GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreParentage of Archean basement within a Paleoproterozoic orogen and implications for on-craton diamond preservation: Slave craton and Wopmay orogen, northwest Canada
AuteurOotes, L; Jackson, V A; Davis, W J; Bennett, V; Smar, L; Cousens, B
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 54, no. 2, 2017 p. 203-232, https://doi.org/10.1139/cjes-2016-0059
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160164
ÉditeurNRC Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2016-0059
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Nunavut
SNRC75; 76; 85; 86
Lat/Long OENS-120.0000 -104.0000 68.0000 60.0000
SujetsArchéen; géologie du substratum rocheux; rapports plomb-uranium; datations au uranium-plomb; datation au uranium-plomb; zircon; orogénies; orogenèse; déformation; craton; plutons; kimberlites; roches plutoniques; métamorphisme; géologie générale; géochimie; géochronologie; pétrologie ignée et métamorphique; géologie structurale; tectonique; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; geological sketch maps; cross-sections, structural; photographs; geochemical charts; geological time charts; tables; graphs
ProgrammeÉtude des gîtes d'uranium, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
RésuméL'orogène de Wopmay est une ceinture d'accrétion paléoprotérozoïque préservée à l'ouest du craton archéen des Esclaves, dans le nord-ouest du Canada. Du socle cristallin archéen remanié est présent dans l'orogène, et de nouveaux travaux de cartographie du substrat rocheux et de géochronologie U-Pb, combinés à de nouvelles données isotopiques de Sm-Nd renforcent l'interprétation d'une origine dans le craton des Esclaves pour ce socle. Des résultats de zircons détritiques provenant de roches supracrustales paléoprotérozoïques qui reposent en discordance sur ce socle appuient également une origine dans le craton des Esclaves. La distension de la bordure de ce dernier a débuté vers 2,02 Ga, suivie d'une deuxième phase de distension dont l'âge est établi entre 1,92 et 1,89 Ga environ, qui s'est traduite par l'amollissement thermique du socle archéen qui a permis la déformation pénétrative subséquente durant l'orogenèse caldérienne (de 1,88 à 1,85 Ga env.). La limite entre la partie ouest du craton des Esclaves et le socle archéen remanié dans la partie sud de l'orogène de Wopmay est interprétée comme constituant la bordure cratonique distendue qui, plus tard, a agi comme butée rigide durant la déformation par compression. Des caractéristiques des âges isotopiques des phases plutoniques reflètent l'étendue et l'évolution de ces processus qui ont produit un socle archéen, une couverture paléoprotérozoïque et des plutons, tous déformés de manière pénétrative, à l'ouest, et le craton archéen « rigide » des Esclaves à l'est. Des kimberlites diamantifères sont présentes dans l'ensemble des parties centrale et est du craton des Esclaves, mais aucune kimberlite (diamantifère ou non) n'a été documentée à l'ouest de 114°O. Il est proposé que, alors que la croûte de la partie occidentale du craton des Esclaves a échappé à l'amollissement thermique, ce ne fut pas le cas pour le manteau, qui est sorti du champ de stabilité du diamant. Le cycle d'extension-convergence paléoprotérozoïque préservé dans l'orogène de Wopmay fournit une explication raisonnable de l'absence apparente de diamants dans la partie ouest du craton des Esclaves.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article examine l'étendue régionale de la limite ouest de la province géologique des Esclaves, dans le nord-ouest du Canada. La province des Esclaves est une région géologique riche en ressources et producteur de diamants dominante du Canada. Comprendre son étendue régionale est importante pour le potentiel de ressources pour la région.
GEOSCAN ID299201