GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreH2O-driven generation of picritic melts in the Middle to Late Triassic Stuhini arc of the Stikine terrane, British Columbia, Canada
AuteurMilidragovic, D; Chapman, J B; Bichlmaier, S; Canil, D; Zagorevski, A
SourceEarth and Planetary Science Letters vol. 454, 2016 p. 65-77, https://doi.org/10.1016/j.epsl.2016.08.034
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 29874
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.epsl.2016.08.034
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceColombie-Britannique
SNRC104A/12; 104A/13; 104B/09; 104B/10; 104B/11; 104B/14; 104B/15; 104B/16; 104G/01; 104G/02; 104G/03; 104G/06; 104G/07; 104G/08; 104G/09; 104G/10; 104G/11; 104H/04; 104H/05; 104H/12
Lat/Long OENS-131.5000 -129.5000 57.7500 56.5000
SujetsTrias moyen; Trias supérieur; magmatisme; arcs insulaires; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches ignées; roches volcaniques; roches ultramafiques; tufs volcaniques; brèches; cendre volcanique; pyroclastiques; magmas; picrites; minéralisation; porphyres; métaux; cuivre; molybdène; or; olivine; chromite; phénocristaux; températures du liquidus; cristallisation; modèles; cadre tectonique; antecedents thermiques; tectonique de plaques; zones de subduction; manteau terrestre; lithosphère; temperature; analyses des roches totales; analyses des éléments majeurs; analyses des éléments en trace; métamorphisme; altération; oxydation; Stikinie; Terrane de Stikine ; pétrologie ignée et métamorphique; géochimie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Trias
Illustrationsgeological sketch maps; schematic sections; geochemical profiles; tables; geochemical plots; graphs; diagrams
ProgrammeTransitions de porphyres régionaux de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Dans le magmatisme d'arc insulaire, les compositions basaltiques à andésitiques sont prédominantes; les magmas ultramafiques sont rares. Des brèches tufacées, des tufs à lapillis et des cinérites de composition ultramafique (MgO = 21-33 % en poids) du Tris moyen et supérieur du Groupe de Stuhini se sont mis en place dans l'arc de Stikine de la Cordillère de l'Amérique du Nord, peu avant un épisode prolifique de minéralisation porphyrique à Cu-Mo(-Au). Les tufs ultramafiques rendent compte de l'accumulation (20-65 %) d'olivine (Fo91) et d'un peu de chromite dans un magma parental subalcalin de composition picritique renfermant environ 16 % en poids de MgO. Malgré le présumé contenu élevé en MgO du liquide parental, les phénocristaux de chromite conservent la trace de températures de liquidus relativement basses (<1200 °C), ce qui donne à penser que la cristallisation s'est effectuée à partir de bains hydratés à des températures relativement basses dans des conditions de fugacité de l'oxygène d'une à trois unités logarithmiques au-dessus du tampon fayalite-magnétite-quartz. Les magmas picritiques primaires renfermaient vraisemblablement 5-7 % en poids de H20, une supposition fondée sur la thermométrie olivine-liquide et les modèles thermiques pour les zones de subduction, ce qui rend moins nécessaire le recours à des perturbations thermiques de nature catastrophique dans le prisme mantellique comme explication. À la place, un mécanisme efficace de libération d'eau par déshydratation de la plaque plongeante sous des pressions de 2,5-3,0 GPa permet la génération de bains picritiques aux températures normales des prismes mantelliques grâce à des degrés modérés (F=0,10-0,15) de fusion par ajout de fondants hydratés. La richesse en composants volatils du bain magmatique et le régime tectonique principalement en extension dans la lithosphère sus-jacente de la Stikinie a facilité la montée quasi adiabatique des picrites du Groupe de Stuhini. Le contenu élevé en H2O du bain picritique et son ascension rapide pourraient avoir joué un rôle fondamental dans le transport des métaux dans la croûte de la Stikinie et les processus subséquents de minéralisation porphyrique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La compréhension des circonstances et des processus qui mènent à la production des magmas est essentielle pour comprendre la formation des districts miniers de cuivre-or-molybdène au Canada et dans le monde. Des études antérieures indiquaient que des événements géologiques catastrophiques auraient mené à la formation de magma minéralisateur. Dans notre étude, nous avons examiné un type rare de magma (picrite), ce qui a permis de mieux comprendre les processus qui ont lieu à l'intérieur de la Terre avant la formation de gisements de cuivre-or-molybdène. Notre recherche sur le magma indique que les hypothèses précédentes qui proposaient des événements catastrophiques sont erronées. Plutôt, des processus en équilibre dynamique combinés à une migration efficace de l'eau seraient responsables de la formation du magma. Cette recherche offre une étude de base essentielle pour l'évaluation des systèmes minéralisateurs dans des districts miniers qui présentent un potentiel en cuivre-or-molybdène.
GEOSCAN ID298810