56A; 56B; 56C/01; 56C/02; 56C/07; 56C/08; 56C/09; 56C/10; 56C/15; 56C/16; 56F/01; 56F/02; 56F/07; 56F/08; 56F/09; 56F/10; 56F/15; 56F/16; 56G/01; 56G/02; 56G/03; 56G/04; 56G/05; 56G/06; 56G/07; 56G/08; 56G/09; 56G/10; 56G/11; 56G/12; 56H/01; 56H/02; 56H/03; 56H/04; 56H/05; 56H/06; 56H/07; 56H/08; 46E/03; 46E/04
Lat/Long OENS -93.0000 -87.0000 65.8333 64.0000
Sujetslevés géologiques; dépôts glaciaires; tills; polygones de fente de glace; felsenmeer; échantillons de sédiment de cours d'eau; échantillons de till; profils de dispersion; topographie glaciaire; eskers; écoulement glaciaire; directions des mouvements de la glace; directions du transport de la glace; antécédents géologiques; antecedents glaciaires; glaciation; nappes glaciaires; altération; retrait de la glace; submersion; origine; potentiel minier; prospection minière; géologie du substratum rocheux; chapeaux ferrugineux; stries glaciaires; stries; géochimie des ventres de boeuf; chenaux d'eau de fonte; analyses du comportement des surfaces; niveaux paléomers; déplacement des sédiments; milieux marins; dépôts cotiers; terrasses; dépôts glaciomarins; dépôt deltaïque; sédiments marins; anomalies géochimiques; lignes de partage glaciaire; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géochimie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire; Précambrien; Protérozoïque
ProgrammeTehery-Wager Bay de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Au cours de l'été 2016, nous avons poursuivi des études ciblées de la géologie des formations superficielles ainsi que l'échantillonnage des sédiments glaciaires et des sédiments de ruisseau dans les parties centrale et ouest du secteur de l'activité Thehery-Wager du projet Rae du programme GEM-2, dans la partie continentale du Nunavut. Ces travaux nous ont offert l'occasion d'amasser des données sur la nature, la distribution et la configuration des sédiments et des reliefs en surface, sur la chronologie d'un possible terrain météorisé relique et sur les changements dans les directions des écoulements glaciaires lors de la dernière glaciation et des phases de recul des glaces. Des échantillons de till, de sédiments et d'eau de ruisseau ont été recueillis aux fins d'étude de provenance sédimentaire et d'évaluation du potentiel minéral.
Les hautes terres au sud de la baie Wager et du lac Brown, dont la position coïncide avec celle de la ligne de partage glaciaire du Keewatin, offrent en surface un paysage formé principalement d'un mélange de nappes et de placages de till, de till à blocs présentant des polygones géants à coins de glace orthogonaux, de substratum rocheux météorisé et de felsenmeer. La zone la de ligne de partage glaciaire en soi est relativement étroite et est caractérisée soit par l'absence d'indicateurs d'écoulement glaciaire ou bien par la présence d'indicateurs d'écoulement glaciaire de directions opposées. Au sud de la ligne de partage glaciaire, la direction prédominante à l'échelle régionale des entités profilées du till indique que la glace s'écoulait vers le sud-est et l'est'sud-est, parallèlement aux directions principales des stries. Des stries tardives de direction sud'sud-est, parallèles à celle plus sud'sud-est d'eskers de formation plus récente, sont par endroits à angle par rapport à l'orientation prédominante des reliefs fuselés. Le long des rives sud-ouest de la baie Wager, les reliefs et les stries aussi loin à l'est qu'au ruisseau Masivak rendent d'écoulements dirigés d'abord vers le nord puis plus tard vers l'intérieur de la baie, ce qui donne à penser que la ligne de partage glaciaire du Keewatin était restreinte à une bande étroite au sud-ouest de la baie et se prolongeait à l'intérieur de la baie Wager. Des corridors d'eau de fonte sous-glaciaires et de chenaux d'eau de fonte proglaciaires, organisés en un système complexe et séparés par des zones de till profilé de faible à grande épaisseur, se prolongent suivant une attitude divergente par rapport à la ligne de partage glaciaire du Keewatin. Au nord de la zone de la ligne de partage glaciaire du Keewatin, on n'observe que très peu d'eskers et les corridors d'eau de fonte sont absents. La limite de l'inondation marine postglaciaire passe d'environ 118 m au-dessus du niveau de la mer au sud de la baie Wager à 140 m à l'ouest du détroit Roes Welcome Sound et se maintient à une altitude relativement constante de 140-150 m en direction du lac Tehery. Le long de la limite marine, l'érosion et le remaniement des sédiments glaciaires se sont traduits par la formation de plages à blocs, de surfaces lessivées par les vagues, de terrasses, de deltas glaciomarins et d'encoches produites par les vagues dans le till. Au-dessous de la limite marine, des placages et des nappes de matériaux silteux-sableux de milieu marin sont dispersés dans les zones basses; des plages à blocs forment des cordons le long des flancs d'eskers ou remplissent des échancrures du substratum rocheux le long des zones côtières.
Des échantillons de till ont été prélevés à 40 sites pour fournir plus de renseignements sur des anomalies géochimiques relevées en 2015, ainsi que le long de deux transects d'environ 200 km, grossièrement parallèles à l'écoulement glaciaire et en travers de la ligne de partage glaciaire du Keewatin, de manière à caractériser le transport glaciaire à l'échelle régionale. Des échantillons ont été prélevés suivant un profil vertical dans des ostioles de boue à deux endroits choisis, l'un en dessous de la limite marine et l'autre au-dessus, de manière à évaluer les effets du remaniement marin sur la texture et la composition géochimique du till. Des échantillons de sédiments et d'eau de ruisseau ont été prélevés à 67 sites, surtout dans le cours supérieur de la rivière Lorillard, ainsi que le long d'un transect recoupant un ensemble de roches supracrustales du Paléoprotérozoïque qui renferment plusieurs horizons rouillés dans la partie ouest de la région d'étude. Nous présenterons des résultats préliminaires des levés du till et des sédiments de ruisseau en raison des répercussions qu'ils ont pour l'exploration minérale.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette affiche présente un aperçu des travaux de terrain menés en 2016 au sud de Wager Bay, Nunavut continental, dans le cadre de la composante en géologie de surface de l'activité GEM-2 Tehery-Wager du Projet Rae. L'affiche souligne les résultats préliminaires concernant la géologie de surface régionale et l'histoire du Quaternaire, et les applications de l'échantillonnage des sédiments glaciaires et de ruisseaux pour l'exploration minérale. Le travail a été entrepris dans le but de fournir de nouvelles connaissances géologiques sur la nature et la composition des matériaux superficiels déposés lors du retrait de l'Inlandsis laurentidien et de l'inondation marine et l'émergence des terres ultérieures et aborde un certain nombre de questions scientifiques pertinentes pour l'industrie minérale. Les résultats appuieront le processus de prise de décisions pour l'exploration et la mise en valeur des ressources, et pour l'utilisation des terres.
GEOSCAN ID299317