GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe effect of bacterial degradation on bituminite reflectance
AuteurSynnott, D P; Sanei, H; Pedersen, P K; Dewing, K; Haeri Ardakani, O
SourceInternational Journal of Coal Geology vol. 162, 2016 p. 34-38, https://doi.org/10.1016/j.coal.2016.05.016
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160160
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.coal.2016.05.016
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceAlberta
SNRC83A/10
Lat/Long OENS-112.9000 -112.8833 52.6167 52.5833
Sujetsroches mères; pétrole; réflectance; pyrite; échantillons carrotés; analyses macérales; pyrolyse; etudes isotopiques; soufre; décomposition bactérienne; diagenèse; matières organiques; sulfates; maturation thermique; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; mudstones; schistes; Formation de Second White Specks ; Groupe de Colorado ; combustibles fossiles; géochimie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Crétacé
Illustrationslocation maps; tables; histograms; photomicrographs; graphs
ProgrammeCaractérisation des réservoirs de schiste, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
Résumé(non publié)
Dans les particules de bituminite, des auréoles d'oxydation à forte réflectance sont observées à proximité immédiate de cristaux de pyrite framboïdale. Lors de l'examen d'un macéral duquel on avait extrait mécaniquement la pyrite framboïdale, nous avons effectué un grand nombre de mesures de la réflectance couvrant la surface du macéral dans son entièreté. En outre, nous avons effectué des mesures le long de coupes traversales dans le macéral, ce qui nous a permis d'étudier la relation entre la réflectance et la distance à la zone de réduction bactérienne des sulfates. Les mesures ont livré une valeur de base de la réflectance de 0,50 % Ro et des valeurs maximales de 0,75 % tout à côté de la pyrite. Cette grande variation des valeurs de la réflectance de la bituminite n'a pas été causée par la catagenèse thermique; cependant, elle peut être expliquée par un processus diagénétique. Celui-ci est lié à l'introduction de matière organique labile dans la zone de réduction bactérienne des sulfates. Dans cette zone, les bactéries anaérobies réduisent les sulfates dissous pour oxyder la matière organique. Ce processus entraîne la formation par l'action bactérienne de pyrite framboïdale à proximité immédiate des auréoles d'oxydation à forte réflectance dans les macéraux de la bituminite. Bien qu'on ait relevé antérieurement l'existence de valeurs élevées de la réflectance de la bituminite associées à du gaz biogénique à l'échelle régionale, aucune preuve microscopique de cette association n'avait été rapportée jusque-là. La présente étude offre un examen de particules de bituminite à faible réflectance dans lesquelles est encaissée de la pyrite framboïdale auréolée d'une zone d'oxydation à forte réflectance. L'examen des valeurs mesurées le long des coupes transversales révèle une chute rapide de la réflectance sur quelques micromètres hors de la zone de réduction bactérienne des sulfates. Notre étude démontre qu'un processus d'origine bactérienne entraîne une augmentation de la réflectance de la bituminite, ce qui se traduit par une population de valeurs de réflectance de la bituminite très variables à distribution désaxée vers la droite. Nous démontrons également que l'ampleur de la variation qui peut être attendue lorsque l'on mesure la réflectance de la bituminite peut mener à une surestimation importante de la maturité thermique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La bituminite est un type de matière organique se trouvant couramment dans les roches sources pétrolières. Cet article examine comment la bituminite est altérée par des bactéries dans une roche source du Crétacé de l'Ouest canadien. Cette unité, appelée le "Second White Specks", est d'environ 90 millions d'années. Les bactéries ont utilisées la bituminite comme source de nourriture, peu de temps après que les sédiments se sont déposés.
GEOSCAN ID299177