GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRelevé GPS de cibles de référence au site test de Gatineau, Québec, dans le cadre du projet d'évaluation de l'épaisseur de neige par aéronef sans pilote
TéléchargerTéléchargements
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurPrévost, C; Fernandes, R
SourceGéomatique Canada, Dossier public 26, 2016, 67 pages, https://doi.org/10.4095/299047 (Accès ouvert)
Image
Année2016
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/299047
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée Prévost, C; Langlois, A; Gervais-Gosselin, X; Kramer, D; (2018). Relevé GPS de cibles de référence au site test de Quinte, Ontario, dans le cadre du projet d'évaluation de l'épaisseur de neige par aéronef sans pilote, Géomatique Canada, Dossier public 40
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC31G/12
Lat/Long OENS -75.8994 -75.8972 45.5822 45.5800
Lat/Long OENS -75.8986 -75.8986 45.5853 45.5842
Sujetsneige; méthodes de collecte de données de terrain; méthodes analytiques; véhicules aériens sans pilote; véhicules aériens
ProgrammeScience de la télédétection spatiale, Caractérisation de la surface terrestre
Diffusé2016 09 02
RésuméRessources naturelles Canada a le mandat de fournir de l'information essentielle sur la géographie du pays. Une meilleure connaissance de notre environnement physique constitue l'une des bases de ce mandat. Cette information de base est en général associée au milieu terrestre tel qu'il apparaît en été. Cependant, les canadiens vivent sous un couvert de neige pour une période plus ou moins longue de l'année. Une meilleure compréhension des mécanismes associés à la neige, notamment ses processus de fonte, constitue une information essentielle de grande importance. Les gestionnaires, ingénieurs et chercheurs ont besoin d'avoir accès à un portrait actualisé du couvert nival : Son étendue, son épaisseur et son contenu en eau. Ces éléments sont plus ou moins difficiles à cerner et toute initiative en ce sens se doit de procéder par étape; la surface du couvert nival et le suivi de son retrait printanier étant la première de ces étapes.
A ce jour, l'évaluation de la surface du couvert nival, et le suivi de son retrait, étaient effectués par l'entremise d'imagerie satellitaire ou par des relevés au sol; les premiers fournissant une information souvent grossière, les seconds étant dispendieux et sporadiques.
Fort heureusement, depuis quelques années des aéronefs sans pilote (ASP), aussi appelés drone, versatiles et peu dispendieux ont fait leur apparition dans l'univers de la télédétection et permettent désormais d'effectuer des relevés diachroniques, sur des sites de quelques dizaines d'hectares, avec une facilité déconcertante. L'une des grandes vertus de ces appareils est qu'ils ont la capacité d'acquérir des photos de manière telle qu'il est possible de produire des orthomosaïques très précises et aussi des modèles numériques de surface très fins en un seul survol.
Pour obtenir des orthomosaïques et des modèles de surface fins et positionnés avec précision, il est nécessaire de mettre en place des points de contrôle (i.e. cibles de référence) qui seront visibles par la caméra de l'ASP et dont la position géographique sera connue avec précision. Pour ce faire, un relevé GPS de précision doit être effectué.
Ce document résume la méthode et les résultats des relevés GPS sur les points de contrôle utilisés pour la rectification des photos acquises par ASP dans le cadre du projet d'évaluation de l'épaisseur de neige par aéronef sans pilote du Centre canadien de cartographie et d'observation de la Terre de Ressources naturelles Canada. Le site d'étude est situé dans un secteur de terrain en friche à 20 km au nord de Gatineau.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les canadiens vivent sous un couvert de neige pour une période plus ou moins longue de l'année. Les gestionnaires, ingénieurs et chercheurs ont besoin d'avoir accès à un portrait actualisé du couvert nival : Son étendue, son épaisseur et son contenu en eau. Ces éléments sont plus ou moins difficiles à cerner et toute initiative en ce sens se doit de procéder par étape; la surface du couvert nival et le suivi de son retrait printanier étant la première de ces étapes. Depuis quelques années des aéronefs sans pilote (ASP), aussi appelés drone, versatiles et peu dispendieux ont fait leur apparition et permettent désormais d'effectuer aisément des relevés diachroniques du couvert de neige pour en produire diverses représentation de sa surface. Pour obtenir des produits géographiquement positionnés avec précision, il est nécessaire de mettre en place des points de contrôle (i.e. cibles de référence) qui seront visible par la caméra de l'ASP et dont la position géographique sera connue avec précision. Pour ce faire, un relevé GPS de précision doit être effectué. Une étude de cas a été réalisée dans un secteur de quelques hectares au nord de Gatineau (Qc). Ce document, hautement illustré, décrit en détail la méthode et les résultats des relevés GPS sur les points de contrôle utilisés pour la rectification des photos acquises par ASP dans le cadre de ce projet.
GEOSCAN ID299047