GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Devonian Horn River Group and the basal Imperial Formation of the central Mackenzie Plain, N.W.T., Canada: multiproxy stratigraphic framework of a black-shale basin
AuteurKabanov, P; Gouwy, S
SourceCanadian Journal of Earth Sciences 2016., https://doi.org/10.1139/cjes-2016-0096
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160092
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2016-0096
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC96C/11; 96C/12; 96C/13; 96C/14; 96D/09; 96D/10; 96D/11; 96D/12; 96D/13; 96D/14; 96D/15; 96D/16; 96E/01; 96E/02; 96E/03; 96E/04; 96E/05; 96E/06; 96E/07; 96E/08; 96F/03; 96F/04; 96F/05; 96F/06
Lat/Long OENS-128.0000 -125.0000 65.5000 64.5000
Sujetsschistes; schistes bitumineux; hydrocarbures; kérogène; ampélites; mudstones; conodontes; biostratigraphie; fracturation hydraulique; illite; s l dérite; silstones; lithostratigraphie; pétrole; Groupe d'Horn River ; Formation de Canol ; Formation d'Hare Indian ; combustibles fossiles; géochimie; géochronologie; sédimentologie; stratigraphie; Dévonien
Illustrationstables; location maps; cross-sections, stratigraphic; photographs; geochemical plots
ProgrammeBouclier à Selwyn du corridor de Mackenzie, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(disponible en anglais seulement)
This study proposes six new and redefines two pre-existing lithostratigraphic units within the Horn River Group, a shale dominated succession resting on a drowning unconformity and recently prospected for shale hydrocarbons. In the area between Norman Wells and the Keele zone, the Hare Indian Formation consists of the Bluefish, Francis Creek, and Prohibition Creek members. The Canol Formation is subdivided into the Vermillion Creek and Dodo Canyon members. The Prohibition-Dodo Canyon package, ?100 m thick, is composed of brittle mudrocks with type I-II kerogen and median TOC 4.5%. The thin Canol Formation blanketing Kee Scarp carbonate banks is correlated to the Dodo Canyon Member. The latter is a “sweet bed” for fracking with median SiO2 75-79%, TOC 5.1%, and trace-metal signatures of strongest anoxia. The Mirror Lake Member in the Imperial base consists of illite-rich grey shales. Conodont data do not support time gaps between lithostratigraphic units and place the Canol base close to Givetian-Frasnian boundary. This contact is younging to the Lower-Middle Frasnian on top of Kee Scarp carbonate banks.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La présente étude redéfinit deux unités lithostratigraphiques préexistantes et en propose six nouvelles dans le Groupe de Horn River, une succession à prédominance de shale reposant sur une discordance ennoyée et récemment prospectée à la recherche d'hydrocarbures de shale. Dans la région située entre Norman Wells et la zone Keele, la Formation de Hare Indian est constituée des membres de Bluefish, de Francis Creek et de Prohibition Creek. La Formation de Canol est divisée en deux membres : les membres de Vermillion Creek et de Dodo Canyon. L'ensemble Prohibition-Dodo Canyon est composé de mudrocks fragiles avec kérogène de type I et II, et une teneur médiane en carbone organique total (COT) de 4,5 %. Nous avons établi une corrélation entre la mince Formation de Canol, qui recouvre les bancs carbonatés de la Formation de Kee Scarp, et le Membre de Dodo Canyon. Ce dernier est un « lit non corrosif » avec une teneur médiane en SiO2 de 75 à 79 % et en COT de 5,1 %, et des signatures des métaux traces indiquant la plus forte anoxie. Le Membre de Mirror Lake à la base de la Formation d'Imperial est constitué de shales gris riches en illite. Les données sur les conodontes ne permettent pas de confirmer les écarts chronologiques entre les unités lithostratigraphiques et placent la base de la Formation de Canol près de la limite du Givétien et du Frasnien.
GEOSCAN ID298854