GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAssessment of extreme values in geomagnetic and geoelectric field variations for Canada
AuteurNikitina, L V; Trichtchenko, L D; Boteler, D H
SourceSpace Weather vol. 14, issue 7, 2016 p. 481-494, https://doi.org/10.1002/2016sw001386
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160083
ÉditeurWiley
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/2016sw001386
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceAlberta
SNRC72E; 72L; 72M; 73D; 73E; 73L; 73M; 74D; 74E; 74L; 74M; 82A; 82H; 82I; 82O; 82P; 83; 84
Lat/Long OENS-120.0000 -110.0000 60.0000 49.0000
Sujetstélédétection; géomagnétisme; champs géomagnétiques; variations géomagnétiques; variations géoélectriques; géophysique
Illustrationstables; plots; graphs
ProgrammeNord du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
Disturbances of the geomagnetic field produced by space weather events can have an impact on power systems and other critical infrastructure. To mitigate these risks it is important to determine the extreme values of geomagnetic activity that can occur. More than 40 years of 1-minute magnetic data recorded at thirteen Canadian geomagnetic observatories have been analyzed to evaluate extreme levels in geomagnetic and geoelectric activity in different locations of Canada. The hourly ranges of geomagnetic field variations and hourly maximum in rate of change of the magnetic variations have been used as measures of geomagnetic activity. Geoelectric activity is estimated by the hourly peak amplitude of the geoelectric fields calculated with use of Earth resistivity models specified for different locations in Canada. A generalized extreme value distribution was applied to geomagnetic and geoelectric indices to evaluate extreme geomagnetic and geoelectric disturbances which could happen once per 50 and once per 100 years with 99% confidence interval. Influence of geomagnetic latitude and Earth resistivity models on the results for the extreme geomagnetic and geoelectric activity is discussed. The extreme values provide criteria for assessing the vulnerability of power systems and other technology to geomagnetic activity for design or mitigation purposes.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La météo spatiale fait référence aux conditions dynamiques du Soleil et de l'environnement spatial, en particulier à proximité de la Terre, qui peuvent influer sur les infrastructures essentielles. Ressources naturelles Canada exploite le Centre canadien de météo spatiale et étudie les effets de la météo spatiale sur les systèmes d¿alimentation électrique, les pipelines, les installations de communications radio et le FGISM pour aider l'industrie canadienne à comprendre et à atténuer les effets de la météo spatiale. Cet article examine les perturbations extrêmes pour les champs géomagnétique et géoélectriques qui pourraient se produire lors d'événements météorologiques spatiaux extrêmes et affecter les réseaux de electriques à différents endroits au Canada. L'analyse statistique est appliquée aux données de treize observatoires géomagnétiques au Canada et fournit des niveaux locaux de valeurs extrêmes de variations pour les champs géomagnétiques et géoélectriques qui pourrait se produire une fois par 50 et une fois par 100 ans. Cette évaluation visait à être utilisé pour aider les compagnies d'électricité pour atténuer les risques d'événements météorologiques spatiaux.
GEOSCAN ID298845