GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIn-situ trace element characterization of three gold reference materials using EPMA and LA-ICP-MS
TéléchargerTéléchargements
AuteurMilidragovic, D; Beaudoin, G; Jackson, S E
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 8096, 2016, 26 pages, https://doi.org/10.4095/299097
Année2016
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/299097
Mediaen ligne; numérique
Liensreadme
Formatspdf; xlsx; rtf
Sujetsanalyses par microsonde électronique; échantillons types; analyses des éléments en trace; géochimie de l'or
Illustrationsphotographs; tables; plots; images
ProgrammeGestion de programme de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2016 09 21
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Il est utile de connaître la quantité d'éléments traces dans l'or natif pour prendre des empreintes digitales, réaliser des études sur la provenance et acquérir des connaissances sur les conditions physiques et chimiques de la minéralisation de l'or. Les techniques d'analyse in situ, qui sont basées sur l'utilisation de la microanalyse par sonde électronique ou de la spectrométrie de masse à plasma inductif avec ablation par laser, sont préférables, parce qu'elles sont relativement peu coûteuses et non destructives. Pour mesurer avec succès les éléments traces à l'aide des techniques in situ et utiliser ensuite les mesures pour étudier les gisements minéraux, il faut faire la caractérisation complète d'un ensemble d'échantillons de référence standard à l'échelle submicroscopique. Le présent rapport résume les résultats de notre étude de trois échantillons d'or qui ont été prélevés dans le but délibéré de constituer des substances de référence standard.
GEOSCAN ID299097