GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSeismic and gravity constraints on the crustal architecture of the Intermontane terranes, central Yukon
AuteurCalvert, A J; Hayward, N; Vayavur, R; Colpron, M
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 54, issue 7, 2017 p. 789-811, https://doi.org/10.1139/cjes-2016-0189
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160199
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2016-0189
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC115I; 115H; 105E; 105F; 105K; 105L
Lat/Long OENS-136.6667 -134.6667 62.5000 61.2500
Sujetslevés de reflexion sismiques; données sismiques; vitesse des ondes sismiques; Terrane de Yukon - Tanana; Assemblage de Snowcap ; Groupe de Laberge ; Groupe de Lewes River ; Formation de Tantalus ; Groupe de Carmacks ; Faille de Big Salmon ; géologie structurale; géologie générale; géophysique
Illustrationsgeological sketch maps; location maps; stratigraphic charts; seismic reflection profiles; schematic diagrams
ProgrammeRedéfinition des blocs de la croûte terrestre de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméEn 2004, deux profils de sismique réflexion traversant la fosse mésozoïque de Whitehorse et des terranes attenants ont été
réalisés. L'inversion tomographique tridimensionnelle des premières arrivées est utilisée pour établir la lithologie jusqu'à des profondeurs de 800m à 1200 m, et les structures de surface sont extrapolées jusque dans la croûte intermédiaire en utilisant les données
de réflexion coïncidentes. Dans le terrane de Yukon - Tanana, l'assemblage métasédimentaire de Snowcap est caractérisé par des
vitesses de 4,5 - 5,5 km/s, alors que dans la Quesnellie, des vitesses de 5,0 - 6,0 km/s sont observées jusqu'à une profonde de 500 m et
représentent probablement des roches ignées du batholite de Tatchun. De l'autre côté de la fosse de Whitehorse, des vitesses >4.0 km/s correspondent à des roches clastiques du groupe jurassique de Laberge et du groupe triasique du Lewes River; les vitesses de <4,0 km/s représentent probablement la Formation de Tantalus d'âge jurassique à crétacé. Plusieurs unités près de la surface présentant des vitesses de 2,0 - 3,0 km/s sont notées; certaines sont bien corrélées à des roches volcaniques du Groupe de Carmacks du Crétacé
supérieur, mais d'autres pourraient être attribuables à des dépôts alluviaux ou à la formation de failles. La faille de Big Salmon est
interprétée comme plongeant vers le sud-ouest, ce qui sous-entend que les roches du terrane de Yukon - Tanana se prolongent sous la Quesnellie. La Stikinie et la Quesnellie sous-tendent jusqu'à 5 - 8 km de strates sédimentaires d'âge triasique à crétacé précoce et semblent constituer un seul terrane allochtone au sein d'un synforme de 18 - 20 km de profondeur au-dessus du terrane de Yukon - Tanana, que nous appelons le synforme intermontagneux septentrional. En général, les géométries de réflexion dans la croûte
supérieure sont complexes, mais concordent avec des structures imbriquées à grande échelle qui ont été disséquées en de nombreux
blocs par le déplacement le long de décrochements à pendages modérés à forts qui pourraient faire partie d'une structure en fleur
d'envergure crustale se prolongeant jusqu'à la base de la croûte. [Traduit par la Rédaction]
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La cuvette de Whitehorse est un bassin sédimentaire du Mésozoïque de direction nord-ouest, situé au sud-est de Carmacks (Yukon). Cette cuvette peut contenir jusqu'à 5 à 8 km de roches sédimentaires susceptibles de renfermer des hydrocarbures. Un nouveau traitement des données géophysiques a mené à une nouvelle interprétation du contexte géologique, de la structure et de la géométrie du bassin. Un modèle de la vitesse du son dans les roches près de la surface fournit de nouveaux renseignements sur leur type et leur épaisseur jusqu'à des profondeurs atteignant environ 1 km. Des interprétations d'autres données géophysiques révèlent de nouveaux renseignements sur la composition de la croûte terrestre dans cette région, notamment l'emplacement de failles séparant de très grands blocs de roche, de différentes origines, à l'intérieur de la croûte.
GEOSCAN ID299287